Candidater efficacement à un salon de recrutement

Si vous atterrissez sur cet article, c’est que vous préparez votre prochain salon de recrutement ou cherchez à relancer les recruteurs après un salon auquel vous venez de participer. Dans cet article, nous avons souhaité vous apporter les meilleurs conseils pour optimiser votre quête d’un contrat d’embauche sous forme d’infographie que nous allons détailler plus bas, point par point.

[Cliquez pour zoomer]

AVANT LE SALON

Sélectionnez : cela peut paraître troublant, mais lors de salon de recrutement, beaucoup de visiteurs veulent voir tous les recruteurs présents. 1) ce n’est pas efficace car toutes les sociétés ne vous correspondant pas forcément. 2) vous n’aurez pas le temps de faire la queue sur chaque stand. Vous devez donc effectuer une sélection des entreprises que vous jugez prioritaires et pertinentes pour vous… Mais bon, rassurez-vous 20 % des candidats affirment avoir pu rencontrer plus de 10 exposants en une journée*. Afin de sélectionner les sociétés présentes, rendez-vous sur le site de l’évènement, et parcourez les fiches de présentations de chaque société. C’est ainsi que vous apprendrez déjà à connaitre les entreprises, et que vous pourrez poser des questions pertinentes aux recruteurs. De quoi faire bonne impression!

Faites de la veille : pour éviter d’arriver les mains dans les poches face à un recruteur, on vous conseille de vous renseigner sur les sites officiels des entreprises qui auront éveillé votre intérêt. Vous pourrez connaître leur domaine d’activité, leur organisation, leurs projets, si elle embauche, sur quels types de postes, et si tout cela vous correspond. Cette veille vous permettra de faire un 2ème tri sur les sociétés à rencontrer. Les réseaux sociaux et les forums vous permettront également d’obtenir plus de détails sur la vie des entreprises.

Imprimez des CV en quantité suffisante et dans la langue d’usage de chaque entreprise. Prévoyez large, vous pourriez découvrir des sociétés intéressantes qui vous ont échappé lors de votre veille. Sur vos CV, il est recommandé de faire figurer votre photo sur le CV: cela aidera le recruteur à vous remettre après avoir vu des dizaines, voire des centaines, de candidats après le salon. Si une offre d’emploi a éveillé votre intérêt, que ce soit sur le site carrière ou sur le site du salon, ne postulez pas en ligne dans la précipitation: attendez d’en savoir plus lors du salon pour rédiger une lettre de motivation adaptée et précise ensuite.

Habillez-vous avec une tenue adaptée au secteur d’activité que vous visezSi vous optez pour le domaine bancaire, costume et tailleur sont de mise. Si vous travaillez dans la communication ou le BTP, une tenue de ville correcte est plus adaptée. L’idée étant de donner une bonne image de vous, vous éviterez donc le « jeans baskets« , les tenues de soirée affriolantes, la chemise trop ouverte ou le t-shirt col en V jusqu’au nombril… La sobriété est plus élégante qu’un surplus de maquillage ou de gel.

Préparez vos questions  pour les recruteurs que vous rencontrerez. Il s’agira de montrer votre intérêt en les questionnant plus précisément sur les missions ou des éléments qui ne figurent pas déjà dans leurs supports de communication. Attention, poser des questions dont les réponses sont clairement affichées ou facilement trouvables en ligne, risquera de vous donner de mauvais point: cela traduirait un mauvais travail de préparation.

Préparez votre elevator pitch : cette courte présentation de moins d’une minute, vous aidera à faire mouche après la poignée de main au recruteur. Dire l’essentiel, en peu de mots c’est important: les recruteurs voient des dizaines, voire des centainess de candidats tout au long de la journée. Dans la même lignée, soignez votre argumentaire avec une liste de deux ou trois raisons pour lesquelles vous avez une réelle plus value à apporter à l’entreprise sur ce poste. Ces quelques éléments spécifiques (exemples de réalisations, retours d’expérience) viendront appuyer votre elevator pitch.


