Conseils : Comment avoir du succès à une soirée de recrutement ? #2

Le but de ces soirées est de vous faire sélectionner pour un entretien ultérieur par les recruteurs tout en vous illustrant de la meilleure des manières. Vous aurez la possibilité de discuter avec des recruteurs, avec ou sans la présence d’autres candidats. 

Alors comment faire pour briller en soirée et rentrer avant minuit sans votre chaussure de verre, dans ce cas, avec votre CV dans l’iPad du recruteur ? C’est bien simple, il faut l’aider à avoir envie de vous revoir, tout un programme qu’on vous présente avec notre série de conseils !  

 

Nous évoquions déjà dans notre précédent article sur l’attitude et l’art de la bienséance que ces soirées de recrutement ont divers avantages à condition de faire bonne impression auprès des recruteurs. Aujourd’hui, on vous parle du Dress Code et du ton de votre voix.

 dress-code-soirée-recrutement

Conseil n°3 : Le Dress Code

Le candidat qui a du succès sait s’habiller dans un style business casual, voir notre précédent article à ce sujet. Il sent bon sans cocotter, (toujours une boîte de pastilles vichy dans sa poche). Une manucure impeccable, il ne porte pas une tonne de maquillage et à contrario, très peu de vêtements sur lui.

Présentez-vous sous votre meilleur jour, dans des vêtements où vous serez à l’aise, cela se ressentira sur votre attitude et les gens auront envie de vous écouter. Rien de pire qu’une personne qui sent un regard pesant sur son décolleté ou pire, sur ses boutons de chemisier menaçants d’exploser sous la pression, car trop petit. Le recruteur perdra le fil et sera déstabilisé.

On pourrait vous en parler des heures chez Moovijob, car on en a vu de beaux looks : un candidat lors d’une soirée est venu en short et vêtu tout en beige. Total look safari assuré ! Difficile de rester crédible dans ces conditions.

 

Conseil n°4 : La voix

On donne souvent une ribambelle de conseils sur les points précédents, mais l’on oublie souvent un point essentiel : la Voix.

Pour avoir l’air sur de soi, on vous conseille de baisser la voix à la fin de vos phrases, plutôt que de la lever ce qui peut donner l’impression que vous posez une question ou que vous attendez un retour de votre interlocuteur. Ce tic très récurrent peut être un signe de manque de confiance en soi et d’un besoin d’être rassuré par l’autre. A force d’acquiescer votre recruteur finira par s’épuiser et ne plus vous écouter.

On vous conseille aussi d’éviter de parler d’une voix monocorde, vous perdrez tout autant l’attention de votre audience.

Le fait de rire à chaque phrase lorsque : a) on ne sait pas quoi dire b) à une blague vaseuse c) sans raison apparente d) pour paraitre décontracté -> on oublie ! Certaines études ont prouvé que les gens qui riaient tout le temps étaient perçus comme moins dignes de confiance et ce n’est surement pas l’effet recherché à une soirée de recrutement.

Nous avons également remarqué un autre défaut chez les candidats : le fait de parler au conditionnel. « Si j’étais recruté dans votre société…, peut-être que …, ça me plairait de…, j’aimerais… ». Soyez actif, montrez ce que vous voulez en parlant au présent ou au futur.

Pour terminer notre série de No-Go : surtout si le recruteur ne vous entend pas, ne vous penchez pas près de lui/elle. Nous ne sommes pas en boîte de nuit donc on essaye de parler plus fort ou de trouver un coin plus tranquille à l’écart de la sono.

 

Retrouvez la suite de nos conseils détaillés pour une soirée de recrutement lors notre prochain article ou ICI, sur le Mooviblog ! N’hésitez pas à nous laissez vos commentaires et partager vos expériences.

 

Vous souhaitez participer à ce genre de soirée ? Inscrivez-vous aux prochaines dates de la tournée Plug&Work en France par ici et au Luxembourg, par là.