J’ai peur de prendre la parole en public

Que va-t-il se passer si je fais mauvaise impression ? Et si j’oublie ce que je dois dire ? Et si les gens pensent que ce n’est pas intéressant ? Et si je suis ridicule ? Et si mon stress se voit ?

 

On a tous plus ou moins souvent l’occasion de devoir prendre la parole en public dans le cadre de notre vie professionnelle. Quand on s’en fait une montagne, ça peut rapidement devenir un enfer… Alors comment faire ?

  • Etape 1 : la préparation

Vous allez passer un entretien, animer une réunion d’équipe, vendre un produit, un service, faire la présentation d’un projet… Tous ces cas de figure nécessitent une préparation et il y a plusieurs aspects sur lesquels vous devez vous préparer absolument. Premièrement, renseignez-vous sur votre public. Quel est-il ? De qui se compose t-il ? Y-aura t’il un grand nombre de personnes ou non ? Etc. C’est important car cela peut éviter un stress inattendu. Deuxièmement, préparez-vous sur le fond. Que voulez-vous dire ? Quel message voulez-vous faire passer ? Quelle information vous ne voulez surtout pas oublier de mentionner ? Ecrivez/schématisez/dessinez le chemin de votre message sur une feuille. C’est important car vous aurez une mémoire visuelle de votre discours. Troisièmement, préparez-vous sur le plan logistique. Assurez-vous de savoir où est exactement le lieu de votre présentation, combien de temps il vous faut pour vous y rendre (en prévoyant toujours une marge en cas de problème dans les transports ou tout autre imprévu qui pourrait vous retarder et ajouter d’autres sources de stress au stress initial). Prévoyez éventuellement d’amener une tenue de rechange : sur le chemin, vous effilez vos collants en descendant du métro, vous renversez votre café sur votre chemise 5 minutes avant d’entrer en scène… Ça peut vous sauver !

Toute cette préparation sert à vous dégager de tout stress supplémentaire et inutile quand vous ne devez vous concentrer que sur votre présentation orale.

  • Etape 2 : la mise en condition

Votre présentation est dans plusieurs heures et pourtant vous commencez déjà à vous projeter de façon négative… STOP ! Il faut vous détendre mais comment ?
Lorenzo Pancino (animateur radio, TV, voix-off, coach et créateur de la méthode Maxxivoice) conseille desexercices de respiration ventrale très efficaces : « On expire avec le son « sh » par la bouche en contrôlant l’expiration puis on gonfle naturellement le ventre en laissant l’air entrer par le nez ou les commissures des lèvres. Puis on recommence avec le son « sh », trois fois de suite. Cet exercice vous reconcentre sur vous-même et sur votre objectif ». Recommencez cet exercice jusqu’à 10 fois si nécessaire et si vous êtes vraiment très stressé, plus discrètement (isolez-vous un peu), soufflez jusqu’au dernier moment avant de commencer à parler.

  • Etape 3 : la présentation

Vous avez pris votre respiration et avez commencé à parler. Et il faut tenir le coup jusqu’à la fin… Les personnes stressées ont leur respiration qui s’accélèrent et cela se ressent dans la voix : tremblements, essoufflements… Pour éviter cela, (1) parlez lentement, n’essayez pas de vous dépêcher. N’hésitez pas à faire des pauses de deux secondes entre vos idées pour vous reprendre. Les instants de silence (brefs) ne sont jamais mal perçus par l’auditoire, certes, ils vous paraissent plus longs à vous mais c’est infime pour les autres. (2) Surtout ne faîtes jamais vos phrases en inspirant mais EN EXPIRANT, sinon votre voix va monter, vous n’aurez pas le temps de respirer et vous allez vous essouffler. Parler en expirant vous permet donc de souffler sans en avoir l’air, de poser votre voix et aussi de respecter la ponctuation (le ton baisse en fin de phrase), ce qui permet à votre auditoire de vous suivre plus facilement. (3) Ayez à proximité un peu d’eau, même psychologiquement ça aide, pour boire une gorgée de temps en temps afin de détendre le larynx (qui abrite vos cordes vocales) et éclaircir votre voix.

N’oubliez pas que tout le monde stresse, que vous n’êtes pas seul, que les gens ne vous en voudront pas et que l’aisance vient avec l’habitude !

Article publié le 21 mars 2013 – rhdenoe.com – Laurene Castor

 

Rencontrez de nombreux recruteurs lors des soirées Plug&Work by Moovijob !