PENDANT LE SALON 
  • Optimisez votre temps : en allant d’abord aux stands les moins fréquentés, vous pourrez patienter par la suite sur les stands les plus prisés. Autre astuce, n’allez pas tout de suite sur le stand d’une société coup de cœur, entraînez-vous sur les stands des sociétés qui vous intéressent un peu moins. A l’inverse, vous pouvez aussi, si vous avez peu de temps, vous diriger en priorité sur votre top 3 des sociétés les plus importantes.
  • Souriez et montrez de l’assurance : « on n’a jamais l’occasion de faire une seconde fois bonne impression ». Alors pour être en phase avec votre interlocuteur : adoptez une posture droite ; soyez avenant sans être trop insistant ; tendez la main pour dire bonjour si le recruteur vous la tend. Enfin, cela peut paraître troublant, mais le recruteur ne lit pas vraiment votre CV lors de la rencontre, il le survole. C’est donc le moment de prendre l’initiative d’insister sur votre expérience la plus proche du poste convoité chez cette société et de capter son attention pour qu’il lève le nez de votre CV.
  • Apprenez en assistant aux conférences et workshops : des ateliers et plénières sont souvent organisés par les exposants, qu’ils soient coachs, formateurs, ou recruteurs. C’est une bonne occasion pour poser vos questions sur un sujet précis, ou à la fin de séance, d’approcher les interlocuteurs sans faire la queue au stand…
  • Collectez les cartes de visite des recruteurs : vous pourrez ainsi les recontacter pour les relancer ou simplement agrémenter votre carnet d’adresses. Tôt ou tard, ils auront peut-être une opportunité pour vous, ou vous une opportunité pour eux, qui sait !
  • Soyez sympa avec tout le monde :  dans les toilettes, en face d’un assistant stagiaire qui n’a pas réponse à votre question, dans une file d’attente… Vous pourriez croiser des recruteurs n’importe où, alors restez polis en toute circonstance, ou vous pourriez le regretter.
  • Tendez l’oreille : dans la file d’attente, vous pourrez entendre des bribes de conversations de candidats qui ont déjà rencontré un recruteur qui vous intéresse, alors soyez à l’affût. Le recruteur appréciera que vous posiez des questions différentes de celles posées par les 50 candidats avant vous.

APRES LE SALON
  • Complétez/actualisez votre profil sur les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin (réseaux que vous aurez pensé à mentionner dans votre CV) et sur Moovijob.com : lorsque vous participez aux évènements Moovijob Tour, Plug&Work ou Unicareers, vous vous créez un profil sur Moovijob.com. Complétez-le et téléchargez votre CV si ce n’est pas déjà fait, car les recruteurs, après l’évènement, vont scruter la liste des participants.
  • Ajoutez sur vos réseaux sociaux professionnels les personnes rencontrées : les recruteurs postent souvent des actualités par rapport à leur société, comme les nouvelles offres d’emploi. Pensez à suivre leur actu de près, peut-être qu’aujourd’hui, ils n’ont pas d’offres pour vous, mais qui sait demain ? Lorsque vous les invitez sur Linkedin, vous pouvez personnaliser votre message d’invitation en précisant où vous vous êtes rencontrés.
  • Relancez les recruteurs qui vous ont montré de l’intérêt : une a deux semaines après le salon, pensez à remercier le recruteur de son accueil le jour du salon et rappelez-lui votre parcours et le post que vous briguez. Vous pouvez gentiment lui demander s’il a déjà pu étudier votre profil. La suite logique sera un retour de sa part sur la possibilité d’un entretien futur, ou pas… mais au moins vous serez fixé.
  • Persévérez dans vos recherches : la grosse erreur serait de vous reposer sur vos lauriers suite à un salon sous prétexte que vous avez eu quelques bons contacts. Souvent il faut plus qu’un entretien pour décrocher un contrat, alors diversifiez vos recherches via d’autres canaux comme les sites d’offres d’emploi comme Moovijob.com, mais aussi les réseaux sociaux professionnels et les sites carrières des sociétés.

 

Un salon de recrutement vous offre la possibilité d’avoir un premier contact avec des recruteurs en face-à-face, de vous faire une opinion sur des sociétés. C’est en respectant une bonne ligne de conduite avant, pendant et après l’évènement que vous pourrez maximiser vos chances et marquer positivement l’esprit du recruteur.

 

Vous souhaitez appliquer nos conseils lors des prochains salons de recrutement ? Moovijob.com vous donne rendez-vous à Strasbourg le 13/10/2017, à Luxembourg 28/11/2017 et le 23/03/2018

 

 

* sondage de satisfaction suite au Moovijob Tour Luxembourg.