Le DRH : mal aimé ?

a9b8327116a9213177f7b4ee3d450

 

À en juger par cette photo, la vie des DRH n’est pas facile. Il faut sacrifier sa vie personnelle, faire moins de sport (sauf en cas de poursuite par les futurs licenciés) et l’on risque en plus d’y laisser sa chemise !

 

Vous avez tous vu ces images du DRH d’Air France, Xavier Broseta, qui s’enfuyait lundi matin d’un CCE menacé de lynchage par les salariés du groupe mécontents. Ces images sont malheureusement le reflet d’une réalité bien souvent cachée de la vie des DRH.

 

 

Pourquoi sont-ils mécontents ?

Selon la dernière enquête 2014 sur le bien-être des salariés réalisée par l’Observatoire de la vie au travail, c’est la qualité managériale qui est la plus remise en cause par les salariés à 50.7 %. Ils attribuent en effet un joli 8,9 /20 pointé à la perception des méthodes de management de leur boss.

 

Quel rapport avec le DRH ?

Pour Reuters, les DRH subissent « l’éternelle tension d’une fonction intégrée à la direction générale, mais aussi chargée du bien-être des salariés », autrement dit, le DRH tiraillé entre ciel et terre, est le premier à trinquer en cas de problèmes.

 

Pour aller plus loin, dans l’esprit des salariés, 48 % des DRH seraient soumis à leur direction générale et 37 % d’entre eux ne prendraient pas en compte le facteur humain voire la proximité d’après une étude Cegos.

 


A tort ?

Le cabinet de recrutement Fed Human a publié récemment une infographie issue de son « Etude RH 360° » pour faire un état des lieux des RH en entreprise, du point de vue des salariés et des professionnels RH. Il en ressort que les RH se sentent incomprises, tandis que les salariés pensent avoir une image claire de leurs actions.

 

http://revolution-rh.com/infographie-que-pensent-les-salaries-des-rh/

Enqûete Fed Human : Les salariés aiment-ils leurs ressources humaines ? (juillet 2015)

 

DRH : un des rôles pas si simples 

Bref, entre révolution digitale des RH, administratif, juridique et marque employeur pour coller à la stratégie évolutive de l’entreprise, les rôles du DRH sont multiples, en témoigne d’ailleurs cette infographie :

 

principales fonctions rh

Source : Fed Human

 

Entre nouveaux et anciens rôles, aujourd’hui selon ManpowerGroup, le RH doit plus que jamais  :

 

  1. Être expert de la demande : en apportant une réponse à la stratégie de son entreprise pour combler les écarts rapidement grâce à divers outils ;
  2. Être spécialiste marketing : en gérant la marque employeur de son entreprise car nous sommes tous bien informés grâce aux réseaux sociaux, il faut donc savoir nous attirer, mais aussi nous fidéliser. « Les médias sociaux ont  changé les paramètres du marketing RH en cassant les barrières, en apportant davantage de transparence et en accélérant les processus. »
  3. Être concepteur de modes d’organisation : les RH doivent faciliter productivité et innovation en trouvant « le bon mix entre insourcings, outsourcings, collaborateurs  permanents… pour arriver à un rendement et un engagement optimal. »

 

S’il faut licencier, l’outplacement en recours 

Certaines sociétés en cas de licenciement font appel à l’outplacement. C’est un service d’accompagnement lors de plans sociaux ou de restructurations que la crise a permis de voir différemment, auquel Air France pourrait bien avoir recours très prochainement.

Aujourd’hui, ce service d’aide à la réembauche devient presque évident pour les entreprises qui souhaitent que le licenciement se passe le mieux possible pour leurs salariés, mais surtout pour les aider à trouver un nouveau job !

 

Il ne nous reste plus qu’à souhaiter de bonnes vacances à Xavier Broseta pour se reposer et s’acheter une nouvelle chemise ! 😉