Le Recrutement tout un Art

Bonjour à tous ! Ce mardi 16 mai, Moovijob organise une soirée de recrutement un peu spéciale, sans CV, ni lettre de motivation, dans un lieu atypique, lié à l’Art : l’Art Café du Musée d’Art Moderne de Strasbourg.
En faisant des parallèles entre l’Art et le Recrutement, je me suis rendu compte de nombreuses similitudes entre ces deux disciplines, toutes deux subtiles. Après quelques fouilles littéraires, chers lecteurs, il semblerait que les artistes soient encore les mieux placés pour parler des ressources humaines, car comme le disait Hendrik Petrus Berlage (architecte hollandais), l’art véritable n’est pas seulement l’expression d’un sentiment, mais aussi le résultat d’une vive intelligence, tout comme l’est le Recrutement ! 😉
C’est du l’Art ou du Recrutement ?

Van Gogh disait : [l’aquarelle exige une grande habileté et une grande rapidité dans le travail. On doit travailler dans la matière mi-humide pour obtenir de l’harmonie, et on n’a pas beaucoup de temps pour réfléchir. Il ne s’agit donc pas de travailler fragmentairement, non, on doit ébaucher presque d’un coup] … un peu comme le Recrutement où il faut savoir gérer cahier des charges, attentes des candidats, contraintes de temps et surtout, le non-droit à l’échec, car cela peut jouer sur la stratégie de l’entreprise et son porte-monnaie.

Le Recrutement, c’est tout un Art

Outre le parallèle entre l’aspect technique et le multitâche, posséder une certaine sensibilité est également très important chez les artistes comme les recruteurs. Voyez plutôt le constat très intéressant de Renoir : Tous ces gens qui vous rasent sur l’art, allez donc leur apprendre que ce n’est pas seulement une question de métier, qu’il faut, en plus, un certain quelque chose, dont aucun professeur n’enseigne le secret… de la finesse… du charme et cela, on le porte en soi.  Effectivement, le Recrutement, c’est bien plus que des processus, des checks et de la logique, nombre de nos recruteurs partenaires le confirme, le feeling joue un rôle important dans le choix de recrutement et ça ne s’apprend pas à l’école !

Cézanne disait d’ailleurs que L’art est la révélation d’une sensibilité exquise, effectivement en Recrutement, ceci intervient souvent. Il faut savoir lire entre les paroles d’un candidat, surtout dans un contexte du marché du travail où les gens sont prêts à tout accepter pour décrocher un job.

Le recruteur a aussi un rôle d’accompagnement dans nos carrières. Si le poste n’est pas fait pour nous, c’est à eux qu’incombe la tâche de nous dire NON. Renoir affirmait à ce propos : Il faut savoir mettre une toile de côté et la laisser reposer. Il faut savoir flâner, tout comme un candidat qu’on pourrait refuser aujourd’hui, car il n’a pas assez d’expérience, mais qu’on pourrait recruter demain. 😉

Recruter, c’est du Grand Art, alors soyez Moderne, rejoignez Plug&Work au Musée !

Antoni Tapies (artiste espagnol) disait, Les japonais savent fort bien que pour qu’un objet d’art remplisse sa fonction, il doit être entouré d’un certain mystère respectueux (…) Il faut disposer l’objet (d’art) sur une sorte d’autel, au même titre que Moovijob souhaite mettre en avant et sous leur plus beau jour, des candidats à la recherche d’un emploi à Plug&Work Strasbourg. Cet évènement est non seulement l’occasion de ne plus chercher son futur job sur la toile, mais parmi les toiles, en face-à-face avec les recruteurs, dans une ambiance décontractée qui sera les faire rayonner. Nous cassons ainsi la barrière du recrutement classique pour aller vers un Recrutement plus moderne.

Vous êtes plus qu’un CV, vous êtes une œuvre d’art

La donne a changé dans le Recrutement, on ne recherche plus tant des candidats parfaits, mais des personnes aux compétences interpersonnelles exceptionnelles, synonymes d’une aptitude à évoluer demain. Aptitudes d’ailleurs exposées par les candidats lors de la soirée de Recrutement Plug&Work que les RH pourront contempler à souhait.

En tant que dénicheurs de perles rares, les recruteurs savent apprécier les qualités chez les personnes qu’ils estimeront pouvoir faire monter en puissance. Le Recrutement serait donc devenu une forme d’Art visant à élever l’homme, comme l’exprimait Kandinsky : La peinture est un art, […] pas une création sans but qui s’écoule dans le vide. C’est une puissance dont le but doit être de développer et d’améliorer l’âme humaine.

Nous sommes tous artistes, inventeurs de nos parcours de carrière 

Effectivement, la donne a aussi changé du côté du candidat, pour qui l’équilibre entre vies professionnelle et personnelle, est de plus en plus important. Les personnes en recherche de nouvelles opportunités sont plus averties aujourd’hui sur les sociétés. A l’heure de l’ultra-digitalisation, elles sont demandeuses de rencontres pour se faire leur propre idée, comme le suggérait Renoir : Il faut que les jeunes gens s’habituent à voir par eux-mêmes et sans demander avis.

Enfin, outre le fait de réaliser un job qui rapporte, la quête de sens dans sa mission professionnelle est de plus en plus désirée par les jeunes générations Y et Z. Cela, Alberti (peintre et philosophe italien) l’avait déjà compris : Il faut s’attacher plus à apprendre qu’à gagner de l’argent. Nous souhaitons apporter de plus en plus de sens, et même de symbolique à nos métiers et l’épanouissement par la formation, est également un thème qui revient régulièrement dans l’actualité.

Si vous souhaitez participer à la soirée de recrutement strasbourgeoise de mardi 16 mai, il est encore possible de s’inscrire via www.plugnwork.fr/strasbourg.html avant lundi 15 mai à 12h00. Venez découvrir le Recrutement Autrement. Et comme disait Malraux, (Ministre de la Culture) : « L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme », tout comme l’est le Recrutement, alors on se retrouve à Plug&Work ? 😉