6 Points pour un CV efficace

Aujourd’hui, on vous donne plusieurs conseils pour faire ou refaire votre CV ! On s’accroche, voici quelques bases pour ne pas vous tromper.  

cv-efficace-marque-candidat
1. UN BON HEADER EST UN HEADER COMPLET

Avant tout, afin de faciliter votre contact avec les recruteurs, indiquez vos coordonnées : mail, téléphone à jour en précisant bien votre indicatif : +33, +352…, les recruteurs peuvent appeler depuis l’étranger. Ce point est pourtant simple, mais bon nombre de candidats l’oublient encore !

Autre astuce, vous pouvez indiquer votre profil LinkedIn dans vos coordonnées. Cela permettra de montrer au recruteur que vous affichez publiquement vos expériences, ce qui est plutôt gage d’honnêteté.

Pensez à donner un titre à votre CV : vous pouvez insérer une ligne de titre dans votre CV, mais aussi renommer votre nom de fichier CV comme ceci : Charlotte Dupuis – Chargée de recrutement. Ceci permettra d’une part de mieux vous repérer par mots-clés, mais aussi d’être mieux indexé par les moteurs de recherche.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aller plus loin en précisant dans votre header de CV : qui vous êtes et ce que vous recherchez clairement :

  • Qui & quoi : Jeune diplômé en Langues Etrangères en recherche d’un stage de fin d’études dans le secteur Touristique
  • Quand : stage de 6 mois – disponible dès début janvier 2016
  • Où : Mobilité européenne

Ces informations permettront directement de vous positionner et d’éviter les malentendus en entretien ! Super, je suis pris ! Comment ça le stage est en Chine ?!

Mentir sur sa localité ?

On vous conseille d’être toujours honnête : si vous pensez que votre localité pourrait nuire à votre sélection, mentionnez tout de même votre ville actuelle, mais stipulez que vous êtes prêt à vous rapprocher si vous êtes embauché dans vos informations personnelles.

2. BACK TO THE BASICS POUR LES RUBRIQUES

Nous vous conseillons de suivre la forme suivante : Formations > Expériences Professionnelles > Compétences > Informations Complémentaires.

Pour la partie Informations Complémentaires, vous pouvez choisir d’agencer cet espace comme bon vous semble, il n’y a pas de règle, à condition bien sûr de ne pas être trop fantaisiste. Vous pouvez y parler de vos activités associatives ou encore de vos hobbys et projets qui pourraient compléter de manière judicieuse votre profil. Exemple : vous êtes capitaine d’une équipe de sport en compétition, cela va de pair avec le travail d’équipe et le management.

Pour l’ordre des rubriques : si vous avez peu d’expérience, on vous conseille de mettre votre rubrique Formations en premier, suivie de la rubrique Expériences Professionnelles. Plus vous aurez d’expérience, plus nous vous incitons à faire figurer votre expérience avant votre formation.

Bien entendu, les expériences s’inscrivent par ordre antéchronologique : la dernière expérience en premier.

3. RÉDIGER VOS EXPÉRIENCES (ON ENTRE DANS LE VIF DU SUJET !)

Nous vous proposons une forme classique qui permet d’offrir aux lecteurs une présentation assez complète. A vous de juger de la pertinence de ce style par rapport à votre profil bien sûr.

Chez Moovijob, on opte pour le CV sous Word réalisé avec l’insertion d’un tableau de deux colonnes et autant de lignes que nécessaire. Une fois votre CV rempli, vous n’aurez plus qu’à mettre en transparent les bordures et votre texte sera bien cadré sur votre document. (Oui ! C’est aussi simple que ça !)

On vous suggère la forme de rédaction suivante :

Fonction (poste occupé en gras), Service et Nom de l’Entreprise, Ville (voire pays, si pertinent)
(en italique le secteur de l’entreprise, voire la filiale du groupe)

* gestion de … (agrémenté d’un exemple de résultat pour l’entreprise ou d’un chiffre clé)
* rédaction de …
* comptabilisation de…

Concernant la longueur ou le nombre de puces : de nombreux candidats travaillent pour plusieurs clients à la fois. Ils ont souvent envie de dresser des listes exhaustives pour montrer tout ce qu’ils ont fait. Malheureusement, qualité ne veut pas forcément dire quantité. Si vous êtes dans ce cas, regroupez ces entreprises par secteur ou gardez les clients significatifs.

