Alternance : choisir entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Dans ce deuxième article consacré à l’alternance, nous détaillons les caractéristiques des deux principaux types de contrats possibles en alternance : contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation. Conditions d’accès,objectifs, obligations employeur/alternant, rythme de travail : voici les éléments qui vous permettront de ne pas confondre apprentissage et professionnalisation et de choisir le type de contrat adapté à votre profil.

Pour se former en alternance, deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Tous deux permettent de concilier travail en entreprise et formation théorique.

De quel contrat puis-je bénéficier ?

Le contrat d’apprentissage, dans le cadre de la formation initiale, s’adresse à vous si vous avez entre 16 et 25 ans. Vous pouvez toutefois conclure un contrat d’apprentissage, au-delà de 26 ans, si vous êtes reconnu travailleur handicapé ou si vous avez un projet de création ou de reprise d’entreprise. Le contrat de professionnalisation, dans le cadre de la formation continue, s’adresse à vous si :

  • Vous êtes âgé de 16 à 25 ans
  • Vous êtes demandeur d’emploi et âgé de 26 ans et plus
  • Vous êtes bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), l’allocation adulte handicapé (AAH) ou avez bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI) : dans les DOM et les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon, vous êtes bénéficiaire de l’allocation parant isolé ( API).
Quel est l’objectif de chaque contrat ?

Le contrat d’apprentissage permet d’obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Le contrat de professionnalisation permet d’obtenir une qualification soit : – Enregistrée au RNCP (diplôme ou titre) – Reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche – Ouvrant droit à un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Quelle est leur durée ?

La plupart du temps aussi bien le contrat d’apprentissage que le contrat de professionnalisation sont conclus en contrat à durée déterminée (CDD). La durée varie en fonction de la formation choisie : en principe de deux années pour un contrat d’apprentissage ; cette durée peut, dans certains cas dérogatoires, être inférieure (6 mois) ou supérieure (3 ans) ; de 6 mois à 1 an, voire 2 ans dans certains cas, pour un contrat de professionnalisation. Le contrat de professionnalisation peut prendre la forme d’un contrat à durée indéterminée. La durée de la formation représente au moins 400 heures dans le cadre du contrat d’apprentissage et entre 15 à 25 % de la durée du contrat sans pourvoir être inférieure à 150 heures dans le cadre du contrat de professionnalisation, sauf dérogation de branche.

Qui vous accompagne pendant votre formation ?

Au sein de l’entreprise, le chef d’entreprise ou un salarié assure votre accompagnement. Dans le cadre du contrat d’apprentissage, l’entreprise doit obligatoirement désigner un maître d’apprentissage qui suit votre parcours au sein de l’entreprise et établit la liaison avec l’établissement de formation. Dans le cadre du contrat de professionnalisation, la désignation d’un tuteur en entreprise n’est pas obligatoire mais fortement recommandée.

Pour quelle rémunération ?

La rémunération aussi bien en apprentissage qu’en professionnalisation dépend de l’âge et du niveau de formation. Dans le cadre du contrat d’apprentissage, en fonction du niveau de formation déjà acquis, il est possible de prétendre directement à la deuxième année de rémunération.

Source ; alternance.emploi.gouv.fr Venez rencontrer votre futur employeur lors du Moovijob Tour 2013 ! Toutes les infos sur www.moovijob.com !

jobluxembourg.lu - we will job you!

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment