[Partenariat] Yupeek est partenaire du MooviJob Tour DeLux !

 

Au vu du succès rencontré les deux dernières années, c’est tout naturellement que le Moovijob Tour DeLux s’installe une fois de plus à Luxembourg le Vendredi 15 Mars prochain à Lux-Congrès. Salon généraliste proposant 9 quartiers thématiques correspondant à chaque secteur d’activité, près de 100 exposants seront présents lors de cette journée dédiée à l’emploi, aux carrières, et à la formation au Luxembourg. Parmi les soutiens actifs de cet évènement, on trouvera bien entendu Yupeek. Le premier réseau social professionnel entièrement destiné aux étudiants et aux jeunes diplômés sera en effet partenaire de cette troisième édition. C’est pourquoi nous avons demandé à Gilles Risser, Directeur Général de Moovijob, ainsi qu’à Tarek Moutawakkil, Directeur Général et co-fondateur de Yupeek, ce qu’ils pensent de l’emploi des jeunes diplômés.

1.     Gilles – Yupeek est partenaire du MJT Delux. Selon toi, les jeunes diplômés français ont-ils toujours la cote à l’extérieur des frontières françaises, et à fortiori, que peuvent-ils attendre du marché du travail luxembourgeois ?

Gilles : bien sûr que les jeunes diplômés français ont toujours une vraie valeur sur le marché de l’emploi à l’international, en Europe comme en Asie ou sur le continent américain. Issus des grandes écoles, du réseau ESC, des écoles « d’ingés » ou de certaines universités, on retrouve nos chers petits français un peu partout, sur les marchés business à l’international, les places financières, les grands projets BTP ou industriels, comme l’aéronautique par exemple.

Le Luxembourg est en permanence à la recherche de têtes bien faites, c’est-à-dire bien structurées avec une solide culture générale, du bilinguisme ou trilinguisme, et la fameuse approche à la française..On retrouve plein de sociétés qui trustent nos Jeunes diplômés : les traditionnels « BIG 4 » de l’audit, bien sûr, mais aussi les banques comme Crédit Agricole Private Banking ou ING, la comptabilité, les fonds de placement, l’industrie comme le siège européen de Goodyear et son Innovative Center qui recrute à tour de bras de jeunes ingénieurs (méca, R&D, vulcanisation, fluide, etc..).

N’oublions pas le secteur IT qui recrute également des jeunes diplômés, dans la mesure où ce secteur est lié à la Finance. Parmi les postes les plus recherchés, nous retrouvons principalement des Développeurs (Java/J2EE, C++, C#, PHP…), Ingénieurs (Sécurité, Systèmes…) Administrateurs Systèmes, Développeurs (Java, .Net, C#), Business analysts, Testeurs…

La tonicité du marché luxembourgeois n’est pas à remettre en cause malgré la crise mais il est impératif, pour se lancer, de maîtriser au moins 2 langues, sinon 3 : français, anglais et idéalement allemand.

Les candidats provenant de Yupeek sont donc bien entendu les bienvenus sur notre site (Moovijob.com) et aussi sur nos salons comme le  Moovijob Tour Delux par exemple !

2.     Tarek – Yupeek est présent sur le Moovijob Tour Delux. Les jeunes diplômés peuvent passer vous voir. Que peuvent-ils attendre de leur rencontre avec Yupeek. Tarek, prévois-tu par ailleurs une version de Yupeek au Luxembourg ou ailleurs ?

Tarek : Nous serons en effet présents pour rencontrer les jeunes diplômés du MooviJob Tour Delux. Ce sera l’occasion pour nous de pouvoir apporter notre retour d’expérience sur les pratiques de nos 2 100 entreprises utilisatrices de Yupeek aujourd’hui. Nous serons là aussi pour échanger avec les candidats sur les “best practices” pour augmenter sa visibilité et soigner sa e-reputation à l’heure où la « concurrence » pour les jeunes entrants sur le marché du travail est en tension sur certains métiers.

Nous prévoyons en effet une version de Yupeek au Luxembourg sur 2013, ce seront d’ailleurs les premiers pas à l’international pour notre plateforme, le tout basé sur un partenariat fort en court de construction avec notre partenaire de longue date Moovijob !

 

 

 3.     Gilles – Yupeek et Moovijob représentent des innovations majeures sur le marché du travail des jeunes diplômés. Quel avenir y a-t’il pour ces nouveaux outils mis à disposition des recruteurs et des candidats ?

Gilles : le marché de l’emploi connait une fois de plus une révolution numérique et notamment grâce à la forte montée en puissance des réseaux sociaux, professionnels ou non d’ailleurs. Pas un seul jour ne se passe sans qu’un nouvel arrivant voie le jour, il y a donc de tout. Et n’importe quoi ! Yupeek, installé maintenant et proposant une approche originale me semble être un excellent complément à des occasions plus matérielles de rencontres entre candidats et recruteurs, je veux bien sur parler des salons et autres soirées Plug&Work qui réincarnent les réseaux sociaux et mettent l’humain, de chair et d’os, au centre de son avenir professionnel. Aussi, ayant toujours cru dans le cross média, il me semble qu’un partenariat reposant à la fois sur une approche en ligne et sur des évènements plus physiques ne peut que s’institutionnaliser tant pour l’offre (les recruteurs) que la demande (les candidats). Plug&Work + Yupeek = plein de jobs pour nos jeunes diplômés, et c’est ça l’essentiel !


 4.     Tarek – Vers quelles entreprises doit aujourd’hui se tourner les jeunes talents, et quels métiers ?

Tarek : Sur Yupeek, nous avons la volonté d’apporter une expérience utilisateur intéressante pour les jeunes talents avec un push d’information sur les entreprises moins connues du grand public, notamment les TPE/PME en croissance.

Sur la question des métiers, il est clair qu’aujourd’hui les profils IT, informatique et juridique sont les plus recherchés et sont très difficile à pourvoir pour les entreprises.


Publié le 13/03/2013 – Interview réalisée par Jennifer Garni et Florence Trevidic