Volkswagen ouvre huit centres de formation en vue d’améliorer l’employabilité de ses salariés

Dans le contexte pour le moins morose que l’on connaît voici une légère éclaircie. Entre délocalisations, fermetures et précarité, le fait d’apprendre que Volkswagen va ouvrir huit centres de formation en France avec l’objectif de former les futurs vendeurs de son réseau est toujours ça de pris contre la sinistrose.

L’affaire s’est faite en coopération avec le Groupement National pour la Formation Automobile et les villes de Roissy, Bordeaux, Lyon, Nantes, Valenciennes, Brignoles, Blagnac et Illkirch peuvent s’en réjouir. De ces cités et des établissements qui y auront pris pied sortiront une centaine de vendeurs au métier d’attaché commercial automobile. Une force de vente formée en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation qui se déroulera sur le rythme de trois semaines en concession et d’une semaine en école.

Les bons élèves obtiendront à l’issue un Certificat de Qualification Professionnelle de Branche et les meilleurs d’entre eux qui le décrocheront du premier coup auront droit à une prime de réussite de l’ordre de 300% du SMIC ainsi qu’à un CDI.

Cette belle opportunité est aussi à frapper du sceau du courage, dans une conjoncture qui n’incite pas à l’optimisme dans cette profession qui risque de voir rapidement ses codes changer. Selon le site Mediapart, en effet, les constructeurs se priveraient de la manne que constitue le canal de vente internet. 73% des Français interrogés en ligne déclarent qu’ils seraient prêts à effectuer l’achat de leur voiture sur internet tandis 83% des interrogés pensent qu’une amélioration des médias numériques réduirait largement le temps consacré à l‘achat d’un véhicule. Un canal digital encore marginal dans la stratégie des marques. Mais pour encore combien de temps ?

Publié le 26/04/2013 – Caradisiac.com – Par André Lecondé

Retrouvez toutes nos offres d’emplois dans la Vente sur Moovijob.com !