Préciser ou non le type de contrat et la durée ? 

On vous conseille de préciser la nature de l’expérience pour tout type de contrat. Précisez également la durée en temps, exemple : 1 an et 3 mois. Les recruteurs ne sont pas dupes, ils verront bien les dates de début et de fin de vos études et la concordance avec vos stages. Il est donc possible, selon la forme de votre CV de ne pas le préciser.

4. AIDER L’ŒIL DU RECRUTEUR

Rédiger chacune de vos expériences de la même manière permet d’harmoniser votre CV au premier coup d’œil. Les recruteurs y verront plus clair et ce, d’autant plus si vous mettez en gras les mots-clés et espacez vos parties.

Les recruteurs consultent énormément de CV par jour, ils doivent pouvoir se retrouver dans votre CV tout en ayant en tête une problématique de recrutement : « Je cherche telles compétences, telles expériences et tel type de diplôme, est-ce le cas dans ce CV, oui ou non? ».

Quelle police utiliser ?
* Helvetica arrive en tête des classements et Arial est la police la plus neutre.
* Garamont est très pratique pour ceux dont l’expérience professionnelle peine à remplir une page.
* Times New Roman montrerait que l’on ne fait pas d’effort dans sa mise en page de CV.
* Comic Sans MS et Courrier sont à proscrire !
* Surtout on n’utilise pas plus de deux couleurs et on préconise une seule police !

5. QU’EST-CE QUI FAIT L’EFFICACITÉ D’UN CV ?

Par CV efficace, on entend un CV plutôt normé faisant ressortir vos compétences pour vous faire comprendre de l’interlocuteur qui lira votre CV. Donc soyez honnête et concis pour augmenter vos chances !

Pour vous aider à vous mettre dans la peau d’un recruteur et faire ressortir les mots-clés stratégiques, voici plusieurs astuces :

  1. Consultez les offres en rapport avec la fonction que vous visez, surtout dans la rubrique « profil recherché ».
  2. Lisez les interviews des recruteurs des entreprises du secteur en question, afin de voir les compétences qui reviennent le plus souvent.
6. DES EXEMPLES PLUTÔT QUE DES MOTS :

Exemple d’expérience professionnelle :

Community Manager, Agence Digitale Clic Clic, Paris
Gestion de la présence digitale de la marque Beurre des Champs sur les réseaux sociaux : Twitter et Facebook :
– Copy writter et gestion de la création de contenu visuels par l’équipe graphique ;
– Animation des communautés en ligne (1 000 fans en 3 mois suite au lancement de la page Facebook) ;
– Conception des stratégies digitales avec le client : création d’une nouvelle charte graphique et d’une ligne éditoriale.

Exemple type de formation :

Master en Informatique, Services, Sécurité des Systèmes et des Réseaux (SSSR), Université de Lorraine, Metz
Mémoire : Mise en place d’un réseau de sécurité : Cas L’Atelier du Bio, (2015)

Exemple de compétences types :

Pour les expériences en Informatique, n’hésitez pas à préciser vos certifications et leur numéro pour faciliter leur vérification.

Anglais Courant (6 mois d’échange universitaire aux Etats-Unis et 6 mois en Angleterre)
Espagnol Courant (stage de 1 an réalisé en césure à Barcelone)
Logiciels Maîtrise du Pack Office, Photoshop, WordPress

Exemple de projet associatif :

Trésorier, Association Sportive de l’IUT, Paris, France
(Evènement sportif national multisports annuel entre IUT)

  • Organisation d’un tournoi sportif de 1 500 étudiants sur 3 jours à Paris
  • Gestion d’un budget de 100 000 €
  • Responsable des arbitres sur les 6 tournois organisés simultanément