5 bonnes raisons de faire la sieste au bureau

Recharger ses batteries, déstresser, être plus créatif… faire la sieste a des effets positifs au travail. Mais attention à ne jamais dépasser 20 minutes de sommeil !

 

Ce plaidoyer pour la sieste au bureau est extrait de l’ouvrage « Le guide du bien être au travail » par le Dr Charles-André Pigeot et Romain Pigeot, paru en décembre 2012 aux éditions Eyrolles.

1. Améliorer la mémoire

Elle permet au cerveau de se reposer, aux neurones de se reconnecter. C’est important car lorsque le cerveau n’a pas la possibilité de se détendre, on perd très vite son dynamisme, son temps et l’on retrouve les fameux « trous de mémoire », bien pénalisants.

2. Augmenter la créativité

La créativité nécessite de la vigilance, de la concentration, de l’attention qui ne pourront se manifester que si votre cerveau est reposé.

3. Désamorcer le stress

Le stress est un processus qui a tendance à s’emballer au cours de la journée ; il faut en permanence apprendre à le contrôler, le gérer pour mieux le maîtriser. La sieste est un excellent moyen de décentration pour freiner cette machine qui, souvent, se laisse emporter en nous poussant dans la précipitation et dans l’anticipation.

4. Alimenter la concentration

Pendant la sieste, notre cerveau se met en veille. Il pourra ainsi se ravi- tailler et se remettre en route sans difficulté pour le reste de la journée.

5. Conserver son dynamisme

Le manque de sommeil conduit fatalement à la mauvaise humeur, à la fatigue, à l’irritabilité. La sieste va permettre de se ressourcer, de se reconstruire, et ainsi de repartir dans de bonnes dispositions pour aborder avec courage la seconde moitié de la journée.

 

En pratique : comment faire la sieste au bureau ?
Ne jamais faire une sieste de plus de vingt minutes. Elle risque de perturber votre cycle de sommeil et de vous conduire à un désordre physiologique pénalisant, qui se traduit souvent par un état de malaise, d’inconfort et de faiblesse.

Il est recommandé de ne jamais s’allonger, mais de s’installer dans un endroit calme. Asseyez-vous confortablement dans votre fauteuil, penchez- vous en avant en reposant votre tête sur vos bras croisés, qui sont posés sur le bord du bureau.

Cette « sieste », dont nous parlons, est particulière. Elle consiste à fermer doucement les yeux et à laisser aller son imagination, tout en restant dans un état de veille apparent. Il ne faut jamais laisser venir complètement le sommeil.

Article publié le 18 janvier 2013 – business.lesechos.fr – Dr Charles-André Pigeot et Romain Pigeot

 

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !