Facebook Twitter LinkedIn Viadeo RSS
Home » Conseils » Comment bien préparer sa recherche d’emploi à l’étranger ?
formats

Comment bien préparer sa recherche d’emploi à l’étranger ?

Published on 13 novembre 2012 by in Conseils
La fin de vos études approche à grands pas et les décisions quant à votre entrée dans la vie active également. De nombreuses questions se bousculent : quel métier ? Quel secteur d’activité ? Pourquoi pas l’étranger ? Alors que la découverte de nouveaux horizons attire de très nombreux jeunes actifs, il leur faudra bien préparer leur projet. Découvrez ici quels sont avantages d’un projet à l’international et s’il est aisé de concrétiser un tel souhait.

Quelle langue maîtrisez-vous réellement ? Quelle culture vous est familière ? Quelle est la zone géographique qui vous attire ? Répondez à ces premières questions avant de vous lancer dans la recherche d’un emploi en dehors des douces frontières françaises. Déterminer des objectifs précis vous aidera à mieux les atteindre.

Trouver un premier poste à l’international présente des avantages incontestables. Sur le plan personnel, chacun y trouvera le miroir de ses envies et apprendra beaucoup sur lui-même. Sur le plan professionnel, il s’agit bien souvent d’une belle opportunité et d’un véritable tremplin professionnel. Le développement de vos connaissances sur un marché particulier, la prise de responsabilités, l’adaptation à un environnement étranger… Ce type d’expérience dont beaucoup de jeunes diplômés rêvent sera ainsi très valorisante sur votre CV.

Maîtrise de la langue

La première des compétences qui vous sera demandée concerne la maîtrise de la langue. Attention : la maîtrise scolaire du langage concerné sera bien insuffisante pour vous sentir à l’aise dans un environnement professionnel et technique. Ainsi, il vous faudra prouver vos compétences linguistiques tant sur votre CV qu’en entretien d’embauche.

Pour ceci, indiquez sur votre CV le niveau de maîtrise de la langue : courant ? bilingue ? Si vous possédez un TOEIC (Test of English for International Communication) datant de moins de 2 ans, indiquez-en le résultat. Illustrez également quelle utilisation concrète vous avez pu faire de vos compétences linguistiques. Enfin, il pourra être judicieux d’inscrire la langue maîtrisée directement dans le titre du CV.

Lors de l’entretien d’embauche, les questions qui vous seront posées dans la langue étrangère sont bien souvent les mêmes que celles qui vous seraient posées en français. Vous avez donc tout le loisir de les préparer en amont de l’entretien.

 Ne pas reculer devant les différences culturelles

Vous avez réussi avec brio les tests linguistiques ? Très bien ! Il ne vous reste plus qu’à prouver vos capacités d’adaptation à un nouvel environnement culturel. Avoir une première expérience de la vie à l’international (stage, échange universitaire…) représentera un véritable plus. Par ailleurs, n’oubliez pas que bien souvent, les recruteurs recherchent des candidats possédant un lien direct avec le pays en question et possédant des connaissances concrètes en matière de culture et de coutumes du pays. De même, les recruteurs chercheront à détecter en vous votre force de caractère et votre débrouillardise qui vous permettront de ne pas reculer devant les différences culturelles: il ne s’agit pas pour eux d’envoyer une personne qui rejoindra la France après un mois d’expatriation, n’ayant pas réussi à faire face aux changements qu’impliquait cette nouvelle vie. Avez-vous fait des voyages hors du commun ? Avez-vous déjà fait face à des situations dans lesquelles vous vous sentiez en danger ?

Bien se préparer pour réussir

Une fois le job de vos rêves décroché, il ne vous restera plus qu’à vous préparer soigneusement. Ainsi, rassemblez un maximum d’informations sur votre nouveau pays d’accueil. Il vous faudra en effet vous adapter à de nouvelles méthodes de travail et connaître les pratiques culturelles professionnelles, ceci afin d’éviter des malentendus culturels pouvant porter préjudice au bon déroulé du projet dont vous avez la responsabilité.

Pensez également aux implications de ce changement sur votre vie personnelle : avez-vous conscience du coût de la vie dans ce pays ? Du montant des loyers ? Du climat ? De l’ouverture d’esprit de vos futurs voisins ? De l’éloignement familial ? Préparez-vous tant sur le plan mental que logistique afin de réussir votre nouvelle vie. Enfin, n’oubliez pas que vous intégrer ne sera pas toujours chose facile. Ainsi vous faudra-t-il faire des efforts pour vous faire accepter des habitants de votre pays d’accueil (connaissez-vous le sport national ?)

Trouver un premier poste à l’international représente ainsi un véritable défi ainsi qu’une aventure extraordinaire. Pour faire de cette expérience une réussite confirmée, prévoyez votre futur : souhaitez vous poursuivre et réussir votre carrière à l’international ou bien prévoyez-vous d’entretenir votre tissu de contacts français pour votre retour dans l’Hexagone ?

Publié le 12/11/2012 – Latribune.fr – Par Kiwidistrib.com

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !

 
1 Comment  comments 

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© MooviBlog
credit