Comment bien structurer son CV pour un poste d’infirmier/ère ?

Alors que la plupart des régions de France recrutent en masse, d’autres enregistrent des infirmières inscrites à pôle-emploi. Pour obtenir un poste digne de ses aspirations, il faut savoir se distinguer et mettre en valeur son parcours et sa personnalité. Le Curriculum Vitae est le premier élément qui va retenir l’attention des directeurs de soins chargés du recrutement.

État des lieux : une conjoncture pas si simple
« L’été dernier, nous avons eu à recruter 20 infirmières pour des besoins ponctuels de remplacement. On a eu plus de 100 candidatures et il a donc fallu trier. Chaque jour, dans mon courrier, je reçois 5 à 6 nouvelles demandes ».
Dans un pays où l’emploi est plutôt favorable aux infirmières, ce témoignage, recueilli auprès de M.Cadillac, directeur des ressources humaines du Centre hospitalier de La Rochelle semble étonnant.
Pourtant la situation est bien réelle. En France, contrairement aux idées reçues, il n’est pas toujours facile pour les soignants de trouver un poste.
Certes, le métier d’infirmier figure sur la liste des 10 professions les plus recherchées*. Certaines régions ou certaines villes n’ont pourtant pas de mal à trouver leur personnel. La Rochelle (17), Lens (62) ou encore Limoux (11) n’éprouvent aucune difficulté à recruter*.
Les raisons de ces disparités sont multiples car l’emploi dépend de l’attractivité des régions, de la mobilité professionnelle et de la pyramide d’âge.

Le Curriculum Vitae : le premier élément de conquête
Que ce soit pour se démarquer ou pour obtenir le poste de ses rêves, le curriculum vitae est essentiel pour postuler. « On fait un premier tri sur C.V, en fonction de ce que l’on recherche. Puis on reçoit en entretien les personnes qui semblent correspondre à nos attentes » explique M.Cadillac.
Sur la forme, il est préférable d’être classique, ordonné et concis. « Comme le préconisent tant de guides pédagogiques que vous pouvez facilement trouver sur le net : sur une page et sans photo car nous ne sommes pas une agence de mannequins » explique Jean-François Zimmermann, directeur des soins du CHU de Toulouse.
Sur le fond, il faut se démarquer. « On va analyser le profil du candidat. Il faut donc mettre en valeur son parcours professionnel qui doit être cohérent » ajoute-t-il. Pour lui, un infirmier doit pouvoir montrer qu’il s’est intéressé et a suivi des formations dans le cadre de la formation continue. « Ces enseignements doivent être en rapport avec son exercice, car les soignants qui font trop souvent des formations qui sont trop éloignées de leur corps de métier me posent question. Je pourrais interpréter cela comme une stratégie de fuite ou d’évitement ».
Si le postulant est un jeune diplômé, il devra mettre en avant ses choix de modules et de stages optionnels. Enfin, et afin de montrer que le soignant est en parfait accord avec ces choix, il est préférable d’exposer son projet professionnel de façon très nette.
« Il faut qu’il y ait une logique et une cohérence par rapport au poste demandé. Si l’infirmier n’est pas explicite dans son projet, on pourrait mal interpréter ses motivations. Par exemple, d’une façon générale, j’aurais tendance à proposer un poste en réanimation lourde à quelqu’un qui a de l’expérience et qui a les épaules solides, plutôt qu’à un jeune diplômé qu’il ne faudrait pas esquinter.
En revanche, si ce jeune diplômé expose clairement son projet professionnel et fait cette demande explicite, je comprendrai mieux son choix » souligne Jean-François Zimmermann.
Quels que soient le profil et les aspirations, les directeurs de soins accorderaient davantage leur confiance aux soignants curieux et flexibles. « Je n’aurai pas la même exigence envers un infirmier qui sort du D.E qu’envers un infirmier qui a 10 ans d’expérience. Si l’infirmier expérimenté n’a occupé qu’un seul poste et qu’il n’a prouvé aucune mobilité même en interne, je serai inquiet. Je suis pour une mobilité raisonnable et raisonnée » conclut le directeur des soins.

* Selon l’enquête « Besoins en Main-d’œuvre » de Pôle emploi, réalisée avec les directions régionales et le concours du Crédoc. Elle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir.

Publié le 30/10/2012 – Actusoins.com – Par Malika Surbled

Retrouvez toutes nos offres d’emplois sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.