Carrières : décrocher son job via son smartphone, c’est possible !

Un smartphone peut se transformer en “machine à trouver un emploi”. Et se révèle dans ce rôle aussi efficace -voire plus- qu’un PC. Explications de Philippe Dumont , DG de MyFanGroup, qui organise un séminaire le 26 juin sur “Le mobile, nouveau moteur de croissance”.

Imaginez qu’un cadre supérieur exilé sur une île déserte n’ait plus que son smartphone pour trouver un emploi. Comment peut-il l’utiliser pour trouver une offre ?

Bon, s’il est vraiment sur une île déserte et que sa connexion est un peu faible, il pourra consulter sur son smartphone les sites Internet classiques de recherches d’emplois, comme ceux de LinkedIn, Viadeo -ou même Facebook pour son application interne BranchOut. Mais l’idéal, si la connexion et le smartphone sont de bonne qualité, c’est de télécharger les applications correspondant à ces sites : leur ergonomie est plus adaptée aux mobiles.

Quels sont les types de sites ou d’applications de recherche d’emploi qui déclinent des applications mobiles ?

D’abord, on trouve les sites de recrutement classiques : ceux de l’Apec, de Pôle Emploi… Ensuite, vous avez les entreprises qui recrutent, lesquelles lancent des applications dédiées à leurs recrutements, comme Orange, EDF, Aviva, l’Armée de Terre, ou encore le Groupe Accor. Le conseil, ici, consiste à parcourir le moteur de recherche de l’Appstore ou de Google Play pour savoir si l’entreprise que vous ciblez possède une application de ce type. Enfin, vous trouverez les applications dédiés à la recherche d’emploi, comme Ruedelemploi ou Joobaroundme, ou Jobvite, en anglais.

Quel est l’avantage d’utiliser un mobile pour la recherche d’emploi ?

Le premier, c’est de pouvoir consulter les offres en tout temps et en tout lieu. Avec un avantage corollaire très important : avec le mobile, il est possible d’effectuer ces recherches en toute discrétion -alors que consulter les offres depuis son PC de bureau vous expose à être surpris en pleine recherche par votre supérieur hiérarchique ou vos collègues, ce qui n’est jamais agréable. Par ailleurs, le mobile permet une plus grande réactivité : quand j’organise des recrutements, par exemple, je trouve en général la perle rare en moins de 48 heures ! Répondre vite aux offres d’emploi devient un facteur important de réussite, il faut être en haut de la pile : une annonce publiée en ligne suscite souvent une centaine de réponses dans la journée ! Vraiment, il vaut mieux être parmi les plus rapides à répondre. La rapidité tient aussi au fait qu’il est possible de créer des “alertes” qui vous enverront des mails ou des notifications quand une annonce correspondant à votre recherche sera déposée : en la recevant sur votre smartphone, il vous sera plus facile d’y répondre très rapidement.

Justement, est-il recommandé de répondre directement via son smartphone ? Ou vaut-il mieux prendre le temps de rentrer chez soi et de répondre depuis un PC de bureau ?

Certaines applications comme Ruedelemploi conservent votre CV en ligne : vous pouvez donc l’envoyer d’un clic depuis votre smartphone. Mais si le CV n’est pas stocké dans le cloud (serveurs informatiques distants NDLR) ou dans le téléphone, il vaut mieux, bien sûr, prendre le temps de répondre normalement depuis un PC. Le plus sage est de répondre immédiatement, en précisant qu’on le fait au cas où le besoin de recrutement serait urgent, tout en précisant qu’on envoie en parallèle un CV classique par courrier ou par courrier.

La géolocalisation est-elle l’un des avantages du mobile ?

Oui, mais pour l’instant, pas plus que pour le PC, dans lequel on peut renseigner son adresse et demander à recevoir des annonces pour des lieux de traail qui ne sont pas distants de plus de 5 km, 10 km ou 100 km de votre domicile. Il est possible techniquement de recevoir une offre sur votre smartphone si vous passez à moins de 100 mètres d’une SSII qui recrute un informaticien ayant votre profil , mais c’est encore très rare. Ceci dit, l’application mobile Jobaroundme commence à jouer cette carte de la géolocalisation.

Comment utiliser son smartphone pour enrichir son « identité numérique » avec Facebook, LinkedIn ou Twitter ?

D’abord, le smartphone est très utile pour twitter, effectivement : il favorise le tweet d’impulsion. Mais il vaut mieux n’envoyer que des tweets relatifs à votre profession (ou alors créer un compte « pro »). Twitter vous positionne comme un expert, et reste un excellent moyen de se faire repérer par les recruteurs. Pareil pour Facebook et, surtout, LinkedIn : il est possible, en trois clics, de prendre une photo, de la commenter, et de la poster. Par exemple, sur un salon professionnel, vous pouvez photographier les stands ou les innovations les plus intéressantes, ou pourquoi pas poster la vidéo d’un interview-minute avec un responsable. Il sera ravi de se voir sur votre mur, et l’entretien pourra être vu par d’autres recruteurs potentiels. Facebook, Viadeo, et LinkedIn sont trois canaux pertinents pour créer une « identité numérique professionnelle » attractive et vivante.

Publié le 21/06/2013 – Challenges.fr – Par Laurent Calixte

Retrouvez toutes nos offres d’emplois sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.