Qu’est-ce qui rend plus heureux qu’une augmentation ?

Ça va faire plaisir à votre boss ! ne pensez plus à être riche ! Selon une étude britannique, de bonnes nuits de sommeil et une activité sexuelle vous rendraient plus heureux et plus productifs qu’une augmentation ! Pire : une quantité de sommeil suffisante pourrait multiplier par quatre vos chances d’augmenter votre revenu disponible. Allez, on file au lit !

Selon le directeur d’Oxford Economics, Ian Mulheirn, le but de cette étude était de construire un outil critique permettant d’évaluer ce qui nous rend vraiment heureux, à court et moyen termes. Un sondage a été soumis auprès 8 250 Britanniques par l’Oxford Economics et le National Center for Social Research. Ce même panel sera interrogé tous les six mois pour permettre aux chercheurs de suivre les effets du mode de vie sur le bien-être, dans la vie comme au travail, des répondants.

Les chercheurs ont posé une soixantaine de questions sur les aspects de la vie, y compris sur le comportement et le sentiment des répondants pour calculer un index du bien-être sur 100. Ils ont observé un score moyen d’environ 62 sur 100 sur le panel observé, sachant que les 20 % de la population interrogée ayant le meilleur score se situaient eux entre 72 et 92 sur 100.

En analysant les données statistiques, les chercheurs ont permis de révéler plusieurs résultats. Roulements de tambours… :

Une somme de sommeil saine représente LE facteur le plus corrélé au bien-être. La qualité du sommeil pourrait expliquer les 3,8 points de différence entre le score d’une personne lambda et celui d’un répondant parmi les 20 % ayant un score d’index élevé. Ce qui équivaut à penser qu’en atteignant le quota de sommeil des 20 % des personnes les plus heureuses, on pourrait augmenter ses revenus disponibles de presque 4  fois  !

En parallèle, les répondants satisfaits de leur vie sexuelle, se sentiraient en sécurité dans leur travail et seraient connectés à leur communauté. Ils sont également beaucoup plus susceptibles de se classer au sommet de l’index du bien-être. En moyenne, la population étudiée se déclare à 35 % satisfaite de sa vie sexuelle, alors que parmi les 20 % des répondant ayant un des plus gros score, 63 % se déclarent satisfait au lit. C’est le double de la moyenne nationale donc une vie sexuelle épanouie rend heureux et proche des autres, et nous aide donc à se sentir bien dans son milieu professionnel.

L’inquiétude par rapport à la santé de ses proches impacte elle aussi sur notre bien-être, puisque les scores obtenus varient de 1,75 points lorsque cette donnée apparaît chez les répondants.

En revanche, le revenu semble avoir peu d’impact sur le ressenti des répondants. Les chercheurs ont ainsi constaté qu’avec une augmentation de 50 % de salaire, le score du bien-être augmentait seulement de 0,5 point.

Le directeur Ian Mulheirn ajoute que dans un monde qui n’a jamais été aussi connecté, la richesse de nos relations et de nos réseaux de soutien, demeurent les principaux déterminants de notre bien-être. Ce qui rassure, c’est que nous pouvons agir facilement sur ces aspects, et sur notre sommeil ! A bon entendeur… au lit !