Comment bien rédiger un mail de motivation ?

Vous répondez aux critères de l’annonce du poste visé, mais vous n’êtes certainement pas le seul ? Voici 5 conseils pour identifier les « plus » de votre profil qui feront la différence.

1 – Précisez une recommandation

C’est le plus qui pèse le plus lourd dans un mail de motivation… et il souligne aussi une compétence très utile dans le monde de l’entreprise aujourd’hui. « Cela prouve que les compétences du candidat sont reconnues par un tiers, mais aussi que ce dernier entretient son réseau et sait s’en servir », souligne Jean-Michel Rolland, consultant et enseignant chercheur, responsable des sciences humaines économiques et sociales à l’ISEN Toulon. Donc, si vous pouvez vous référer d’une relation professionnelle ou d’un collaborateur du recruteur, mentionnez-le dès le mail de motivation. Cette référence doit évidemment accepter de se porter garante de vos qualités professionnelles auprès du recruteur en question.

2 – Exposez vos réussites clés

Le meilleur moyen de marquer des points est de chiffrer vos résultats tout en restant objectif. Donc vous pouvez écrire « j’ai augmenté de 30% le chiffre d’affaires en 18 mois » mais certainement pas « j’ai explosé le chiffre d’affaires ». « De même le candidat précisera qu’il a été élu meilleur vendeur de l’année par son employeur, car c’est un fait. Mais dire qu’il est le meilleur vendeur relève de son interprétation. Or en face, le recruteur a besoin d’informations rationnelles », explique l’expert.

3 – Projetez-vous dans l’avenir

Autre élément de différenciation, dans un mail de candidature : projetez-vous (lorsque cela est pertinent en fonction de votre visibilité) dans l’avenir. Dans le cadre de quel objectif à moyen long terme voulez-vous intégrer l’entreprise ? Dans une entreprise déplorant un turn-over important, cette capacité de projection peut rassurer le recruteur sur votre fidélité. « Evidemment, le pire est de préciser que dans 5 ans, on ambitionne de créer sa propre entreprise », note Jean-Michel Rolland.

4 – Misez sur les compétences sous-entendues

Au vu de l’annonce de l’offre d’emploi, vous disposez de tous les atouts pour décrocher le poste. Mais les autres candidats aussi sans doute. Pour retenir l’attention du recruteur dans le mail, le but est d’aller plus loin que les seules compétences explicitement demandées. Vous devez cerner les besoins du recruteur, et si possible lui apporter « un plus ». « Par exemple, si l’offre précise que le type de missions à assumer varie souvent, démontrez par un exemple votre capacité d’adaptation et à gérer le changement », conseille l’expert.

5 – Evoquez votre formation

En surfant sur les profils des réseaux sociaux des salariés de l’entreprise visée, vous découvrirez peut-être que la plupart sont passés par telle ou telle formation initiale ou continue. Si vous identifiez des cursus bien connus du DRH, que vous avez vous-même suivis, vous pouvez l’évoquer dans le mail de motivation. Bien sûr, cela passe après vos expériences, mais pour le DRH cela peut être un gage supplémentaire, si vous avez un profil junior notamment.

Publié le 13/05/2013 – Cadremploi.fr – Par Sylvie Laidet

Retrouvez toutes nos offres d’emplois sur Moovijob.com !