L’interview RH du Major Eklinger de l’Armée de l’Air sur le Moovijob Tour de Mulhouse

Le Major Eklinger, Responsable de recrutement pour l’Armée de l’Air en région Alsace a accepté de répondre à nos questions sur le Moovijob Tour de Mulhouse. L’armée de l’Air sera également présente lors du salon de Strasbourg ce vendredi 19 septembre au Palais des Congrès. N’hésitez pas à vous rendre sur le stand du salon pour poser vos questions !

 

IMG_20140911_161129

Major Eklinger, 48 ans, Responsable de Recrutement pour l’Armée de l’Air en Région Alsace, officie depuis 29 ans

 

Moovijob : Quels sont les postes proposés lors du Moovijob Tour 2014 sur Mulhouse et Strasbourg ?

 

Nous avons actuellement une cinquantaine de spécialités ce qui représente un panel de métiers relativement intéressant. Nous recrutons principalement des pilotes, des mécaniciens, des électrotechniciens pour les avions au sol, des informaticiens, des cuisiniers, des gestionnaires de ressources humaines, des comptables, logisticiens et des gens qui vont également travailler sur les infrastructures.

 

Moovijob : Quel public visez-vous ?

 

Nous visons un large panel de jeunes, puisque nous recrutons de 17 à 30 ans, des gens qui ont un niveau de classe de troisième jusqu’à BAC +5, avec un recrutement principal à moins de 24 ans avec pour niveau BAC à BAC+3.

 

Moovijob : Faites-vous des formations après recrutement ? Est-ce que l’Armée de l’Air est une école, un métier, ou encore les deux ?

 

L’Armée de l’Air c’est une formation militaire initiale, puis ensuite une formation professionnelle vers une spécialité dont la durée est variable en fonction de la spécialité choisie. Cela peut aller de 9 semaines pour un gestionnaire de ressources humaines, à trois ans pour quelqu’un qui ferait infirmier à qui nous ferions passer le diplôme d’Etat. Il faut à peu près 38 semaines pour un mécanicien avion, donc c’est vraiment variable. Ces formations sont mêmes diplômantes pour certaines d’entre elles, et reconnues par l’Education Nationale. Par exemple quelqu’un qui est mécanicien avion chez nous, à la fin de sa formation, aura un niveau BTS de l’Education Nationale. L’Armée propose donc un double avantage : une formation qualifiante et diplômante ainsi qu’une rémunération durant la formation. La rémunération n’est bien sûr pas la principale motivation pour les jeunes qui intègrent l’Armée, mais cela peut en être une.

 

 

Moovijob : Dans quel domaine recherchez-vous du monde ? Quelle est la plus grosse problématique de recrutement que vous rencontrez actuellement ?

 

Ce serait certainement en informatique. Nous recrutons de niveau BAC à BAC +3, puis en mécanique et en électronique avion.

 

Moovijob : Selon vous, quel intérêt aurait un jeune à choisir l’Armée de l’Air aujourd’hui?

 

D’abord le prestige, puis la formation et la carrière puisque nous encourageons nos collaborateurs à la fin d’un contrat à prolonger nos relations. Certains s’en vont pour se reconvertir dans le civil, mais certains poursuivent leur métier jusqu’à la retraite sachant que la période minimale d’engagement est de 4 ans.

 

Moovijob : Pourquoi l’Armée participe-elle à des salons comme le Moovijob Tour?

 

Nous avons à cœur de nous faire connaitre. L’armée de l’Air n’est pas forcement connue surtout qu’il n’y a plus beaucoup de bases dans la région. Nous présentons donc, par l’intermédiaire de ce salon aux haut-rhinois, les opportunités qui s’offrent à eux.

 

Le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) en Alsace est basée à Strasbourg. Elle effectue également des permanences sur Mulhouse, rue Vauban le mercredi pour les candidats haut-rhinois.

 

 armee_air

ARMEE DE L’AIR
www.air-touteunearmee.fr
Perman(c)es :
Strasbourg : Lundi au Vendredi de 9h00 à 12h00 et 13h00 à 18h00 – 3 rue de la Mésange BP11042/M 67071 Strasbourg
Mulhouse : Mercredi de 09h00 à 11h30 et 13h00 à 16h00 – 1A Rue Vauban 68100 Mulhouse
Téléphone : 03 88 22 00 87
Cirfa.strasbourg@recrutement.air.defense.gouv.fr