Zoom sur l’emploi des cadres de la Grande région du Luxembourg

L’emploi des cadres de la grande Région (Lorraine, Luxembourg, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Wallonie) a, comme les autres salariés subis une baisse de la demande depuis septembre 2008 et même si les entreprises ont objectivement besoin de recruter, il y a un effet psychologique de la crise, qui les pousse à retarder notamment. Néanmoins, il y a des différences entre les fonctions, le pays et le secteur. Même si le[ Luxembourg|/site/public/displayAllOffer.jsp?query={idCountry:%27LUX%27}|fr] est, en volume, un faible acteur du recrutement de « cadre » (même si cette distinction n’existe pas dans ce pays), il en reste, au sein de la grande région un des moteurs du marché, notamment par son secteur bancaire qui représente près de 20% des emplois. L’emploi des cadres dans la grande région reste avant tout dans sa grande majorité, lié au remplacement des personnes qui quittent l’entreprise, même si le Luxembourg et la Belgique notamment, font partie des pays d’Europe ou l’âge des cadres est un des moins élevé d’Europe. En septembre 2009, lorsque les effets de la crise ont commencé à se faire connaitre, deux postes ont été fortement recherchés : [responsable financier et responsable comptable|/offres-emploi-comptabilite-et-services-juridiques-secteur-172.html|fr], la volonté des entreprises étant d’avoir des managers capables d’augmenter le chiffre d’affaires mais aussi de compter …deux postes essentiels pour faire face aux défis actuels et préparer l’avenir…Il est à noter que si la deuxième langue au Luxembourg a toujours été un atout, son importance s’est intensifié durant ses derniers mois, les entreprises n’hésitant pas à aller hors de leur frontière de nouveaux marchés et on ainsi vu l’allemand ou le néerlandais devenir indispensable pour de nombreux recrutements, le Français et l’Anglais étant bien sur toujours d’actualité. Si en Rhénanie-Palatinat et en Sarre, l’importance de l’expérience (généralement plus de cinq ans) a toujours été importante, les entreprises de la grande région ont intensifié ce phénomène, souvent au détriment des jeunes diplômés. Dans l’ensemble de la région, l’embauche est variable selon les secteurs, ainsi dans la grande région Allemande, l’industrie, la R&D, l’ingénierie continuent de recruter, la Lorraine et la Wallonie semblant plus se concentrer sur les services, tandis que le Luxembourg continu d’embaucher dans le secteur financier et bancaire, bien soutenu par les offres du domaine de l’assurance. En conclusion, sa dimension internationale, permet à la grande région du Luxembourg, d’attirer les cadres prêts à relever le défi du changement, à condition que ceux-ci aient, par leur formation ou leur expérience, acquis un talent qui permettent aux entreprises d’envisager l’avenir de façon internationale et non pas tourné vers un seul pays… Mars 2009, A CoRe Consulting.