Trouver son job d’été en Lorraine : secteurs qui embauchent, bons plans et arnaques !

Quels sont les secteurs qui embauchent ?

Pour trouver un travail saisonnier pendant l’été, il convient de s’intéresser aux branches professionnelles particulièrement en activité pendant cette période.

Boulot d étéLa majeure partie des offres d’emplois, souvent pourvus par des étudiants (mais pas que), concernent les centres de vacances et de loisirs. Dans la majorité des cas, c’est pour être animateur.

Évidemment pour ce genre de travail, il faut avoir le contact facile avec les enfants ou les adolescents. Pour les pré requis, le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) est nécessaire, et dans certains cas le brevet de surveillant de baignade.

Dans le milieu du tourisme, la restauration est un assez gros demandeur de saisonniers. A destination de tous, étudiants ou non, mais majeurs dans la plupart des demandes. Ce secteur propose différents types de jobs d’été comme serveur, commis de cuisine mais aussi cuisinier.

Être agent de service constitue également une possibilité. Il s’agit du nettoyage de bureaux ou de magasins par exemple, bien souvent en remplacement du personnel régulier parti en vacances. Ce sont donc en général des offres assez courtes ou en intérim.

Dans la même logique, certaines entreprises recherchent du personnel de remplacement pendant l’été. Les domaines concernent globalement l’assemblage, le montage ou la manutention. Un bon moyen de travailler sans avoir de formation technique, néanmoins, pour certaines offres plus spécialisées cela peut être nécessaire.

VignesLes vendanges sont aussi une activité prisée par les saisonniers. Elles se déroulent à partir d’août pour certaines exploitations, mais la plupart du temps cela se déroule entre septembre et octobre. En raison de ces dates, les étudiants peuvent avoir du mal à être libre pour les vendanges, mais c’est tout de même possible pour les rentrées les plus tardives.

Par exemple, au Domaine Buzea Georges Constantin à Ancy-sur-Moselle, du personnel est embauché pour des contrats “à la carte”. L’exploitant et l’employé temporaire s’entendent sur des durées très malléables.

Georgian Buzea explique :

Les vendanges peuvent se passer en une semaine comme en 3 semaines, et les vendangeurs vont et viennent un peu à leur gré. On a pas mal de personnes du coin qui appellent pour savoir s’ils peuvent venir. Certains ne restent que 2 jours, d’autres beaucoup plus.

La plupart des viticulteurs de Moselle embauchent du personnel pour leurs vendanges. Il s’agit d’un bon moyen de trouver un job d’été pour quelques jours ou semaines, tout en travaillant dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

 

 

Qui contacter pour trouver son job d’été ?

En dehors des organismes de recherche d’emplois habituels, il y en a d’autres auxquels on pense moins souvent. En plus de Pôle emploi ou des agences intérimaires d’autres structures peuvent se révéler utiles.

C’est le cas par exemple des mutuelles étudiantes comme la MGEL ou la LMDE. Elles favorisent la recherche de jobs d’été pour les étudiants de 2 manières différentes.

Tout d’abord elles se font relais d’offres d’employeurs, qui sont affichées dans leurs locaux ou sur leurs sites internet.

Mais surtout, elles peuvent embaucher elles même des étudiants, au poste de conseiller mutualiste. Ce sont des jobs à pourvoir pendant les mois de juillet, septembre et octobre. Il s’agit de promouvoir la mutuelle auprès des étudiants ou futurs étudiants pour qu’ils la choisissent.

Vincent Gothuey, responsable campagne de Lorraine Nord MGEL parle des candidatures :

On a des candidats de tous bords, d’écoles ou de fac et de tous les cursus. En général on privilégie les étudiants aux lycéens qui sont en fin de cycle secondaire car on estime qu’il vaut mieux connaître le milieu étudiant. On a plusieurs centaines de candidatures pour une quinzaine de postes au maximum.

Pour postuler, contactez une mutuelle proche de chez vous et envoyez un CV ainsi qu’une lettre de motivation.

Logo Université de LorraineDans le même registre, les facultés proposent elles aussi des postes pour les inscriptions universitaires. Il faut simplement envoyer CV et lettre de motivation à l’adresse de l’université où vous souhaitez travailler. Attention cependant, certains établissements n’acceptent d’employer que leurs étudiants.

Evidemment, à ces organismes qui ciblent uniquement les étudiants, il faut ajouter les structures de recherche d’emplois habituelles, comme Pôle emploi ou les agences intérimaires.

Dans les 2 cas il est possible de trouver des jobs à durée limitée, notamment en été. Pour ce qui est desagences intérimaires, il convient de rester disponible et d’être prêt à patienter pour parfois des missions d’une seule journée. Là encore il faut contacter ces structures et leur fournir un CV.

