Nos conseils pour décrocher un emploi lors d’un salon de recrutement


La saison des salons de recrutement débutent. Pour décrocher un emploi lors d’un tel événement, il faut énoncer rapidement et clairement son projet professionnel au recruteur. Et le convaincre de ses capacités à travailler pour lui.
 
C’est la saison des salons de recrutement. Ainsi, le 9 avril 2013, Emploi-pro propose, en un même lieu, une série de 5 forums sur les métiers de la finance, de l’ingénierie, du tourisme… Voici une bonne occasion de rencontrer des employeurs. Mais restera à les convaincre de se faire embaucher. Et la tâche n’est pas toujours facile. Lors de cette rencontre, en un instant, le candidat devra analyser son interlocuteur, ce qu’il recherche et adapter son discours à l’entreprise visée. « Pour ce faire, précise Susan Nallet, directrice de la relation entreprise pour Grenoble école de management, il faut être à l’écoute et profiter de l’attente devant les stands pour tendre l’oreille.
 
Cela permet d’enregistrer la façon dont l’entretien est mené avec le candidat vous précédant. Est-ce un entretien directif ? Une rencontre plus ouverte où l’on peut poser des questions ? ». Il faut aussi analyser quel est le type de recruteurs se trouvant sur le stand. Un membre de la DRH pour faire le tri des candidats ou l’opérationnel qui évoquera plus volontiers son travail. « Pour ma part, précise un responsable de recrutement pour une banque, j’estime que c’est à moi de poser les questions. Le recruteur doit guider l’entretien. Je souhaite savoir ce que le candidat désire professionnellement et pourquoi il postule dans la banque. Même s’il est toujours possible de demander, en fin de parcours, comment se passe une journée type chez nous ».
 
UN ARGUMENTAIRE ÉTAYÉ
 
Le recruteur souhaite donc, tout d’abord, que le candidat lui explique son parcours et son projet professionnel. Il vérifie aussi, lors de la discussion, l’aisance naturelle du candidat, sa clarté d’élocution, son esprit de synthèse. Le recruteur cherche à être convaincu. Il faut donc lui proposer un argumentaire étayé par des exemples concrets. Cela se prépare. Le moment de l’entretien ne doit pas être un instant de découverte de la société. En amont du salon, il faudra alors se renseigner sur les entreprises que l’on va aborder. Le plus judicieux est de dresser une première liste des 5 entreprises à absolument contacter et une seconde de 5 « outsiders ». Il faudra connaître les postes que l’entreprise propose, sa philosophie de management… Bien évidemment, il doit y avoir adéquation entre ses compétences et les besoins de l’entreprise.
 
ASSISTER À DES CONFÉRENCES
 
Le jour du salon, le candidat doit arriver tôt le matin. C’est, en effet, en début de forum, que les recruteurs sont les plus disponibles. Vers 9-10 heures, le chercheur d’emploi doit faire un tour du salon, inspecter ses entreprises-cibles et récupérer leurs brochures promotionnelles. Cela lui permettra de peaufiner sa préparation en attendant son tour dans la file d’attente.
 
Bien évidemment, le candidat se présente au salon en soignant sa présentation. Il faut éviter les piercings, les tenues légères et autres planches de surf. Le candidat profite aussi de la file d’attente pour discuter avec ces camarades pour connaître les entreprises intéressantes, les recruteurs affables. L’on pourra aussi assister à des conférences et poser des questions pertinentes. Cela permettra d’aller voir le recruteur en fin de réunion pour discuter avec lui.
 
S’AUTO-ÉVALUER EN DIRECT
 
L’entretien débute par une poignée de main. Le candidat, qui a choisi l’entreprise qu’il visite, doit se montrer enthousiaste. Il explique clairement pourquoi il a choisi cet employeur. Il se tient droit. L’idée est de se faire remarquer. Pour le candidat, au bout de 5 à 10 minutes, l’entretien se termine. Il demande alors quelles sont les prochaines étapes de sa candidature. Devra-t-il déposer son CV sur le site de l’entreprise ? Quand sera-t-il recontacté ?
 
La discussion terminée, il est important de garder une trace de l’échange. Comment s’est-il passé ? Que dois-je améliorer ? Quels sont les points d’amélioration de mon discours ? Il faut s’auto-évaluer en direct pour que le prochain entretien soit de meilleure qualité.
 
Pour aller plus loin, cliquez ici pour disposer de nos conseils pour réussir un entretien de recrutement
 
et ici pour une liste des principales questions du recruteur et du recruté.
 
Gwenole Guiomard
 
Source ; emploi-pro.fr
 
Venez rencontrer votre futur employeur lors du Moovijob Tour 2013 ! Toutes les infos sur www.moovijob.com !