Facebook Twitter LinkedIn Viadeo RSS
Home » Emploi » Quelle place des seniors aujourd’hui en entreprise ?
formats

Quelle place des seniors aujourd’hui en entreprise ?

Published on 19 novembre 2012 by in Emploi

Selon une étude réalisée par France Retraite et Add’if, 49 % des DRH affirment que le maintien dans l’emploi des plus âgés devient une priorité pour leur entreprise.

Alors que le taux d’activité des seniors en France reste l’un des plus faibles d’Europe, à 38 %, contre 70 % en Suède ou 57 % au Royaume-Uni, les DRH se sentent concernés par le maintien dans l’emploi des plus âgés. Selon une étude réalisée par France Retraite et Add’if, 49 % d’entre eux affirment qu’il s’agit même d’une priorité pour leur entreprise (1).

«La vision sur les seniors dans l’entreprise est au début d’un changement. Les directions des ressources humaines sont conscientes de la brutalité de ce que vivent les salariés âgés, qui comprennent qu’ils ne vont pas terminer leur carrière dans les mêmes conditions que leurs aînés», souligne Françoise Kleinbauer, directrice générale de France Retraite.

Bientôt les «contrats de génération»
Les prochaines semaines devraient marquer le coup d’envoi des «contrats de génération», l’un des engagements de cam­pagne de François Hollande, qui doivent permettre l’embauche d’un jeune en échange du maintien dans l’emploi d’un senior. Le projet de loi présenté par le ministre du Travail, Michel Sapin, est en effet attendu en Conseil des ministres le 12 décembre.

Quel impact ont eu les obligations du plan seniors sur les politiques emploi des entreprises? Selon les DRH interrogés, elles ont permis «un dialogue social plus positif» en interne (32 %) et l’établissement «d’indicateurs utiles à piloter» (30 %). Un quart y voit néanmoins «des contraintes supplémentaires».

Alors que 53 % des entreprises ont mis en place un plan d’action et 47 % un accord d’entreprise, 20 % des DRH estiment que leur initiative en faveur des seniors a été «médiocre» et ont envie d’aller plus loin. Ils sont surtout très nombreux (60 %) à penser qu’ils n’ont pas encore assez de recul sur cette question. Parmi les mesures qui suscitent le plus l’adhésion des DRH interrogés, «les entretiens de seconde partie de carrière» (22 %) emportent le plus d’avis favorables, suivis par «la transmission des savoirs, des compétences et le développement du tutorat» (18 %). Et quels engagements prioritaires entendent-ils défendre avant tout? «Le recrutement de salariés âgés dans l’entreprise» devient une vraie nécessité, à 24 % en 2012, contre 11 % en 2011. À l’inverse, le développement des compétences, des qualifications et l’accès à la formation tombent à 11 % (contre 18 % en 2011).

(1) Baromètre Seniors 2011. 5700 personnes interrogées dans un questionnaire en ligne, au sein de 212 entreprises.

Publié le 14/11/2012 – Lefigaro.fr – Par Christine Lagoutte

Retrouvez toutes nos offres d’emplois sur Moovijob.com !

 
No Comments  comments 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© MooviBlog
credit