Cela reste tout de même un bon moyen et qui plus est très utilisé pour trouver un job d’été. Les secteurs susceptibles d’embaucher en intérimaire pendant l’été sont très variés. Une bonne méthode pour se constituer une expérience professionnelle touchant à plusieurs domaines.

Les mairies sont aussi des employeurs potentiels pour des jobs d’été. En effet, certaines mairies organisent des recrutements pour subvenir aux besoins de la municipalité pendant cette période. En règle générale il vaut mieux s’y prendre à l’avance car les postes sont pourvus plusieurs mois avant l’été. Mais pour certaines d’entre elles, il est encore temps !

C’est le cas par exemple de certaines mairies de Lorraine :

  • La mairie de Forbach. La ville recrute des étudiants pour travailler au sein des services de voiries et des espaces verts de juillet à septembre.
  • La mairie d’Epinal. La ville recrute 90 postes pour différentes fonctions, travailler dans les centres de loisirs, être surveillant de baignade, agent d’accueil, des régisseurs pour les équipements sportifs ou encore des agents d’entretien.
  • La mairie de Bar-le-Duc. La ville recrute pour une dizaine d’emplois saisonniers, pour de l’entretien ou pour le centre nautique.

Les villes de Metz, Saint-Avold, Thionville ou encore Sarrebourg ont organisé elles aussi des sessions de recrutement, mais qui sont déjà terminées à l’heure actuelle. Si vous êtes intéressé pour 2014, le mieux est de commencer les démarches dès le mois de janvier ou février.

Mais n’hésitez pas à contacter la mairie de votre commune, elle seule pourra vous indiquer si elle met en place un recrutement et si des places sont encore disponibles.

 

 

Quels sont les arnaques et mauvais plans à éviter ?

Les jobs d’été ont parfois mauvaise presse en raison des entorses au Code du Travail auxquelles ils peuvent être liés. En général, ceux qui n’en sont pas à leur premier job d’été ne se font pas avoir par d’éventuelles arnaques, ce sont davantage les plus jeunes qui ne connaissent pas les rouages du système qui peuvent être victime d’un patron peu scrupuleux.

Ines Minin, en charge des questions de syndicalisation des jeunes à la CFDT parle des abus les plus fréquents :

Le plus gros classique c’est à propos des heures supplémentaires. Beaucoup de jeunes repartent de leur job d’été sans qu’elles aient été rémunérées. On a aussi parfois la prise en charge des repas par le patron contre une ponction directe sur le salaire. Il faut vraiment faire attention aux conditions car c’est la porte ouverte aux abus.

Le travail au noir peut aussi poser des problèmes. Les saisonniers peuvent y être confrontés lors d’événements ponctuels comme des festivals car les employés sont parfois recrutés de manière plus ou moins officieuse.

attention-arnaquePourquoi éviter le travail au noir ? Le “black” comme on l’appel familièrement doit être l’ennemi du travailleur saisonnier à causes des déboires qu’il peut susciter.

Tout d’abord, le fait de ne pas être déclaré peut engendrer des baisses de rémunération de la part du patron voire des heures supplémentaires “fantômes” sans que vous puissiez faire valoir vos droits.

Ensuite, si jamais vous êtes victime d’un accident, il sera complètement à votre charge car il n’y a aucune protection sociale. En plus, les heures effectuées ne comptent pas pour la retraite.

Ines Minin nous a indiqué quelques points sur lesquels être vigilant pour qu’un job d’été se déroule de la meilleure des manières.

  • Insister pour que l’employeur vous donne les horaires avant de signer votre contrat.
  • Lire le contrat et discuter des conditions si elles ne vous conviennent pas.
  • Il faut avoir le contrat dans la première semaine de travail (dans les 48h normalement).
  • Faire bien attention aux conditions de sécurité.
  • Les équipements nécessaires à l’employé ne sont pas à sa charge.
  • Impérativement noter les heures réalisées. En cas de litige, l’employeur devra prouver que vous n’auriez pas travailler les heures concernées.
  • En cas de problème quelconque ne pas hésiter à contacter des organisations syndicales ou des associations qui défendent les droits des travailleurs pour poser vos questions.

Vous voici maintenant armés pour trouver un emploi saisonnier dans les meilleures conditions.Trouver son job d’été en Lorraine : secteurs qui embauchent, bons plans et arnaques !

Article publié le 31 mai 2013 – tout-metz.com

 

 

Les soirées Plug&Work by Moovijob : LE rendez-vous des jeunes diplômés avec l’emploi dans toute la France !