Emploi : les clefs du recrutement sans cv

Le recrutement sans cv instaure de nouveaux codes. L’objectif : démocratiser l’offre d’emploi.

Ecrire un curriculum vitae et une lettre de motivation constituent des exercices périlleux. Pas de diplômes, le manque d’expérience, les périodes de chômage, votre profil s’apparente limite à une page blanche. Résultat, personne ne vous convoque pour un entretien. Le recrutement sans cv vous offre par conséquent le pouvoir de vous battre.

Contrairement aux idées reçues, le niveau du poste n’est en aucun cas rabaissé.

Quel est l’objectif du recrutement sans CV ?

Le manque d’expérience professionnelle, une période longue de chômage, un handicap, l’âge ou le sexe de la personne sont autant de facteurs éliminatoires lors d’un recrutement traditionnel. Pour endiguer ce phénomène discriminant, l’Apec (l’agence de recrutement pour les cadres) s’est largement inspiré du système Canadien. Ce dernier consiste à embaucher sans CV. Une idée, qui pourrait sembler des plus saugrenues. Pourtant…

Les candidats sont jugés uniquement sur leurs savoir-faire ainsi que sur leurs réelles motivations. Leurs activités extra-professionnelles, qui passent en temps normal quasiment inaperçues, leur apportent ici une plus-value de taille. Organisation, créativité, précision ou sens du contact, l’ensemble de ces compétences est bien souvent en parfaite adéquation avec celles exigées pour le poste.

Un système gagnant-gagnant. Cette démarche diversifie les sources de candidature et empêche du coup les entreprises de toujours recruter les mêmes profils. L’échange d’idées et de points de vue apportent un souffle nouveau au service.

Quelles entreprises recourent au recrutement sans CV ?

Une pléiade de grandes sociétés sollicite le recrutement sans CV. Airbus, Boeing, PSA, Leroy Merlin et France Télécom par exemple. Mais, pas seulement. Les PME se laissent tenter de plus en plus par ce type d’embauche. Il permet, en effet, d’engager en masse ou de lutter contre le manque de main d’œuvre dans certains secteurs tels que le BTP, l’hôtellerie-restauration, la grande distribution ou encore l’agriculture.

Comment se déroule le recrutement sans CV ?

Le recrutement sans CV se réalise de deux manières différentes : soit par une mise en situation par simulation soit par le biais d’un questionnaire.

• Des exercices de simulation

Le postulant est confronté à une situation concrète. En groupe ou seul, il réalise, en suivant des consignes précises, plusieurs tâches. Ces dernières correspondent à celles demandées, s’il obtient le poste. Sa capacité d’organisation et de décision sont donc mises à l’épreuve.

• Un questionnaire.

En étroite collaboration avec l’Apec ou un organisme spécialisé, l’entreprise conçoit un questionnaire de 20 à 30 items. Ce travail de réflexion aide à mettre en lumière les missions attribuées ainsi que les qualités indispensables à cette fonction.

Un premier tri s’effectue naturellement. Dès les premières questions, un certain nombre de candidats abandonne. Les raisons sont multiples. Le job ne les intéresse pas, ils constatent qu’ils ne possèdent pas les facultés nécessaires ou ils n’ont tout simplement pas envie de consacrer quarante cinq minutes pour y répondre.

Après analyse des résultats, plusieurs profils se démarquent des autres. L’entreprise leur propose alors de les rencontrer. L’étape « raconter moi votre parcours » disparaît au profit de questions opérationnelles. L’objectif consiste à donner la parole au candidat et à découvrir l’environnement de travail.

A noter, si le candidat décroche le poste, il lui sera possible de suivre une formation : contrat d’apprentissage, de professionnalisation, formation courte préalable à l’embauche

Article publié le 25 juin 2012 – suite101.fr – Muriel Steinmetz

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !