Vie quotidienne au bureau : les collègues plus importants que le contenu de la fonction en Belgique

Les Belges accordent moins d’importance que les autres Européens au contenu de la fonction qu’ils exercent. À leurs yeux, ce sont les relations avec leurs collègues qui priment. Tels sont les résultats d’une grande enquête réalisée par StepStone auprès de plus de 21.000 travailleurs.

StepStone a interrogé plus de 21 000 personnes au sujet des raisons qui les poussent à chercher ou non un nouvel emploi et de ce qu’elles estiment être le plus important dans leur travail. Il s’avère que pour la plupart des Belges, une bonne relation avec leurs collègues est la principale raison de ne pas changer de travail. Une réponse qui surprend, d’autant plus lorsque l’on sait que les autres Européens estiment que c’est avant tout le contenu de la fonction qui détermine ce choix. Pour les Belges, ce critère n’occupe que la deuxième place du top 10, qu’elle partage avec un bon équilibre vie privée-vie professionnelle.

La troisième raison de ne pas changer de travail est quant à elle étroitement liée à cet équilibre vie privée-vie professionnelle: le Belge ne veut pas consacrer trop de temps aux trajets domicile-lieu de travail. Il souhaite aussi bénéficier d’une certaine sécurité. Ainsi, la sécurité de l’emploi et la stabilité économique de l’entreprise occupent respectivement la quatrième et la huitième place. Par ailleurs, 21 % des Belges continuent à exercer la même fonction parce que leur travail est valorisé. Une raison qui occupe la sixième place de ce classement.

StepStone a également interrogé les répondants au sujet des raisons qui les poussent à chercher un autre travail. Un manque de défis sur le plan professionnel en est la première. Autres raisons importantes : des responsabilités jugées insatisfaisantes et des possibilités de développement trop peu nombreuses.

On notera que le salaire ne figure pas parmi les principales raisons qui poussent les travailleurs à chercher un nouvel emploi. Ce critère n’occupe en effet que la quatrième place dans la liste. Le Belge changera également de travail si la culture de l’entreprise ne lui correspond pas et s’il a l’impression de ne pas être à sa place dans l’organisation.

Michel Tubbax, Managing Director de StepStone Belgique, commente à ce propos : « Pour les entreprises, il est surtout important de savoir que le salaire ne fait pas partie des principales raisons pour lesquelles un travailleur décidera de chercher un nouvel emploi. Elles doivent proposer une rémunération honnête, mais avant tout veiller à ce que le cadre de travail soit agréable. Les facteurs non quantifiables, comme la qualité des relations avec les collègues et le caractère stimulant du travail, jouent un rôle essentiel au niveau de la rétention des travailleurs ».

Cette enquête en ligne a été menée pour la quatrième année consécutive dans sept pays: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, France, Pays-Bas et Suède. 800 organisations ont partagé leur vision des processus de recrutement et 21 262 chercheurs d’emploi ont fait part de leur expérience pendant leur recherche d’emploi.

Publié le 10/04/2013 – Express.be – Par Arnaud Lefebvre

Retrouvez toutes nos offres d’emplois en Belgique sur Moovijob.com !