Les salariés prêts à se former pour retrouver un nouvel emploi !

Pour faire face au chômage, 80 % des salariés envisageraient d’apprendre un autre métier, selon le dernier sondage Ipsos pour le Cesi, organisme de formation professionnelle, publié le 12 novembre.

Conciliants. Crise oblige, les salariés français sont prêts à faire des concessions, sur la rémunération et même plus… Ainsi, 8 salariés sur 10 envisageraient de se former à un nouveau métier pour retrouver un emploi, parmi les 1 000 salariés du privé interrogés en octobre par Ipsos, pour le 5e volet de l’observatoire social de l’entreprise réalisé pour le Cesi (groupe de formation).

S’ils considèrent sérieusement cette option, c’est avant tout parce que pour 69 % des salariés, il serait difficile de retrouver un emploi équivalent au leur. Ce sentiment est particulièrement présent chez les séniors (87 %), les ouvriers (73 %), les femmes (70 %), les salariés en PME, ou justifiant un faible revenu (75 %).

Pour retrouver facilement un emploi, la plupart des salariés (70 %) pensent que le plus important est d’avoir les bonnes compétences. Vient ensuite le fait d’avoir une forte motivation (61 %), puis les relations (53 %). Avoir des diplômes est l’atout le moins cité (27 %), la formation initiale ne semble pas suffisante, sentiment qui s’accroit en toute logique avec l’âge.

Lucides, ils estiment néanmoins que leur motivation ne suffirait pas dans la réussite d’un éventuel changement d’emploi. 40 % des salariés impliquent même le facteur chance dans le succès d’une telle initiative.

Et vous, seriez-vous prêt à apprendre un nouveau métier pour retrouver un emploi ? A lancer votre entreprise ?

Publié le 12/11/2012 – Cadresonline.fr – Par La Rédaction

Retrouvez toutes nos offres sur Moovijob.com !