82 % des Français pour la reconversion professionnelle en cas de licenciement

 

C’est ce que révèle le sondage exclusif AFPA/IPSOS mené fin octobre 2012 auprès d’un échantillon de 1 000 personnes. Des résultats qui bousculent les idées reçues. La sécurité au travail consiste désormais à s’adapter en permanence à un environnement instable et la mobilité professionnelle devient un élément clé.

La reconversion apparaît désormais un choix de première intention en cas de licenciement ou de crise

> 82 % des personnes n’ayant pas changé de métier au cours de leur vie et qui ne pensent pas en changer dans les 6 mois envisagent une reconversion en cas de risque de licenciement

> 28 % des personnes n’ayant pas changé de métier au cours de leur vie estiment qu’un plan social, une perte d’emploi… constituent les motifs principaux à l’origine d’une reconversion, alors que ce facteur n’est évoqué que par 24 % des personnes ayant changé de métier

La reconversion, un nouveau départ dans la vie perçu de façon positive :

> Seulement 24 % des personnes ayant changé de métier l’attribuent à une cause économique tandis que 55 % l’avaient fait par choix personnel

> Des changements positifs pour la majorité des personnes ayant entrepris une reconversion : épanouissement professionnel pour 64 %, conditions de travail pour 56 %, équilibre vie privée/vie professionnelle pour 49 %, rémunération pour 54 % et enfin évolution de carrière pour 47 %

> Elle a constitué un nouveau départ dans leur vie pour 71 % d’entre eux !

> Au final 35 % des actifs pourrait se réorienter professionnellement d’ici un an

 

Loin de l’image d’Épinal d’une reconversion vécue sous la contrainte économique et dans la douleur, celle-ci relève majoritairement d’un choix personnel puisqu’un tiers des personnes l’envisage à court terme. Une fois de plus, les idées reçues ne correspondent pas au vécu des personnes interrogées.

 

Une réalité qui concerne surtout les ouvriers, champions de la mobilité

> 56 % des interrogés ont déjà changé de métier

> une réalité qui concerne plus particulièrement les plus modestes et les moins diplômés : 65,1 % des ouvriers et 56,8 % des employés contre 48 % des professions intermédiaires et 48,9 % des cadres supérieurs. 67,6 % des foyers disposant de moins de 1 200 euros nets mensuels contre 47,9 % des foyers à 3 000 € nets mensuels

À nouveau, les chiffres s’inscrivent en opposition avec les représentations d’un monde ouvrier figé dans ses habitudes et accroché à son métier et ses savoir-faire, alors que les ouvriers constituent la majorité des « reconvertis ». Un constat qu’il convient cependant de nuancer : les ouvriers sont plus touchés par les reconversions subies. En effet, la reconversion résulte d’un choix pour 72 % des professions supérieures et 66,7 % des professions intermédiaires contre 45 % des ouvriers.

 

Le bonheur au travail, premier frein à la reconversion

> 91 % des personnes n’ayant pas changé d’emploi ne veulent pas en changer car elles sont satisfaites de leur vie professionnelle

> 65 % parce qu’elles ne sont pas certaines de retrouver un emploi après leur reconversion

> 51 % parce qu’elles ne savent pas vers quel secteur se reconvertir

> 47 % parce qu’elles n’en ont pas les moyens

Au contraire

> l’incapacité à exercer un nouveau métier ne concerne que 18 % des personnes

> l’incapacité à suivre un parcours de formation, seulement 15 %

 

Avec ces chiffres, il semble bien que l’image de salariés français réfractaires à la prise de risque et au changement soit battue en brèche.

La formation plébiscitée pour réussir sa reconversion professionnelle

> 76 % des sondés feraient confiance à l’AFPA pour réussir leur reconversion loin devant les autres acteurs

> 34 % des Français ayant déjà changé de métier au cours de leur vie estiment que la principale difficulté rencontrée dans leur démarche de reconversion est le manque d’information et d’aide en matière d’orientation et pour 31 % d’entre eux c’est le manque de soutien en matière de formation

 

Article publié sur debatformation.fr – novembre 2012

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob !