L’IT : un secteur dynamisé par le recrutement d’experts


 
Sur le premier semestre 2013, les volumes de recrutement dans l’IT sont restés soutenus en raison d’un marché de candidats toujours aussi pénurique, d’une évolution constante des systèmes d’information, de la croissance du e-commerce et d’un turn-over régulier, selon le cabinet Walters people.
 
Les entreprises conservent les talents en accordant des contrats de plus longue durée à des profils justifiant d’une expérience de 3 à 5 ans dans l’infrastructure (production et exploitation) et les études (Gestion de Projets et Développement). Du fait de l’activité cyclique de ces domaines, les techniciens et administrateurs spécialisés dans l’infrastructure et les bases de données sont fortement recherchés. La surenchère technologique accentue par ailleurs les besoins liés aux solutions de mobilité (smartphone, tablettes numériques), ce qui accroît également le besoin d’ ingénieurs Etudes & Développement.
 
De manière plus générale, les candidats IT disposant d’une double compétence – technique et fonctionnelle – et d’une maîtrise courante de l’anglais, peuvent prétendre à une hausse de leurs rémunérations de 7 à 10 %.
La volonté d’éviter l’érosion des compétences amène les entreprises à embaucher directement en CDI les candidats expérimentés. Tendance qui encourage une optimisation des coûts et l’assurance d’être en conformité avec la politique de l’entreprise.
 
Quelles perspectives pour le second semestre 2013 ?
 
Dans un contexte porté par des projets de migration d‘infrastructures (ex : passage à Windows 8) et la reprise des projets IT, l’allongement des missions intérimaires pouvant déboucher sur des contrats à long-terme et la multiplication des opportunités sont ainsi à prévoir.
 
Source ; www.focusrh.com
 
Retrouvez toutes nos offres d’emploi IT sur www.moovijob.com !