Aéronautique : à peine diplômés, déjà embauchés

Elodie Brohan, embauchée à Airbus en novembre 2012 après une formation de  monteur-ajusteur suivie à l'Afpa.

 

Le secteur de l’aéronautique recrute. Zoom sur sept diplômes particulièrement recherchés par les employeurs.

 

À Airbus, l’apprentissage fait partie intégrante de l’enseignement. Du CAP à la licence pro, la filière aéronautique offre des emplois à la clé pour 90 % des personnes formées.

« Avec le travail d’équipe, l’entraide, je retrouve tout ce que j’aime dans le sport », explique Elodie Brohan, 29 ans, éducatrice sportive. Nouvellement embauchée à Airbus après une formation à l’Afpa de six mois en alternance, elle affirme avoir trouvé le juste équilibre. « Je travaille une semaine le matin, une semaine l’après-midi. Sans pour autant lâcher mon sport de prédilection, le basket. »

 

Synergie avec l’enseignement

Cette jeune recrue a découvert l’aéronautique il y a quelques années lors d’un emploi saisonnier. « Ça m’avait plu déjà ». Lassée d’envisager une carrière dans les métiers du sport « trop compliqué », elle travaille maintenant en équipe sur le tronçon central de l’A330. « Là, je m’épanouis totalement. » En 2012 Airbus Saint-Nazaire a embauché 320 personnes, tous métiers confondus. Les perspectives sont aussi optimistes pour 2013. Et le carnet de commandes est bien rempli pour les huit ans à venir.

L’intégration de salariés des métiers de l’industrie est courante à Airbus. « Nous jouons actuellement la solidarité avec le groupe PSA pour intégrer des ouvriers expérimentés, explique Dominique Legru, responsable formation et recrutement de l’avionneur. Cette solidarité s’effectue également avec les Chantiers STX, au rythme des fluctuations du carnet de commandes. « 30 de leurs salariés sont détachés chez nous durant un an. »

 

« Un rapprochement entre les formations et nos besoins »

Outre ces passerelles entre entreprises, les embauches de demandeurs d’emploi ou d’intérimaires, 250 étudiants intègrent chaque année la filière aéronautique. « Depuis 2007 une convention de partenariat signée avec les rectorats de Bretagne et Pays de la Loire a permis un rapprochement entre les formations et nos besoins », rappelle le responsable recrutement. « Les professeurs viennent chez nous une semaine par an. Cela crée une synergie très forte. »

Sept diplômes ont été mis en place dans les filières montage structure, systèmes mécaniques ou systèmes électriques. CAP, Bac pro, BTS ou Licence pro permettent de couvrir l’ensemble des métiers de l’aéronautique. Ils sont dispensés à Saint-Nazaire, Pontchâteau, Redon ou Morlaix avec des allers et retours réguliers entre le milieu scolaire et l’apprentissage en entreprise. 25 salariés Airbus donnent des cours en entreprise.

Article publié le 03 mars 2013 – jactiv.ouest-france.fr – Michel Godin

 

Retrouvez toutes nos offres d’emploi dans le secteur industriel sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.