« Personal Branding » : Quel outil pour faire son CV en ligne ?

 
Vous souhaitez aller au-delà du bon vieux CV papier et restez sur votre faim avec vos seuls profils Facebook, Twitter et Linkedin ?
 
Nous avons listé une dizaine d’outils (presque) gratuits pour organiser votre présence en ligne et mettre en avant vos compétences, de la simple page carrefour au véritable site.
 
Note : pour vous permettre de vous rendre compte du résultat de chaque outil, nous avons créé de faux profils pour Albert Londres, dont nous espérons qu’il nous pardonnera cette anachronisme depuis son tombeau de l’océan indien.
 
1 » Les services traditionnels
 
Ces outils ambitionnent de dresser un panorama complet de votre profil professionnel.
 
DoYouBuzz : le grand classique
 

 
C’est le service vu et revu le plus largement utilisé par les journalistes
 
– Pratique : il permet l’import automatique de vos données depuis Linkedin, et génère automatiquement un CV à télécharger depuis votre page.
– Il est possible de remplir plusieurs onglets pré-déterminés (expériences, compétences, formations…) mais surtout de personnaliser les blocs qui apparaissent sur la page d’accueil. L’onglet portfolio permet de placer jusqu’à 4 contenus que vous avez produits (vidéo, son, image, pdf…).
 
– Plusieurs thèmes sont proposés, ainsi que quelques options de couleur, mais les meilleurs sont payants.
 
– Pour environ 30 € par an, vous avez la possibilité d’obtenir une url personnalisée qui renverra vers votre DoYouBuzz (du type albert-londres.fr)
 
Clippings.me : la déception
 

 
– Ce service offre pas mal d’options, et notamment la possibilité d’uploader un nombre infini de contenus dans la partie portfolio (vidéo, son, image…).
 
– Mais il pèche sérieusement au niveau visuel : malgré quelques possibilités de personnalisation, l’aspect général est très décevant, et quelques bugs de redimensionnement des images n’y arrangent rien.
 
Profiled.com : le dépouillement à outrance
 

 
– Ce service propose un remplissage très intuitif, avec un import possible de vos données depuis Linkedin. Il est possible d’ajouter un texte personnalisé, des images et des vidéos, et de télécharger une version papier du CV que vous avez généré.
 
– Toutefois, aucune personnalisation n’est possible pour sortir du cadre très lugubre offert par Profiled.
 
2. Les « carrefours » numériques
 
Ces services ne vous permettent pas de dresser un CV complet, mais se présentent plutôt comme une page centralisatrice qui guidera les visiteurs vers vos différentes présences en ligne (réseaux sociaux, espaces de publication…). Une solution économe en temps.
 
Flavors.me : le strict minimum
 

 
Original et joli, Flavors.me est beaucoup moins complet qu’un service de type DoYouBuzz.
 
Il vous permet en effet uniquement de centraliser les liens vers vos différents profils sur les services en ligne et réseaux sociaux, listés ci-contre.
 
L’apparence de votre page est largement personnalisable, avec des thèmes et des dispositions multiples. En revanche, en version gratuite, le contenu est très limité : seulement un titre, une bio courte, et des liens vers vos réseaux sociaux.
 
Mais pour 20 $ par an, avec un compte premium, vous pouvez disposer d’une URL personnalisée (albert-londres.fr), et insérer du texte à votre guise pour étoffer la description de votre CV.
 
L’option premium génère également une version mobile de votre CV, offre un formulaire de contact, des thèmes supplémentaires et des statistiques.
 
About.me : le clone amélioré
 

 
Très similaire à Flavors.me, About.me a un joli design et s’avère grandement personnalisable (couleurs, images, polices)
 
En plus de la photo, du nom et d’une phrase de présentation, il permet d’ajouter des « apps », c’est à dire des modules Facebook, Twitter, Linkedin, Youtube…
 
Son gros défaut : son interface en anglais ne vous laissera pas traduire les « follow », « email me » et « contact info » pré-programmés.
 
3. Les CV infographiques orientés « data »
 
Plus originaux et plus modernes, ces services vous permettent de présenter votre profil de façon plus visuelle, en insistant sur les données quantitatives.
 
Visify : le top
 

 
Votre Visify se génère automatiquement à partir de vos comptes Linkedin et Twitter, mais il est possible de tout modifier a posteriori.
 
Il se présente sous la forme d’une page d’accueil et de plusieurs onglets (carrière, faits, citations, liens…), avec un petit oubli : la formation.
 
Vous ne pourrez guère développer les détails de votre profil, mais l’essentiel des informations est là : une représentation infographique de votre cursus professionnel, des liens vers vos différents réseaux sociaux, une synthèse de vos tweets, quelques photos…
 
Visify n’a pas de version française, mais les termes en anglais sont peu visibles.
 
CVGram : le défaut anglais
 

 
CVGram est un outil très facile d’utilisation qui va mettre les informations basiques de votre CV sous forme infographique.
 
L’outil offre une grande palette de thèmes et de possibilités de personnalisation (polices, couleurs, image de fond…).
Son gros défaut : il n’existe pas de traduction française de CVGram.
 
Résultat : les titres (très visibles) de partie (« Career timeline », « Experience by industry », « Skills and specialities ») restent pour l’instant en anglais.
 
Re.vu : la vraie « data »
 

 
Cet outil est également très intéressant, car il pousse la logique « data » et infographie encore plus loin que ses concurrents. Il est possible de créer très intuitivement de nombreuses infographies sur vous-même (parcours, stats), avec d’importantes possibilités de personnalisation au niveau des thèmes.
 
Même défaut : l’absence de traduction française.
 
Enfin, il faut noter la possibilité d’uploader des images dans un mini-portfolio relativement bien conçu.
 
Visualise.me : la version bêta prometteuse
 

 
Comme Re.vu, ce service est très esthétique et prometteur (il est en version bêta).
 
L’import automatique depuis Linkedin, de nombreux thèmes différents, des possibilités de personnalisation, des liens vers vos réseaux sociaux…
… mais quelques sérieux défauts : l’absence de traduction française (toujours), de photo de profil
 
Kinzaa : trop fade
 

 
Kinzaa offre de nombreux champs à remplir pour vous présenter, mais le résultat est peu esthétique, et malheureusement pas du tout personnalisable.
 
Toutes les légendes de votre CV sont en anglais, et la façon de présenter vos compétences est très « anglo-saxone » (vous serez obligé(e) de vous prononcer sur des questions comme :
 
Quelle attention portez-vous aux détails ? Quel est votre dress code ? Préférez-vous l’environnement urbain ou périurbain ?)
 
Petit point positif : il permet aux visiteurs de télécharger une version PDF de votre CV, générée automatiquement
 
Source ; miseajournalisme.com
 
Retrouvez toutes nos offres d’emploi et de formations sur www.moovijob.com
 
Infos, actus, bons plans : rejoignez-nous sur Facebook !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.