Chasseur de tête: qui es-tu? Que fais-tu?


5e épisode de notre focus sur les cabinets de recrutement.
 
Aujourd’hui nous allons décrypter un personnage bien mystérieux dans le monde du recrutement : le chasseur de tête !

 
Pour lire ou relire notre 4e épisode « Cabinet de recrutement – Prenez le contrôle pour trouver un emploi ! » , suivez ce lien !
 
Chasseur de tête: qui es-tu? Que fais-tu?
 
Qu’est-ce qu’un chasseur de tête ?
 
Le rôle du chasseur de tête consiste à démarcher des candidats déjà en poste dans une société, c’est ce que l’on appelle l’approche directe, contrairement au cabinet de recrutement.
 
Sa recherche est plus ciblée principalement sur :
 
les cadres et cadres dirigeants possédant un profil hautement qualifié ou sur une personne possédant un profil spécifique avec des compétences particulières.
 
Le chasseur de tête doit posséder une très bonne connaissance du monde de l’entreprise et des postes.
 
Il doit :
 
– Etre un parfait négociateur.
– Avoir un excellent niveau d’anglais pour rechercher des cadres internationaux.
– Etre persuasif et disposer d’une grande qualité à l’oral.
 
Quelle est la mission du chasseur de tête ?
 
Le chasseur de tête est à l’affût des profils hors du commun et des talents cachés. Il sera donc missionné par une entreprise qui recherche un profil rare et hautement qualifié.
 
Ses recherches s’effectueront en France et à l’international.
 
Pour ce faire, il dispose de moyens comme :
 
– Des bases de données avec les CV des salariés de haut niveau.
– Un excellent carnet d’adresses.
– Il dispose d’un vivier remis à jour régulièrement, car il diffuse aussi des offres d’emploi. De ce fait, des candidatures lui arrivent tous les jours.
 
Le chasseur de tête peut aussi intervenir :
 
– Lorsqu’une entreprise a échoué dans son recrutement.
– Ou lorsque cette dernière a besoin d’un conseil pour recruter.
 
Chasseur de tête : comment être démarché ?
 
Dans un premier temps, le chasseur de tête va rencontrer l’entrepreneur pour définir ses besoins de façon objective.
 
Ensuite, ce chargé de recherche, missionné par l’entreprise, va donc consulter ses différents outils pour sélectionner ses candidats.
 
La première étape
 
Il va donc repérer les entreprises abritant des profils pertinents pour prendre contact avec les personnes qui lui semblent intéressantes.
 
Pour cela, il devra élaborer un scénario digne d’un véritable agent secret pour entrer en contact par téléphone et de manière discrète avec le candidat en poste pour :
 
obtenir un nom, un numéro de téléphone (ligne directe, portable), une hiérarchie,
les réseaux sociaux et les blogs professionnels ainsi que les annuaires d’école sont aussi d’une grande utilité.
 
Tout est bon pour récupérer l’information qui permettra de rentrer en contact avec le candidat idéal.
 
La deuxième étape
 
La deuxième étape est de convaincre la personne sélectionnée.
 
Le chasseur de tête aura peu de temps pour convaincre le candidat qui est dérangé bien souvent sur son portable alors qu’il est en train de travailler :
 
L’explication au téléphone sera claire, rapide et précise.
Le chargé de recherche devra en même temps évaluer le potentiel du candidat et en mesurer l’intérêt.
C’est souvent bien perçu par le destinataire qui se sent valorisé par cet appel grâce à son niveau de qualification et ses compétences recherchés.
 
Dans tous les cas, la démarche reste respectueuse.
 
La dernière étape
 
Elle sera de mettre en relation les personnes sélectionnées avec l’entreprise concernée.
 
Il faut savoir que le chasseur de tête s’impose une obligation de résultat vis-à-vis de l’entreprise cherchant à recruter un collaborateur.
 
Source ; recherche-d-emploi.comprendrechoisir.com
 
Venez rencontrer votre futur employeur lors des soirées Plug&Work ! Toutes les infos et inscriptions sur plugnwork.eu !
 
Retrouvez toutes nos offres d’emploi et de formations sur www.moovijob.com !
 
Infos, actus, bons plans : rejoignez-nous sur Facebook