Les bourses d’études au Luxembourg

Vous travaillez au Luxembourg et votre enfant va démarrer des études supérieures et vous vous demandez si vous pouvez bénéficier d’une aide de la part du Luxembourg ? Frontaliers Grand Est vous informe !

Mon enfant peut-il bénéficier d’une bourse d’étude ?

Si vous travaillez au Luxembourg, votre enfant est éligible à une bourse d’étude, sous conditions :

  • Il doit être inscrit dans un programme d’enseignement supérieur, dont la réussite procure un diplôme, un certificat ou une attestation de réussite,
  • Il doit travailler au Luxembourg ou être à la charge par un parent qui travaille au Luxembourg. Attention: le travailleur doit avoir été employé ou avoir exercé son activité au Luxembourg pendant une durée d’au moins cinq ans au moment de la demande de l’aide financière pour études supérieures par l’étudiant pendant une période de référence de sept ans.

Que propose le Luxembourg ?

L’aide financière du Luxembourg se compose d’un prêt, ainsi que d’une bourse.

Le montant du prêt garanti par l’État est de 6.500 € par année académique. Ce montant peut être majoré de 3.800 € diminué du montant perçu au titre de la bourse. L’État prend en charge la différence entre le taux du marché et un taux de 2 % maximum restant à charge de l’étudiant. Il devra être remboursé au plus tard 2 ans après la fin des études, maximum 10 ans après l’avoir contracté.

La bourse : se décline en quatre branches : la bourse de base, la bourse de mobilité, la bourse sur critères sociaux et la bourse familiale.

La bourse de base : est accessible à l’étudiant du premier ou second cycle qui satisfait aux critères prévus par la loi (conditions octroi +  la formation doit comprendre entre 15 et 17 crédits ECTS ou l’étudiant  doit participer à au moins la moitié de la formation).

  • Le montant pour  l’année académique 2018/2019 est fixé à 2.000 €

La bourse de mobilité : est accessible à l’étudiant qui est inscrit dans un programme d’enseignement supérieur en dehors des frontières nationales du pays de résidence du ménage dont il fait partie et qui apporte la preuve qu’il supporte les frais inhérents à une prise de location d’un logement. Si l’étudiant habite en France et fait ses études en France, il ne sera pas éligible à cette bourse.

  • Le montant pour l’année académique 2018/2019 est fixé à 2.450 €.

La bourse sur critères sociaux : est accessible à l’étudiant dont le revenu total imposable des personnes ayant l’obligation d’entretien à son égard est inférieur ou égal à 4,5 fois le montant brut du salaire social minimum pour non qualifiés (soit  9.218,44€/mois). Son montant varie en fonction des revenus du foyer.

La bourse familiale, d’un montant de 500 € par étudiant, est accordée à condition que d’autres enfants du ménage bénéficient d’une aide pour études supérieures. Cette bourse est uniquement versée au semestre d’été.

Si je n’habite pas au Luxembourg, comment cela se passe-t-il ?

L’étudiant doit faire toutes les démarches nécessaires afin d’obtenir une aide financière éventuelle dans son pays de résidence et joindre la réponse définitive de l’instance compétente.

Cela signifie que les demandeurs sont tenus de produire les certificats émis par les autorités compétentes de leur pays de résidence, indiquant le montant des aides financières et autres avantages financiers auxquels ils peuvent avoir droit de la part des autorités de leur État de résidence.

Le dispositif prévoit un principe de non-cumul avec une éventuelle bourse versée par le pays de résidence, dont le montant sera le cas échéant déduit de la bourse luxembourgeoise.

Quand faire la demande ?

Pour les étudiants qui commencent leurs études au semestre d’hiver, le formulaire « première demande » doit être rempli en ligne sur le site https://cedies.public.lu/fr/obtenir-aide-financiere/bourse-pret.html rubrique FORMULAIRES, à partir du 1er août 2018

La demande complète, formulaire et pièces justificatives, doit être renvoyée au Cedies (CEDIES – 18-20, montée de la Pétrusse, L-2327 Luxembourg) pour le 30 novembre 2018 au plus tard.

L’étudiant qui désire contracter le prêt devra se présenter avec l’original de la lettre d’accord du CEDIES jusqu’au 31 juillet 2019 au plus tard auprès d’une des banques suivantes conventionnées avec l’État : Banque et Caisse d’Epargne de l’État, Banque de Luxembourg, Banque ING, BGL BNP PARIBAS, Banque Raiffeisen, Bil, Fortuna Banque, Banque BCP.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Frontaliers Grand Est.