Filière auto : 132 nouveaux emplois subventionnés

Emitec France a emménagé en septembre dernier dans de nouveaux locaux, à Faulquemont, pour développer des systèmes de réduction des émissions polluantes des moteurs diesel. Photo RL
Malgré les difficultés persistantes de la filière automobile, des PME lorraines créent des emplois. Avec l’aide de l’Europe et de la Région.

 

Alors que le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) vient de dresser le bilan d’une « année noire » en 2012, les sous-traitants lorrains de la filière auto tentent de surmonter la crise en cherchant la voie de l’innovation. Sept PME mosellanes ou vosgiennes viennent ainsi d’obtenir le soutien financier de la Région Lorraine, lié, pour certaines d’entre elles, à l’attribution de subventions européennes dans le cadre du fonds de développement Feder. Toutes avaient répondu à un appel à projets lancé par le conseil régional et promettent au total de créer 132 nouveaux emplois.

La plus grande part de ces aides va à quatre « grands projets structurants » nécessitant l’acquisition d’importants équipements. En contrepartie, les entreprises s’engagent à créer, au total, 124 emplois : 74 sont attendus chez Emitec France, à Faulquemont ; 30 à l’Atelier d’Emboutissage de Faulquemont ; 10 chez Kolbenschmidt France, à Yutz ; et 10 chez Saint-Jean Industries, à Haro (Vosges). Un crédit de 500 000 € a été voté lors de la dernière session de 2012 du conseil régional pour aider ces quatre PME à réaliser leurs investissements, évalués au total à 28,5 M€.

Le deuxième appel régional à projets, baptisé « développement process », concernait le développement industriel ou le renforcement de la compétitivité des entreprises candidates. Sur cinq dossiers, la Région en a retenu trois, qui, outre la consolidation de l’activité des PME concernées, doivent entraîner la création de huit emplois. Il s’agit de la société Bitche Fixations, en Moselle, et dans les Vosges, des entreprises Ecolor (Raon-L’Etape) et Modelage mécanique Britsch (Arches). La Région Lorraine apportera 55 000 € en complément des 80 000 € du Feder (Fonds européen de developpement régional).

Emplois sauvés

Par ailleurs, Bitche Fixations, qui a été reprise en septembre 2012 par le groupe industriel français CIA, se voit également soutenue pour cette opération par le Feder (pour 250 000 €) et la Région (25 000 €), dans le cadre d’un appel à projets pour « transmission ou création d’entreprise ». Ce rachat permet en effet le maintien de 43 emplois en Moselle-Est.

De même, la société PTL, qui a repris à Dieuze la société Sartech, bénéficie d’un coup de pouce de 100 000 € de l’Europe et du conseil régional pour maintenir une quinzaine d’emplois.

Article publié le 04 janvier 2013 – republicain-lorrain.fr – B.M

 

Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.