Banques et assurances : recruter plus, recruter mieux

/Photo DDM, M. S. ()

 

Le secteur des banques et de l’assurance se porte bien et cherche à renforcer ses effectifs. Exemple à Toulouse avec le groupe Axa, qui s’est associé à Pôle Emploi pour améliorer son processus d’embauche.

Lorsqu’elle parle de son ancien statut d’auto-entrepreneur, Annabel Auger ne peut s’empêcher d’évoquer les difficultés rencontrées. «C’était pas facile tous les jours», confie celle qui, aujourd’hui, est conseillère clientèle chez Axa en CDI. Passer d’une société de décoration à la banque et aux assurances a de quoi laisser perplexe. Pourtant, c’est une situation de moins en moins exceptionnelle depuis que le groupe fait appel à la méthode de recrutement par simulation (MRS) pour renforcer ses effectifs. En partenariat avec Pôle Emploi, Axa recrute certains conseillers en fonction de leurs aptitudes plus que de leur CV. «Nous voulons rester ouverts, explique Dominique Texier, consultante RH pour Axa en Haute-Garonne. Nos futurs employés ne sont pas obligés d’avoir fait de la banque.» Le groupe compte alors sur Pôle Emploi pour lui fournir un important vivier de candidatures. Pour Agnès Guegen, conseillère Pôle Emploi de l’agence de Jolimont, utiliser la MRS est l’occasion d’«amener plus de diversité dans les recrutements».

Une batterie de tests

Des réunions d’information collectives sont organisées auprès des demandeurs d’emploi sans expérience mais susceptibles de présenter les qualités requises pour devenir conseiller commercial. C’est ainsi qu’Annabel Auger, après avoir postulé sur internet, a été soumise à des tests de mise en situation élaborés par Pôle Emploi. Face à de «faux» clients, elle a du «faire preuve d’implication, de réactivité, de sens de l’écoute, mais aussi démontrer sa fibre commerciale». Autant d’aptitudes indispensables pour le métier. Des entretiens de motivation et une journée de terrain plus tard, elle est sélectionnée pour suivre une formation en alternance pendant un an. Titularisée en mai 2012, elle travaille aujourd’hui avec la délégation Axa de Balma (Haute-Garonne). Et son parcours atypique est considéré par Dominique Texier comme un atout : «Notre clientèle est variée, elle veut donc des interlocuteurs qui lui ressemblent.»


Un secteur en tension

Malgré la crise, le secteur des banques et assurances recrute beaucoup. Une embellie relative qui s’explique par l’apparition de nouveaux marchés, avec la prise en compte accrue de la dépendance, la vieillesse et les retraites. «En 2012, la collaboration d’Axa avec Pôle Emploi en Midi-Pyrénées a permis de procéder à 55 embauches» se félicite Sylvie Foucault, directrice de l’agence Pôle Emploi de Jolimont.

Article publié le 24 janvier 2013 – ladepeche.fr

 

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !