Les RH d’aujourd’hui se transforment-ils en experts du marketing ?

Posts sur les réseaux sociaux, annonces sur des sites d’emplois, participations à des salons de recrutement et développement de la relation avec les talents… On pourrait croire que les RH deviennent de vrais pros de la communication avec une stratégie, un budget et l’utilisation de nombreux outils communs à ceux des communicants. Alors est-ce que nos RH sont en train de se transformer en marketeurs invétérés, ou bien est-ce leur métier qui évolue avec les nouvelles technologies ? Nous sommes allés poser la question aux principaux intéressés au Luxembourg.
Les recruteurs d’aujourd’hui doivent développer des qualités de communicants

Selon Patrick Weiland, Country Manager Luxembourg chez Saro Recruitment, la fonction RH a beaucoup évolué avec l’émergence de nouveaux outils technologiques. Les recruteurs doivent aujourd’hui développer des qualités de communicants pour toucher un nombre croissant de candidats, mais aussi acquérir des compétences pour utiliser les outils issus de la transformation digitale. Par ailleurs, les entreprises ne communiquent plus par à-coups, mais développent une stratégie de long terme ; elles souhaitent être présentes à l’esprit des talents le jour où ils décident de changer de travail. C’est donc une relation et un travail de visibilité s’inscrivant dans la durée que les RH cherchent à mettre en place pour recruter aujourd’hui, mais aussi demain.

Des RH qui communiquent en collaboration avec des marketeurs

Selon Rosalie Zandona, Responsable Ressources Humaines chez SFEIR Luxembourg : « Il est vrai que dans notre équipe de RH nous communiquons beaucoup, mais tout est validé en accord avec le service marketing. Aujourd’hui on ne peut plus communiquer sans stratégie. »

Avec le temps, l’équipe RH de SFEIR a su acquérir des techniques de communication plus efficaces sur le terrain : « Par exemple, l’humour fonctionne très bien auprès d’une cible de profils IT. Cependant, je pense qu’il serait une erreur de penser que nous sommes -nous-mêmes- des marketeurs, notre vrai métier, c’est le recrutement et la gestion RH. » explique Rosalie.

L’équipe de Sfeir s’est étoffée au fil des années. Elle comprend aujourd’hui un responsable marketing qui gère un budget communication alloué au recrutement. Cette personne travaille de manière collaborative avec les recruteurs et propose le contenu à relayer. Les recruteurs peuvent ensuite se faire le relais, voire les ambassadeurs, de la marque employeur de SFEIR auprès du grand public.

Des RH qui décident de la stratégie et des communicants qui passent à l’action

Chez Advanzia, quelques actions de branding ont été entreprises depuis 2016 telles que la participation annuelle aux 2 salons de recrutement organisés par Moovijob au Luxembourg, la création d’une page entreprise LinkedIn et Xing, ainsi que la création de Company profiles sur les différents job boards que l’équipe utilise pour recruter. Aujourd’hui, une Corporate Communication Officer a rejoint la société et est impliquée activement dans la communication d’entreprise, quel que soit le support, et probablement un peu plus pour le branding à l’avenir.

Selon Anne Barel, Senior Officer, la communication liée à l’Employer branding est une action sur laquelle les RH doivent avoir le lead, tout du moins, en matière de définition de stratégie, en collaboration avec le département communication qui recommande les meilleurs outils/supports/messages destinés à déployer la stratégie définie. Anne précise : « Je ne pense pas que nous puissions nous revendiquer “experts” sur ce sujet aujourd’hui, c’est un peu prématuré. »

Chez C-services, RH et communication sont interconnectés sur toute la ligne

Lorsque vous chercherez Annabelle Buffart, Responsable Communication & Marketing et Doriane Holuka, Recruteuse chez C-services, vous les retrouverez au sein du même bureau. Doriane est en charge du recrutement, mais elle communique énormément à destination des talents en informatique sur les réseaux professionnels. Annabelle, quant à elle, est présente sur chaque salon de recrutement pour accueillir et échanger avec les candidats. Quelle différence y a-t-il entre ces deux collègues, direz-vous ?

Eh bien, ces deux ambassadrices travaillent en équipe et en synergie. Chacune est spécialisée dans son champ d’action : RH ou Com, mais chacune contribue in fine, à mettre la marque employeur de C-services en avant et donc, à attirer de nouveaux talents. Doriane explique : « Lors de notre présence sur des salons, j’ai l’accès aux comptes des réseaux sociaux de C-services pour poster des photos et des messages axés recrutement. »  Annabelle précise : « Avec mon expérience, je suis à même de présenter la société, ses avantages et parler des projets sur lesquels nous travaillons. Je peux donc compléter Doriane, qui se concentrera plus sur l’analyse des CV ainsi que sur la personnalité des candidats » .

Après analyse de ces divers témoignages, on remarque que les recruteurs ont fait leurs preuves en termes de communication à destination des talents ses dernières années. Certaines sociétés tendent à professionnaliser leur marque employeur en faisant collaborer leurs services : marketing/communication et RH. Ces interactions sont plus ou moins développées selon les sociétés. Mais ce qui est sûr, c’est que le métier de recruteur requiert de plus en plus d’agilité pour utiliser à bon escient tous les outils disponibles de manière efficace afin d’approcher les profils.

 

Facebook Comments

Post a comment