2015 : La reprise pour le Marché de l’Emploi en France ?

 

L’OCDE déclarait hier que  »les indicateurs avancés montrent de premiers signes d’inflexion positive de la croissance en Zone Euro » avec 1,7 % cette année, voire presque 2 % en 2016. Bonne nouvelle ? Oui et même en France, puisque nous sommes sur le point de dépasser les 1 % en 2015. Du jamais vu depuis 2008, mais il faut tout de même souligner que selon la loi d’Okun, en dessous des 1,5 % de croissance, notre économie ne créé pas d’emploi. Alors reprise ou pas du recrutement en France cette année ? Décryptage.

 

40 % d’intention de création de postes en 2015

Est-ce bien vrai ? Le mois dernier nous vous relayions le baromètre Manpower où 90 % des recruteurs interrogés affirmaient ne rien changer en 2015 dans leur intention d’embauche. Comme dirait Bertrand, et s’ils avaient tort ?

 

Nous avons remarqué ce mois-ci que le baromètre des DRH de Robert Half sur le marché du recrutement en France, contredisait les chiffres avancés par Manpower.  En effet, 2015 annoncerait de la reprise pour les créations de postes dans le recrutement :

 

marché-recrutement-france-2015-robert-half

Baromètre réalisé pour Robert Half par un institut de sondage indépendant en décembre 2014 auprès de 200 Directeurs/trices ou responsables des Ressources Humaines en France

 

Concernant les créations de postes, l’an dernier elles étaient de 34 %, on constate donc une augmentation de 6 points en un an. Une vague d’optimisme soufflerait-elle sur les directions des Ressources Humaines ?

 

Une reprise difficile pour les DRH

Selon ce même baromètre, 82 % des DRH interrogés vont recruter (créations de poste + remplacements des postes laissés vacants). En parallèle, 82 % d’entre eux « anticipent déjà des difficultés de recrutement en 2015 » :

 

recruter-france-2015

La difficulté à trouver des candidats compétents provient selon les informations fournies par Robert Half, de la prise de conscience de l’importance stratégique du recrutement dans le monde de l’entreprise. Depuis la crise, les recruteurs ont donc élevé leur niveau d’exigence, quitte à rallonger leurs processus de recrutement, ce qui peut rebuter plus d’un candidat, bon ou très bon, comme mauvais.

 

Une hausse des offres d’emploi et une baisse des candidatures 

Alors qu’en 2014 le nombre d’offres d’emploi dans les médias print s’élèvait à 2,4 millions, soit plus de 16 % par rapport à l’année 2013, on constate que le nombre de candidatures et la satisfaction des recruteurs baisse selon la dernière étude d’AdvertsData.

En 2014, la probabilité de recruter a chuté de 5 points par rapport à 2013 et la part des recruteurs interrogés ayant reçu au moins 25 candidatures par offre, a baissé de 8 points. Le niveau de satisfaction des recruteurs s’en voit donc touché puisque sur une échelle de 1 à 6  (1 = très satisfait et 6 = insatisfait), la moyenne s’élève à 4,04 pour l’année passée, contre 3,82 en 2013.

En 2014, les 5 secteurs les plus dynamiques sur le marché de l’emploi étaient les activités spécialisées, scientifiques et techniques ; l’information et la communication ; le commerce ; l’industrie manufacturière et les activités financières et d’assurance :

 

5-secteurs-dynamiques-marche-emploi-français-offres-print-2014

 

Conseil : sur ce graphique, on peut clairement voir que l’activité RH décline sur la période estivale et surtout au mois d’août. Elle rechute en novembre, puis reprend vers février selon les secteurs. Pensez-y lors de vos prochaines candidatures !

Le mot d’ordre pour 2015 est donc de bien s’accrocher si vous recherchez un emploi en France !

 

Vous souhaitez rencontrer des interlocuteurs disponibles ? Rematérialisez-vous en devenant acteur de votre avenir professionnel lors d’une soirée Plug&Work : ambiance décontractée, cocktail dînatoire, recruteurs et managers pour parler Carrières, Projets et Opportunités !

Plug2015Twitter(1)