Recrutement: CV et médias sociaux deviennent indissociables


ManpowerGroup s’est penché sur les évolutions du recrutement à l’ère du Big Data.
 
Après 500 ans d’existence, le CV papier a-t-il encore un avenir ? Alors que le CV social en 140 caractères est déjà à la mode aux Etats-Unis et fait son apparition en Europe, ce qui est certain c’est qu’avec les réseaux sociaux, rien n’est plus comme avant, ni pour le candidat, ni pour le recruteur.
 
Une entreprise a fait le buzz aux Etats-Unis cette année, explique Manpower. Il s’agit d’Enterasys, société américaine de conception /fabrication d’équipements pour réseaux de communication, qui a décidé de n’utiliser que Twitter pour recruter son futur responsable marketing pour les réseaux sociaux.
 
L’offre d’emploi n’a été diffusée que sur ce réseau social et seules les candidatures envoyées par ce même biais accompagnées du hashtag #socialcv ont été examinées.
 
Parmi les prérequis, avoir plus de 1.000 followers actifs et un Klout (indice d’influence sur les réseaux sociaux) supérieur à 60. Le slogan du directeur marketing d’Enterasys interviewé dans le Wall Street Journal n’est pas passé inaperçu : « le web est votre CV et les réseaux sociaux vos références ».
 
«Si ces méthodes de recrutement sur Twitter restent encore très marginales – et sans doute logique si l’on cherche à embaucher des « influenceurs » pour des fonctions dans les secteurs des médias ou de la communication –, il n’en demeure pas moins que les médias sociaux sont en train de transformer profondément la relation entre les candidats et les recruteurs » affirme Marc Vandeleene, PR & Communication Manager chez ManpowerGroup.
 
Le temps où le recruteur passait une annonce et attendait de voir qui y postulait est largement derrière nous. Aujourd’hui, 9 recruteurs sur 10 utilisent les réseaux sociaux à un moment ou à un autre du processus de recrutement.
 
Dix ans après sa création, LinkedIn s’affiche comme le premier réseau social mondial, avec plus de 200 millions d’utilisateurs (1.5 million en Belgique).
 
Si son mot d’ordre est la connexion, LinkedIn ne fonctionne pas comme Facebook ou Twitter: 80% des utilisateurs n’y sont pas actifs… mais constitue un immense vivier pour les recruteurs.
 
En effet, sur LinkedIn, les individus sont devenus des « candidats à vie » et dévoilent leurs références, leurs compétences et leur cursus. La mission du recruteur consiste dès lors à « micro-cibler » les candidats, c’est- à-dire les approcher en tâchant de les mobiliser pour les postes à pourvoir sur base des informations recueillies préalablement (expérience, intérêts ou motivations).
 
«La clé consiste à interagir avec eux et entrer en « conversation » », explique Marc Vandeleene. Malgré la crise, le marché de l’externalisation du recrutement (RPO) connaît une croissance à 2 chiffres: 12% en 2012 et 17% en 2013. Et selon ManpowerGroup, on peut s’attendre à ce que les défis du recrutement s’accentuent encore lorsque la reprise arrivera, alors qu’un employeur belge sur 5 éprouve des difficultés de recrutement en raison des pénuries de talents.
 
Inventé il y a 500 ans par Léonard de Vinci, le curriculum vitae reste souvent le premier contact de communication entre le candidat. Selon ManpowerGroup, son existence n’est pas remise en question par les médias sociaux. Cependant, CV et médias sociaux sont devenus indissociables.
 
« L’objectif du CV est avant tout de décrocher un rendez-vous. Ce CV est encore plus important qu’hier non seulement parce que la concurrence est de plus en plus rude vu le nombre de demandeurs d’emploi, mais aussi parce que les recruteurs sont soumis à l’obligation de « faire plus avec moins » et ont moins de temps pour accueillir des candidats. La sélection en amont s’en trouve encore renforcée », explique Marc Vandeleene.
 
Voici les cinq conseils de ManpowerGroup pour adapter son CV à l’ère des médias sociaux:
 
1. Rédigez non pas un CV mais plusieurs CV : Il faut avoir une démarche marketing et adapter votre cv à l’offre à laquelle vous répondez ou au poste que vous souhaitez occuper.
 
Il s’agit de faciliter la tâche du recruteur qui recherche deux choses dans un CV: comprendre rapidement l’articulation d’un parcours professionnel et l’adéquation des compétences affichées avec le poste à pourvoir.
 
2. Utilisez les mots clés : Pour trier plus vite les CV, les recruteurs utilisent des moteurs de recherche sur base de mots clés présents ans l’annonce. S’ils ne figurent pas dans votre CV, il a toutes les chances d’être écarté.
 
3. Choisissez le style de CV qui vous convient le mieux : Pour bien valoriser vos atouts et éviter l’aspect catalogue qui reprend tout ce que vous avez fait dans votre vie, vous devrez choisir entre le CV chronologique (qui valorise l’ancienneté, l’expérience et son contexte) et le cv thématique (qui met l’accent sur les compétences).
 
Dans certaines spécialités, les CV vidéo ou les cv infographies fleurissent. Il faut savoir qu’ils ont leurs adeptes et leurs détracteurs. Mais ils peuvent vous aider à sortir du lot…
 
4. Soyez précis, clair et concis : Tout se joue en quelques secondes ou quelques minutes pour repérer vos atouts pour le poste visé. Allez donc à l’essentiel et veiller à ‘ne pas en faire trop’ en utilisant un vocabulaire simple et en évitant les fautes d’orthographe qui peuvent parfois être éliminatoires.
 
5. Mettez à jour votre profil sur les réseaux sociaux : S’il a trouvé de l’intérêt, il y a de fortes chances que le recruteur consulte votre profil sur les réseaux sociaux. La qualité de votre réseau, des recommandations, votre activité seront des plus.
 
CV et profils sur le web sont désormais devenus indissociables.
 
Source ; express.be
 
Venez rencontrer votre futur employeur lors des soirées Plug&Work ! Toutes les infos et inscriptions sur plugnwork.eu !
 
ManpowerGroup recrute sur moovijob.com ! Retrouvez toutes les offres sur www.moovijob.com !

Facebook Comments

Website Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.