La tripartite a 15 jours pour sauver l’emploi

Comme prévu et malgré la, la réunion tripartite de ce jeudi 1er décembre a été entièrement consacrée à la question de l’emploi. Une question complexe qui divise les partenaires sociaux. Afin de «trouver un rapprochement de points de vue indispensable» comme l’indique jeudi Nicolas Schmit, ministre LSAP de l’Emploi et du Travail, il a été décidé de mettre en place à la fois des groupes de travail sur les différents aspects de la question et des réunions avec Jean-Claude Juncker. Le Premier ministre CSV entend ainsi accorder 43 heures aux différents partenaires sociaux dans les deux prochaines semaines.

Et les choses risquent d’être compliquées, tant les points de vue sont différents. Ainsi, Jean-Claude Reding, président de l’OGBL, «que l’ambiance au sein de cette tripartite était mauvaise en raison de l’attitude du patronat. Ils veulent que les gens gagnent moins pour que l’économie aille mieux.» Et Patrick Dury, président du LCGB, de préciser que «les patrons accusent la hausse du salaire minimum et l’index d’être à l’origine de tous les maux de la société.» Améliorer la flexibilité du marché de l’emploi. Côté patronat, Michel Wurth, président de l’UEL, assure que «la situation économique s’est dégradée depuis la dernière réunion tripartite. Il faut donc trouver des solutions pour que l’économie soit plus performante. Car seule une économie performante permet d’avoir une politique sociale performante.» 

Pour y parvenir, le représentant du patronat entend améliorer la compétitivité luxembourgeoise en améliorant la flexibilité du marché de l’emploi avec notamment un versement des transferts sociaux «plus ciblés» et en demandant de «favoriser le travail des résidents au lieu de celui des travailleurs étrangers.»

Les pistes évoquées par le gouvernement font également, de leur côté, état d’une amélioration de la flexibilité du marché du Travail. Nicolas Schmit évoque ainsi la possibilité de «développer le recours aux CDD, encore trop peu usités au Luxembourg.» Les partenaires sociaux ont désormais quinze jours pour tenter de trouver un consensus, la date de la prochaine réunion tripartite ayant été fixée au 15 au 16 décembre.

Source : L’essentiel.lu

Retrouvez près de 5000 offres d’emploi sur http://www.moovijob.com L’emploi sans Frontières

Facebook Comments

Website Comments

  1. Formation management

    Votre billet est intéressant et je vais du coup le faire suivre à une collègue qui semble être d’accord avec vous et je suis sûre qu’elle m’en sera reconnaissante. Soyez remerciez pour cet article et votre implication pour mettre en commun ces réflexions. Je serais reconnaissante d’avoir la possibilité de vous lire à ce sujet dans les prochains mois. Ca m’est vraiment très agréable ! Merci 1000 fois !

Post a comment