Les salaires des développeurs 2015 en France by JobProd

Illustration

On le sait,  les profils en IT se font rares sur le marché français et bien ailleurs. On vous en parlait il y’a quelques mois dans notre article sur les métiers du numérique en France. JobProd, la startup Nantaise a sorti dernièrement une super étude sur le salaire des développeurs en 2015 qui permet de voir comment ces moutons à cinq pattes sont valorisés AUJOURD’HUI, mais aussi quelle sera leur courbe de progression demain.

Salaire moyen des dev_graphe

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

1 024 profils tech – développeurs, leads développeurs, experts techniques, architectes, et autres ont répondu à cette étude.

 

1. Les salaires des développeurs en France évoluent par techno
  • Les salaires moyens des data scientists et des développeurs Ruby/Python sont dans le haut du classement. Toutes expériences confondues, le salaire moyen d’un data scientist est d’ailleurs nettement supérieur de 19 % (54K€) à celui d’un développeur parisien de 45,4K€ et de 8,2 % pour un développeur ruby et python (49,1K€).
  • Les frameworks ou CMS avec lesquelles sont utilisées les technos PHP et JavaScript conditionnent le salaire moyen des développeurs. Un développeur PHP – maniant les frameworks Zend, Symfony 2, Laravel, Drupal ou Magento – ou un développeur JavaScript – maîtrisant BackboneJS, NodeJS ou AngularJS – bénéficieront d’un salaire plus élevé que des développeurs plutôt orientés CMS. Par exemple, le salaire d’un développeur PHP travaillant sur WordPress, Joomla ou encore Prestashop sera en dessous du salaire moyen d’un développeur à Paris à hauteur de -12,3 % (39,8K€). Le salaire d’un développeur PHP, ayant des compétences d’ingénieur plus poussées, sera rémunéré de façon plus élevée (44,9K€).
  • Les développeurs mobile (android, iOS, Windows Phone) sont en constante progression salariale.
  • Les développeurs Java et .NET connaissent une progression de salaire assez similaire : si le salaire moyen d’un développeur Java à Paris (46,2K€) est plus haut que le salaire moyen des développeurs toutes technos confondues, contrairement au salaire moyen d’un développeur .NET (44,4K€), on note quelques similitudes sur leurs courbes de progression.
  • Très utilisées en SSII, ces technos proposeront des salaires de base intéressants pour les profils plus juniors. Par la suite, ils augmenteront de façon plus lente pour proposer une belle progression pour les développeurs de plus de 10 ans d’expérience.

 

2. Les salaires des profils tech riment avec responsabilité et expertise

 

  • Le chemin «développeur > chef de projet après 5 ans d’expérience» n’est pas l’unique alternative pour les profils tech : un profil très technique aura tout autant la possibilité d’évoluer côté salaire, qu’un profil souhaitant se spécialiser peu à peu dans le management de projet par exemple. Ainsi l’expertise (profil expert) et les responsabilités (profil lead développeur) pourront également faire évoluer leurs salaires de manière significative. D’ailleurs, les lead développeurs ont un salaire moyen de 51,5K€ et les experts (regroupement des directeurs et experts techniques, architectes) de 64,2K€ pour les plus de 10 ans d’expérience.

 

3. Le salaire moyen à Paris est plus fort de 19,6 % par rapport à la province

 

  • Les disparités augmentent avec la séniorité des profils pour atteindre, pour les profils de 6 à 10 ans d’expérience, une différence de l’ordre de 23,2 % en faveur de Paris.

 

4. Les hommes gagnent 16,8% de plus que les femmes en 2015

 

  • Les hommes gagnent en moyenne 16,8 % de plus que les femmes en 2015.
  • Néanmoins, ces disparités s’atténuent à partir de 6 à 10 ans d’expérience avec une différence de 9,8 % : 40,6K€ de salaire moyen pour les femmes, contre 44,6K€ pour les hommes.

 

5. Le type de société et leur effectif influent sur le salaire moyen

 

  • Les sites internet ainsi que les éditeurs de logiciels rémunèrent mieux les développeurs toutes expériences confondues.
  • Les profils tech ayant plus de 10 ans d’expérience seront les plus parlants. En effet une société de 21 à 100 personnes proposera un salaire moyen de 58,9K€, et 61,5K€ (+4,41 %) pour une société de plus de 1 000 personnes. Parallèlement, les sociétés de 1 à 20 personnes de 44,7K€ et de 50,4K€ (+ 12,75 %) pour celles de 101 à 1 000 personnes.

 

Résultats recueillis auprès de JobProd

JobProdLogo

 

 

Vous cherchez un job dans l’IT au Luxembourg ? Rejoignez notre prochaine soirée de recrutement Plug&Work DeLux :

banner_468x60_LUXEMBOURG

Facebook Comments

Website Comments

  1. Easy Partner

    Bonjour,

    Il est vrai que l’on trouve des chiffres très différents selon les sources. Pour notre part chez Easy Partner, nos chiffres sont issus des recrutements que nous avons réalisés durant l’année 2015.

    On constate surtout, de la part de nos candidats, que les salaires en France ne valorisent pas spécialement leur savoir-faire comparé à leurs homologues dans d’autres pays, sauf peut-être pour les Freelances.

    Je vous invite à prendre connaissance de notre étude :
    http://www.easypartner.fr/blog_infographie-easy-partner-:-les-salaires-des-d%C3%A9veloppeurs-en-2016_67_1

  2. oriane.martin

    Bonjour, Serait-il possible d’obtenir cette infographie en plus grosse taille ? Cela nous intéresse. Merci 🙂

Post a comment