Trouver un job, c’est un job !

On le sait, le plus dur c’est de s’y mettre. Encore faut-il avoir des objectifs clairs et savoir où l’on va. Vous vivrez des hauts et des bas, mais votre réussite dépendra de vous. Pour la fin de l’année, Moovijob se lâche : les filles du pôle Sourcing-Community-Campus vous donnent quelques conseils pour vous motiver et orienter vos recherches de manière efficace et dans la bonne humeur ! Hop hop hop, c’est décidé, on s’y met !

 

« Et toi, tu te motives comment ? » 

Premièrement, conseille Flo, on fait le vide dans sa tête. Oriane : « Pour ma part je vais sortir, profiter et une fois que je culpabilise, je m’y mets à fond. Un thé bien chaud et c’est parti ! », Sarah : « Je brainstoarme, je me fixe des objectifs pour savoir vers où je vais. »

Pour se motiver, tous les moyens sont bons. On peut écouter une musique très entraînante (comme le dernier album de Calvin Harris), ou bien se poser dans un coin au calme complet et regarder le plafond. Pour d’autres, attendre la dernière minute et bosser sous la pression vaudra plus que toutes les organisations et préparatifs du monde (du genre quand on vous annonce qu’on va vous retirer les allocs…) !

Pensez à tous les avantages que vous aurez lorsque vous aurez votre première paye gagnée à la force de vos mains, aux projets multiples que vous pourrez réaliser, aux nouvelles chaussures ou au dernier Assassin’s Creed que vous pourrez vous offrir… ou tout simplement payer votre loyer pour éviter d’être jeté(e). Bref que de bonnes raisons, quoi !

Il y a aussi bien d’autres avantages. Vous allez rencontrer de nouvelles personnes et peut-être même l’âme sœur (voir notre article l’amour au bureau). Eh, oui plus d’un couple sur trois en France se forme sur le lieu de travail. L’amour en janvier, c’est maintenant que cela se prépare ! A défaut d’amour, vous pourrez vous lier d’amitié et vous sentir à nouveau utile dans la société. C’est important pour l’estime de soi.

Enfin, pour certains le stage ou l’emploi est un passage obligé pour obtenir son diplôme. Inutile de traîner devant une série, vous n’y échapperez pas !

« On commence par quoi ? » 

Sarah avant de devenir notre Campus Manager était aussi formatrice en langues et job coach sur l’espace transfrontalier. Elle nous livre ici ses méthodes et on vous garantit qu’avec ça, vous passerez le réveillon tranquille ! 😉

Tout d’abord, il faut savoir ce que l’on cherche :

  • trouver ses points forts ;
  • répertorier ses compétences ;
  • savoir ce que l’on aime faire.

Cela permet déjà d’avoir un angle d’approche et savoir quel domaine nous correspond, mais aussi de se fixer des objectifs. Rien de plus démotivant que chercher un job juste pour avoir un job. Il est important de pouvoir s’épanouir dans ce nouveau travail ( sinon vous êtes bons pour recommencer les recherches dans 6 mois…).

Ensuite arrive un brainstorming pour formuler toutes les stratégies de recherche pour arriver à ses fins, à savoir l’emploi ou le stage :

  • Recenser tous les sites d’emploi et se créer des alertes ;
  • Faire jouer ses contacts (amis, famille, anciens collègues) ils ont peut être entendu parler d’un poste à pourvoir ou parleront d’entreprises que vous ne connaissez pas ;
  • Recenser les salons et événements dans sa zone géographique de recherche et préparer ses visites ;
  • Consulter une/des personnes tiers (conseiller dans une agence pour l’emploi, un coach, un ancien professeur) au sujet de la conjoncture ou de son CV, il vous fera certainement profiter de son réseau ;
  • S’inscrire sur les réseaux sociaux pour se rendre visible :
    • Aller sur les groupes où l’on propose des offres ;
    • Contacter directement les recruteurs des entreprises qui vous font rêver ;
  • Consulter les médias qui parlent de l’emploi (MooviBlog, journal, TV, radio, Institutions…) ;
  • Prendre contact avec le service carrière ou insertion professionnelle de son école ;
  • Se procurer les listes des entreprises auprès d’organismes (Chambre de Commerce, Annuaire…) ‘stabiloter’ et faire du phoning.

 

« A vos feux, prêts, candidatez ! »

Vous souhaitez augmenter vos chances de réussite ? Sachez qu’il n’y a rien de plus efficace que les candidatures spontanées. Cela vous évitera 70 concurrents pour le même poste, une offre déjà pourvue ou une offre dédiée à la création d’un vivier de candidature que les recruteurs garderont en réserve au cas où.

Les candidatures spontanées montrent que vous avez un réel intérêt pour l’entreprise à laquelle vous vous vous êtes intéressé, si toutefois vous y avez mis du cœur !

Recette pour une organisation au top :

Faites-vous un tableau avec une liste d’entreprises qui vous intéressent. Observez bien les dates de mise en ligne des annonces : vous aurez plus de chances avec une annonce récente qu’avec une annonce en ligne depuis plus de trois semaines.

Avant de postuler, appelez les services de recrutement pour vous assurer de la disponibilité des offres et éviter de perdre du temps ou de vous faire de faux espoirs.

Notifiez avec amour les entreprises une fois contactées en précisant le type de poste, en enregistrant l’offre en format Word ou PDF dans un dossier, ainsi que le lien vers celle-ci (cela vous évitera d’accepter un poste en ne vous souvenant plus duquel il s’agit !*).

Notez-vous la date à laquelle vous avez postulé, et n’hésitez pas à relancer si vous ne recevez pas de retours sous une semaine.

Enfin, rien de tel qu’une lettre de candidature personnalisée et sans fautes. Pensez à faire un CV adapté à chaque type de poste, si vous pensez correspondre à plusieurs domaines. Par exemple : un CV plutôt commercial, un autre plutôt orienté marketing et un autre, en relations client. Vous n’êtes pas obligé d’avoir un CV très original, mais mettez-y votre touche personnelle et une photo professionnelle.

Si avec tout ça, vous n’avez pas trouvé de job en janvier on ne peut plus rien pour vous ! 😉

*C’est l’expérience qui parle !