2022 : Les futurs secteurs et métiers qui recrutent

Le 7 juillet dernier, France Stratégie et le Ministère du Travail dévoilaient les chiffres de l’emploi en France à l’horizon 2022. Selon le rapport officiel, 800 000 postes seraient à pourvoir chaque année d’ici 2022. Quels seront les secteurs touchés, est-ce une bonne nouvelle et pour qui ? Moovijob décrypte tout pour vous.

France Stratégie et la Dares ont réunis les partenaires et administrations pour analyser les futurs besoins en main d’œuvre et d’emploi dans la décennie à venir. Plusieurs scénarii sont présentés dans ce rapport qui estime entre 730 000 et 830 000 le nombre de créations d’emploi sur l’ensemble du marché du travail d’ici dix ans.

 

Trois grandes tendances apparaissent

1)  Tertiarisation : d’ici 2022, la France verra de fortes créations d’emploi dans les secteurs du tertiaire tels que le commerce, les soins (à l’exception des médecins) et les services d’aide à la personne, mais également à des baisses dans les secteurs demandant moins de qualifications.

2)  Secteurs : il est à noter une baisse des emplois dans les professions de l’administration et de la fonction publique ou encore pour les postes de secrétaires. Dans l’industrie on prévoit une stabilité avec l’augmentation des emplois d’ingénieurs en IT, mais aussi une baisse des emplois destinés aux ouvriers non qualifiés et aux métiers agricoles.

3)  Qualifications :« l’emploi continuerait de connaître une relative polarisation », avec des métiers très qualifiés en progression, majoritairement des métiers de cadres ; et à l’inverse une baisse de l’emploi dans les secteurs ouvriers peu qualifiés plus assujettis aux variations de la conjoncture économique, selon le rapport.

 

Une création de postes pour qui ?

« Prospective favorable à l’emploi des jeunes »

La conjoncture macroéconomique joue un rôle important sur l’emploi des jeunes dont le taux de chômage est plus élevé et en particulier chez les non-diplômés en contexte de crise.

L’insertion professionnelle est plus porteuse pour les jeunes ayant fait des études dans le supérieur ou qui se sont dirigés vers des secteurs porteurs. Le choix du domaine d’études serait donc déterminant pour l’insertion professionnelle.

A l’inverse, les jeunes moins qualifiés se dirigeront vers des métiers moins porteurs au niveau de l’évolution « tels que les ouvriers peu qualifiés de la mécanique et de l’électricité-électronique, employés de banque, des assurances, de la comptabilité ou caissier ».

 

« L’emploi des seniors va augmenter de 1,5 million entre 2012 et 2022 »

En raison d’une baisse des effectifs en contexte de crise, le recrutement des jeunes a baissé dans certaines fonctions telles que l’enseignement ou l’administration publique où l’on demande alors plus d’expérience. Expérience qui fera donc la force des seniors à l’avenir.

Ces secteurs stables ayant tendance à recruter en interne avec moins de turnover ou d’intensité de travail permettent donc aux travailleurs de [vieillir dans leur métier], ce qui attire les seniors à la recherche d’une certaine stabilité de vie.

Par ailleurs, les seniors se dirigent aussi plus souvent vers le statut d’indépendant en fin de carrière pour bénéficier du cumul emploi-retraite qui leur permet, sous conditions, de travailler tout en cumulant un salaire et le versement de leur retraite.

 

Le Réseau Emploi Compétences

Pour conclure, ces prévisions basées sur le contexte macroéconomique, les politiques de croissance et d’innovation et les mutations de la société française montrent que des travaux seront à faire sur la formation et l’emploi pour assurer une transition adaptée d’ici 2022.

Prendre les meilleures décisions pour la relance de l’emploi, voilà tout le programme que s’est donné le nouveau Réseau Emplois Compétences, qui réunit depuis mai 2014 partenaires sociaux, observatoires des branches, collectivités locales et agents de l’état.

 

Vous cherchez un poste dans l’un de ces secteurs visés ?

Les principaux recruteurs du Luxembourg vous donnent rendez-vous lors du salon Unicareers.lu le 26 septembre 2014 prochain, au Nouveau Centre de Congrès Kirchberg à Luxembourg Ville.

De nombreux secteurs seront représentés tels que la Banque, l’Assurance, la Finance, le Juridique, l’IT, les Transports, le Commerce, la RH, l’Industrie et l’Industrie Aérospatiale.

Cet évènement rassemblera les principaux recruteurs du Luxembourg et de la Grande Région et sera destiné aux étudiants à la recherche d’un stage, d’une première expérience ou aux candidats plus expérimentés.

Vous pouvez dès maintenant vous inscrire sur le site : unicareers.lu

slide-02

Salon de recrutement Unicareers.lu

Nouveau Centre de Congrès Kirchberg, (NCCK)

4 Place de l’Europe, Luxembourg

De 10h à 17h en continu

Accès : Parking Place de l’Europe

Bus : Lignes 1, 13, 16 et Eurobus

Arrêt : Philarmonie / Mudam

Infos : Unicareers.lu