Emploi des seniors : quelques conseils pour optimiser votre candidature

Les seniors en recherche d’emploi fragilisés par la crise rencontrent de plus en plus de difficultés à signer un contrat de travail. Pourtant irne n’est perdu, certains y parviennent. Voici comme ils ‘y prennent. En Suède, 70 % des 55-64 ans sont en poste. Deux fois plus que chez nous ! Les seniors français souffrent d’un vrai manque de confiance de la part des employeurs.

Les quinquas des atouts. Ils ont l’expérience et le savoir-faire pour contrecarrer les préventions des recruteurs : certains estiment leur salaire a priori élevé, d’autres craignent de recruter plus compétent que le futur hiérarchique, certains seniors n’ont pas ou plus les compétences nécessaires ou actualisées, voire rafraichies, souvent dans les nouvelles technologies, l’agro-alimentaire, les transports et les services aux entreprises. En revanche on les apprécie en tant que cadres supérieurs lorsqu’ils s’inscrivent dans une perspective d’apporteurs de compétences et non de compétiteurs de carrière.

Le cadre senior doit vendre sa maturité et son expertise. Il apporte un savoir-faire, la connaissance d’un métier, d’une clientèle, d’un process de fabrication, du management de projet… De nombreux quinquas choisissent le consulting, le free-lance, pour répondre à une demande des entreprises qui de plus en plus externalisent certaines fonctions pour se recentrer sur leur métier central, et variabiliser certaines charges. D’autres font du tutorat auprès de cadres juniors pour transmettre des réflexes, des méthodes, des comportements. Souvent ce sont les PME qui réclament des séniors car elles n’ont pas le temps ou l’argent de former des juniors.

Donner une image d’actif aux recruteurs.
Le management de transition offre une solution qui correspond à certains qui se sentent des âmes de mercenaires. Les entreprises y recourent pour des missions ingrates de restructurations ou de licenciements, mais aussi pour des missions de développement, de lancement d’un nouveau produit, d’ouverture d’une usine. La force du senior réside dans son vécu qui le rend opérationnel avec du recul et la garantie de non-concurrence en interne. Le senior qui accepte des missions d’intérim, de management de transition, des CDD, enrichit son cursus et donne une image d’actif aux recruteurs.

Mettre en avant son âge.
De nombreux conseils recommandent de cacher son âge, cela ne sert à rien si ce n’est à perdre du temps. Cela oblige à enlever toutes les dates de son CV et ou à supprimer des expériences. il est facile de deviner à une année près l’âge d’un candidat en reconstituant son cursus professionnel. Mieux vaut gagner du temps et être fier de sa date de naissance, ainsi on écarte l’employeur alourdi d’ a priori avec lequel probablement d’autres éléments ne seront pas partagés.

La recherche d’emploi est faite de bon sens et de ténacité. Tous les jours des cadres trouvent une solution, lisez plus avant comment ils s’y sont pris, souvent en cassant des idées reçues, en changeant de paradigme, en faisant leur propre révolution, en empruntant des voies nouvelles, en tous cas la meilleure voie à emprunter est celle qui mène au job. A vous d »explorer des pistes dont vous pouvez vous inspirer sur des thèmes tels que : CV mon ennemi/Pardonner à celui qui licencie/Vivre un moment exaltant/ Profiter de son capital/Recruter une entreprise et l’exploiter/Le croyant attire le recruteur/Maigrir pour peser sur les autres/Comment recruter son patron…

Publié le 31/01/2013 – Cadresetdirigeants-magazine.com – Par Reid Nalliat

Retrouvez toutes nos offres d’emplois pour profils expérimentés sur Moovijob.com !