L’emploi repart à la hausse au troisième trimestre 2016 selon Manpower

On vous présente aujourd’hui le baromètre Manpower des prévisions de l’emploi sur le troisième trimestre 2016 en France. Découvrez les entreprises, les régions et les secteurs les plus optimistes pour la période de juillet à septembre 2016.

manpo france

L’étude : comment ça fonctionne ?

1002 employeurs ont répondu à la question suivante : « Comment anticipez-vous l’évolution des effectifs de votre entreprise au cours du prochain trimestre, jusqu’à fin septembre 2016, par rapport au trimestre actuel ? ». On obtient donc un solde prévisionnel auquel on applique une correction de variations saisonnières pour que les chiffres soient plus représentatifs à long termes.

Par types d’entreprise : climat au beau fixe pour les embauches

On enregistre +5% pour les grandes entreprises, +4% pour les entreprises de taille moyenne et +1% pour les TPE. Pour les PME, selon Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France « la prime embauche PME aurait permis d’accélérer la confiance des recruteurs dans les PME ».

Par secteurs :

Cinq secteurs sur dix prévoient de recruter cet été. Le secteur le plus optimiste est celui de l’Agriculture, de la Forêt, de la Chasse et de la Pêche, où le solde net d’emploi s’établit à +6 %.

secteurs

Le marché montre des signes encourageants dans l’Industrie manufacturière, les Activités financières et services aux entreprises, le Transport et la logistique et la Construction, avec des soldes nets d’emploi qui ressortent respectivement à +5 %, +3 %, +2 % et +1 %.

Pa contre, climat moins favorable pour la Production et de la distribution d’électricité, de gaz et d’eau, (-5%), des Industries extractives (-3 %), du Commerce (-2 %), des Services publics (-1 %) et de l’Hôtellerie-Restauration (-1 %) qui envisagent de réduire leurs effectifs.

L’industrie manufacturière est l’un des secteurs évalués les plus optimistes. Pour être plus concurrentielle et correspondre aux normes environnementales, l’industrie a dû investir en R&D et se digitaliser. Elle compte donc encore embaucher pour se moderniser.

Il en découle un rebond de recrutements pour les activités financières et les services aux entreprises, notamment du fait de l’externalisation grandissante des fonctions fiscales et supports.

compariaosn par région

Par région : une éclaircie partout sauf en Île-de-France

La région la plus optimiste est la région Centre-Est (avec une prévision nette d’emploi de +5 %, la plus élevée depuis le 1er trimestre 2015)) et la région Sud (+3 %).

Pour le Centre-Est, cette progression est due à l’Industrie manufacturière (avec de grands noms de l’Industrie automobile, pharmaceutique et mécanique) et à des projets d’investissement internationaux ainsi qu’une forte numérisation des activités. Les recruteurs se sentent donc plus en climat favorable pour de nouvelles embauches, selon Alain Roumilhac.

Ça tombe bien, si vous cherchez un emploi sur la région Centre-Est, plus de 5 000 offres vous attendent sur www.moovijob.com