Facebook Twitter LinkedIn Viadeo RSS
Home » Emploi » A quoi va ressembler le recrutement de demain?
formats

A quoi va ressembler le recrutement de demain?

Published on 26 octobre 2012 by in Emploi

Des cabinets de recrutement proposent des QR codes sur leurs annonces pour candidater directement sur son mobile.

 

Le smartphone, fossoyeur de nos jolis petits CV « faits mains » sur ordinateur ? A en croire les experts en recrutement innovant, leurs jours sont en tous cas comptés.

Des offres multimédia geolocalisées

En 2012, postuler du bout du doigt sur son téléphone n’est en effet déjà plus de la science fiction. L’application Ruedelemploi propose par exemple le premier service d’annonces 100% mobile permettant de renseigner son CV directement sur son smartphone. Et Jobaroundme permet même grâce à la réalité augmentée de visualiser les offres situées dans les rues qui vous entourent. Un service très adapté aux offres de l’hôtellerie-restauration ou de la vente.

Certains cabinets comme BlueSearch proposent également sur leurs offres d’emploi des QR code à flasher pour postuler en toute confidentialité sur son mobile depuis son lieu de travail ! Des offres 100% vidéo se développent aussi. Tout comme des «offres conversationnelles» qui proposent de visualiser l’organigramme du service du poste à pourvoir et de consulter le profils Linkedin de ses futurs collègues et de tchater avec eux avant même de candidater.

Nouvelle arme dans la guerre des talents

«L’objectif est la simplification de l’expérience candidat : de la même façon que l’on soigne un client sur un site marchand, les entreprises s’intéressent à la meilleure façon  de présenter leur contenu pour faciliter les démarches des candidats potentiels», explique Jean-Christophe Anna, directeur associé de Link Humans, cabinet de conseil et formation en recrutement innovant et organisateur de la #Rmsconf.

Si ces innovations «doivent encore trouver leur public», elles pourraient «se généraliser d’ici 5 ans», selon le spécialiste, qui souligne leur succès auprès d’un nombre croissant d’entreprises, de la PME qui utilise les réseaux sociaux pour «sourcer» ses candidats aux grands groupes, comme L’Oreal, Michelin ou Danone, qui y bâtissent une véritable image de marque «employeur» auprès d’une communauté de candidats potentiels.

«Contrairement au démarrage en 2003-2004, l’utilisation des réseaux sociaux n’est plus seulement le fait de grandes sociétés et de groupes high-tech ou de profils de candidats marketing ou communication qui se doivent d’être hyperconnectés», explique Jean-Christophe Anna.

Soigner sa présence sur les mobiles et les réseaux sociaux n’est toutefois «ni gratuit, ni gadget» : «il faut bien réfléchir au contenu partagé mais aussi aux ressources humaines mobilisées pour les animer», met en garde le spécialiste. La crise économique actuelle ne risque-t-elle donc pas de freiner le mouvement?

Pas sûr, estime-t-il : «Malgré les trois millions de chômeurs, il y a une vraie guerre des talents pour les entreprises qui recrutent certains profils rares. Et même pour celles qui reportent leurs décisions d’embauche, miser dès aujourd’hui sur le marketing employeur est un investissement d’avenir pour préparer la reprise. Et il y a pour cela dès choses intelligentes à faire avec un minimum de moyens».

Article publié le 24 octobre 2012 – 20minutes.fr – Claire Planchard

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !

 
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© MooviBlog
credit