Comment rebondir après un licenciement ?

 

Quel qu’en soit le motif, un licenciement est toujours un évènement difficile à gérer, tant pour celui qui le subit que pour ses proches. Difficile sur le plan personnel (moral en berne, perte de confiance en soi, de reconnaissance sociale), mais aussi financier. Comment se remettre d’un licenciement ? Quelles sont les clés pour se relancer ? Comment en parler en entretien ?

 

S’il est souvent délicat d’accepter un licenciement, il reste important de parvenir à faire rapidement le point sur sa situation. Tout d’abord, il faut effectuer un bilan financier : avez-vous négocié une indemnité de départ ? Avez-vous droit à des allocations, et si oui, pour combien de temps ? Il vous faudra en fonction de cela vous organiser, réagir plus ou moins rapidement en fonction de vos obligations (enfants à charge, remboursement de prêt immobilier, loyer, charges diverses…).

Faites le point sur votre carrière, sur vos atouts, vos faiblesses. Il est important de dresser un bilan, tant pour soi-même que pour le recruteur que l’on sera amené à rencontrer dans le cadre de sa recherche d’emploi. La période de latence qui suit généralement un licenciement peut être utilisée de diverses manières. Elle peut être l’occasion de suivre une formation en vue d’une spécialisation, d’une montée en compétences ou d’une reconversion. Plus simplement, elle peut permettre de repasser un peu de temps avec sa famille, de s’octroyer une petite coupure, le temps de se remettre sur pied pour affronter, l’esprit plus positif, la période de recherche d’emploi qui se profile.

Vous vous lancez dans la recherche d’un nouvel emploi, pensez à mettre à jour votre CV et à vous rendre visible sur Internet. Ne négligez pas les réseaux sociaux professionnels Viadeo et LinkedInet profitez de la puissance de Twitter, un réseau social qui vous permettra de contacter directement de nombreuses entreprises par l’intermédiaire de leurs comptes carrière ! Pour suivre vos candidatures, préparez également une grille de suivi de vos envois afin d’éviter les surprises lorsqu’un recruteur vous contactera.

Parallèlement, faites le point sur votre réseau : sur qui pouvez-vous vous appuyer ? Avez-vous gardé des contacts avec d’anciens collaborateurs, des fournisseurs, des clients ? Pouvez-vous vous appuyer sur un réseau d’anciens élèves ? Souhaitez-vous profiter de ce changement pour vous réorienter, changer de vie ou de carrière ? Dans tous les cas, tous vos contacts pourront vous être utiles pour vous remettre en selle. Parlez de votre situation autour de vous, activez votre réseau !

L’essentiel est de rester positif. Plus facile à dire qu’à faire, incontestablement, mais primordial. Savoir parler de son licenciement, tant à ses proches qu’à de futurs employeurs, sans les alarmer, est l’une des clés pour rebondir efficacement.

Article publié le 10 mai 2013 – la-page-de-l-emploi.pagepersonnel.fr 

 

 

Les soirées Plug&Work by Moovijob : LE rendez-vous des jeunes diplômés avec l’emploi dans toute la France !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.