Engagement bénévole : un plus pour votre CV

Avec près de 12 millions de bénévoles en France dont pas moins d’un tiers de 18 et 25 ans, la question de la place du bénévolat sur le CV mérite d’être posée. Il y a quelques années encore, faire figurer ses engagements bénévoles sur son CV restait une pratique controversée. Mais avec l’avènement de la Génération Y, en quête de sens, et le développement croissant de la RSE, les mentalités ont évolué, et la question est maintenant de savoir comment valoriser au mieux cette expérience auprès des recruteurs.

Les jeunes générations, c’est un fait, sont engagées. En quête de sens nous le disions, à la recherche d’une solidarité perdue, ouvertes aux autres et au monde. Autant de valeurs que l’on retrouve dans le bénévolat que ce soit au sein d’une association à vocation culturelle, sociale, sociétale, environnementale, politique ou religieuse. Puisque les missions bénévoles permettent de progresser tant sur le plan humain, individuel, que sur le plan professionnel, il est important de bien les retranscrire dans un CV, d’en faire de réels atouts pour se démarquer.

Selon l’étude 2012 de France Bénévole, 11% des bénévoles ne savent cependant pas mettre en valeur l’expérience acquise, bien que 47% l’inscrivent systématiquement dans leur CV, la considérant comme un réel atout. Mais alors, où et comment la faire apparaître ? Dans la rubrique « Expériences », en lui donnant la valeur d’un stage, ou simplement dans la rubrique « Divers – Centres d’intérêt » lui accordant alors une valeur moins prépondérante ?

Cala dépend de l’expérience en question, de votre rôle au sein de l’organisation ou de l’association. Sur votre CV, ce sont surtout les compétences, transposables à l’entreprise qui sont pertinentes, celles qui parleront au recruteur : gestion de projet(s), management d’équipe, informatique (développement de site web), communication (mise en place / promotion d’un évènement), comptabilité (trésorerie), achats, juridique…). Ce sont ces compétences qu’il faut faire valoir. Votre expérience vous a également permis d’acquérir de nombreuses qualités appréciées dans le monde professionnel ? Adaptabilité, prise d’initiatives, travail en équipe, ouverture d’esprit, réactivité… Mettez-les en avant dans votre lettre de motivation par exemple et évoquez votre expérience en entretien pour les illustrer par des exemples concrets. Si l’apport professionnel de votre expérience est minime ou en désaccord avec le poste que vous convoitez ou votre secteur d’activité, il peut être judicieux de ne pas trop la mettre en avant.

Alicia, 28 ans, a évolué au sein de l’association Solidarité Sida. Elle nous livre son expérience personnelle : « A la fin de mes études, j’ai eu envie de m’investir professionnellement dans une ONG tout en exerçant des missions liées à ma formation (communication/marketing). J’ai alors rejoint l’association Solidarité Sida en tant que Chargée de Communication pour une mission de 9 mois. L’occasion de travailler sur plusieurs évènements majeurs dont la Nuit du Zapping etSolidays dans une ambiance de travail hors norme, au sein d’une équipe jeune et super dynamique. Cette expérience a été un vrai tremplin, tant humainement que professionnellement. Cela m’a permis de toucher à tout, d’acquérir des compétences multiples : com / web edito / prod / gestion des programmes de lutte contre le Sida mais aussi de nouer des liens forts avec la communauté des bénévoles (3 000 bénévoles au total à l’association, venus de tous horizons).

Mon expérience associative m’a beaucoup aidée pour me « vendre » par la suite. Ma « débrouillardise », mon ouverture aux autres, ma capacité à travailler simultanément sur différents projets d’ampleur, en équipe… Et puis il y a le réseau ; aujourd’hui, il n’y a pas photo, le réseau joue un rôle prépondérant dans la recherche d’emploi. C’est d’ailleurs grâce à mon expérience Solidays que j’ai intégré l’agence dans laquelle je travaille actuellement. Il y a quelques années, j’avais sympathisé avec un bénévole de l’association qui y est directeur conseil. Lorsque j’ai voulu partir vers de nouveaux horizons, je l’ai tout naturellement contacté. Je travaille maintenant à ses côtés et nous comptons participer à Solidays en tant que bénévoles en juin prochain ! »

Le bénévolat : pensez-y !

Article publié le 05 février 2013 – la-page-de-l-emploi.pagepersonnel.fr

 

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !