« Proposez-moi un job » : l’ultime faux pas dans sa recherche d’emploi

Eh non, la recherche d’emploi, ce n’est pas des vacances… S’il y a bien une chose qui peut faire bouillir un recruteur lors d’un évènement de recrutement, c’est l’énième candidat qui demande :  » Qu’est-ce que vous avez à me proposer comme poste ? ». Cela peut paraître évident dit comme cela, mais nombre de chercheurs d’emploi ou personnes à l’écoute du marché, se présentent les mains dans les poches, face aux recruteurs. Dans cet article, nous aborderons les 4 bonnes raisons d’éviter cette question qui fait fuir les recruteurs et nous vous apporterons des astuces pour vous en sortir à tous les coups.

1. C’est montrer que vous n’êtes pas vraiment intéressé par la société

Entre un candidat qui se présente à vous, en ayant fait des recherches, qui sait quel poste l’intéresse et un candidat qui se présente à vous sans rien connaître de votre société, qui préféreriez-vous recruter ? La réponse est évidente, celui qui est averti.

En n’étant pas renseigné, la première impression que vous donnerez au recruteur sera forcément négative. Le recruteur se devra de réaliser pour vous tout le travail de présentation, alors que vous auriez pu jeter un œil rapide à votre smartphone avant de le rencontrer.

Conseil : avant chaque événement de recrutement auquel vous participez, pensez à consulter la liste des sociétés présentes, leurs fiches de présentation sur le site officiel de l’événement et éventuellement leur site carrière, pour évaluer leurs besoins en ressources humaines et l’adéquation avec votre profil.

2. Vous risquez de donner une image négative de vous-même

A moins d’expliquer gentiment que vous ne connaissiez pas cette société, cela ne fait pas très professionnel de s’adresser à un recruteur sans rien connaître de sa société. Outre l’aspect opportun, cela peut donner l’impression que vous êtes quelqu’un de plutôt passif, sans grande envie, ni énergie, selon le ton que vous emploierez. Cela ne donne pas très envie aux recruteurs de tout vous expliquer. Ils pourront poliment vous conseiller de vous rendre sur leur site internet et de déposer votre CV en ligne.

Conseil : Pour éviter ce genre de situation, et montrer que vous en connaissez un minimum sur cet acteur du secteur dans lequel vous souhaitez travailler, vous pouvez identifier un minimum d’information sur le stand d’un recruteur avant de l’aborder. Sur les kakémonos par exemple, figurent souvent les postes proposés par l’entreprise. D’autres affichages peuvent présenter également les activités de l’entreprise.

Si vous en savez un minimum sur la cible recherchée à l’évènement de recrutement, vous saurez comment orienter vos questions de manière polie et avec intérêt. Exemple : sur un salon en informatique, on recherche des profils en informatique, sur un forum d’alternance, des jeunes étudiants en quête d’une alternance, etc. Enfin, vous pouvez identifier le secteur d’activité d’une société selon le quartier du forum où elle se trouve. En effet, elle n’est pas là par hasard. Les sociétés sont regroupées par secteur d’activité, le plus souvent. Vous croiserez donc sur les stands d’à côté des concurrents, cherchant le même type de profil.

IMG_09052017_131027_0

Comment donner une image négative de soi quand on cherche un emploi ? Le post-and-pray (ou bouteille à la mer) pour trouver un emploi de manière passive est monnaie courante sur LinkedIn. Faites attention aux messages « trop originaux », surtout que les recruteurs ne sont pas vos « babe » 😉

3. Vous perdez du temps dans votre recherche d’emploi

Outre la mauvaise première impression, et l’obligation de tout vous expliquer, l’échange peut souvent être une perte de temps pour vous, comme pour le recruteur, si vous n’entrez pas en adéquation avec ses besoins. Vous risquez d’être frustré, car vous tomberez régulièrement sur des sociétés qui n’ont rien à voir avec votre domaine.

Conseil : Pour optimiser votre recherche d’emploi, ciblez et renseignez-vous sur internet, les job boards, et sur les sites mêmes des entreprises qui peuvent correspondre à votre profil.  Les réseaux sociaux ou professionnels, comme LinkedIn, où les employés sont de plus en plus sollicités pour répondre aux demandes des candidats sont également un bon point de départ pour vous faire une culture générale.

4. Vous diminuez vos chances d’être recruté

Entre 2 bons profils, à expérience égale, le recruteur préférera toujours le candidat qui a été le plus actif, curieux en amont de l’évènement. Le mieux préparé des deux, augmente ses chances de faire meilleure impression. Le fait que l’on soit sur la même longueur d’onde dès le départ aide fortement à approfondir plus rapidement la conversation, et à générer de l’intérêt chez le recruteur.

Conseil : Lors d’un évènement, pour éviter le hors sujet sur un stand, essayez de vous approcher le plus possible et d’écouter ce que disent les autres visiteurs devant vous. Vous pourrez en apprendre rapidement sur la société, car si cela se trouve, la personne avant vous posera les mêmes questions que vous. 😉 Soyez un espion pour aborder le recruteur avec répartie et sourire. Il vous sera reconnaissant de ne pas se répéter 15 fois. Donc à VOUS de jouer !