Qu’est-ce qu’un manager de transition ?

La crise crée des emplois de manager
De transition. Dans la période de fortes turbulences, avec un avenir opaque et des budgets serrés, l’entreprise recherche des solutions à court terme et limitée dans le temps. Le manager de transition a de l’avenir tant que la crise perdure. Et pas seulement pour des postes de « killer ». Le manager de transition est un cadre dirigeant ou supérieur auquel on confie provisoirement la direction d’une entreprise, d’une filiale, d’un département ou d’un établissement à un dirigeant opérationnel externe. A l’origine, des situations de crise comme des fermetures de sites industriels amènent des patrons à recourir à cette solution. Aujourd’hui le métier s’est ouvert à d’autres situations. On fait appel à un manager de transition pour améliorer la performance de l’entreprise, mener un projet stratégique, rentabiliser un outil de production ou gérer une forte croissance. La solution du management de transition va souvent de pair avec l’urgence d’enjeux financiers, humains, techniques… L’interim Management débute aux Pays-Bas dans les années 1970, puis en Angleterre, et en Allemagne et en France seulement dans les années 2000. La grande fluidité du monde du travail aux USA ne favorise pas le recours aux managers de transition.

Manager aux coudées franches
Le manager de transition, mandaté par des actionnaires ou un dirigeant, met à disposition son expérience et ses compétences pour régler une situation ou pour conduire un projet d’envergure. Il permet à l’entreprise de ne pas recruter et de ménager ses ressources internes. Il décide, conçoit et met en œuvre des solutions, mais il peut aussi jouer un rôle de conseil, diagnostiquer, établir le plan d’action, avant de le mettre en œuvre avec les équipes  de l’entreprise. Acteur de changement impliqué mais en dehors des enjeux politiques de l’entreprise, il lui est plis aisé critiquer l’existant  et de le remettre en cause. Il prend des décisions et exerce des responsabilités avec efficacité, il n’a pas de passé ni d’avenir, pas de projet de carrière en interne, soulagé du poids du passé et des résistances au changement.

PME et groupes internationaux
Le manager est sollicité par tout type d’entreprise  ou d’organisations comme les collectivités territoriales, les associations et organismes parapublics. Les fonds d’investissement ou  Private Equity prescrivent cette solution managériale pour faire aboutir un projet : amélioration des performances, développement d’une activité, croissance à international, restructuration, externalisation, acquisition, fermeture de site, cession, fusion, redressement, Le manager de transition, expert de la mission qui lui est confiée, offre à la petite entreprise pour un temps déterminé, son expertise qu’en temps normal elle ne peut se payer, surtout si elle se trouve dans un bassin d’emploi pauvre, peu attractif. En 2010, une labellisation a été effectuée auprès de 6 cabinets de transition par Bureau Veritas permettant de renforcer la déontologie et l’éthique de la profession. Depuis 2008, l’AFMDT, Association française du management de transition, devenue en 2012 la Fédération nationale du management de transition regroupe les cabinets qui commercialisent cette prestation.

Publié le 20/03/2013 – Cadresetdirigeants-magazine.com – Par Reid Nalliat

Retrouvez toutes nos offres d’emplois sur Moovijob.com !