Focus sur les fonctions de l’assurance qui se digitalisent

 

Avec les aléas de la vie quotidienne, il est devenu primordial pour tout un chacun de souscrire à une assurance pour son logement, sa santé, sa voiture et bien d’autres encore. En effet, cette assurance quelle qu’elle soit permet de se prémunir financièrement contre les différents accidents pouvant survenir au quotidien.

 

assurance-digital-mooviblog

 

L’assurance se présente comme : « Le fait pour une compagnie, une société, une mutuelle, de garantir des personnes ou des biens par un contrat au terme duquel elle s’engage à verser une indemnité en réparation de dommages éventuels ».

Cette assurance fournit un service de dédommagement et remboursement lors de la survenance d’un risque quelconque ou d’un événement incertain jugé aléatoire. Cette prestation pouvant être destinée à une personne, une entreprise ou une association demande en contrepartie de sa protection la perception d’une prime ou d’une cotisation (mensuelle ou annuelle).

 

Les métiers de l’assurance

Aujourd’hui, il est possible de distinguer différents métiers propres à l’assurance. On peut citer l’agent général d’assurance, le courtier en assurances, l’actuaire, le comparateur de primes d’assurance, l’expert en sinistres… Voici les détails concernant quelques métiers :

  • L’actuaire est le professionnel spécialisé dans les études des risques statistiques dans le but d’établir les primes d’assurance.
  • L’agent général d’assurance exerce une profession libérale. Ce professionnel est le représentant d’une compagnie d’assurance. Il place les contrats de la société pour qui il travaille auprès des clients.
  • L’expert en sinistres est celui chargé d’établir la réalité des responsabilités et des dommages. Il chiffrera leur valeur puis déterminera les montants des dédommagements à verser auprès des assurés ou des tiers.
  • Le courtier en assurance se présente comme le commerçant en charge de représenter les clients en quête du contrat le plus adapté à leurs besoins et leur moyen.

Il faut savoir que dans l’assurance, il existe d’autres métiers comme les fonctions financières, les fonctions juridiques ainsi que les fonctions techniques.

 

Les profils recherchés dans le domaine de l’assurance

Aujourd’hui encore, l’assurance poursuit sa mutation pour se conformer aux besoins de la société. Ainsi, de nombreux profils sont recherchés pour assurer des fonctions polyvalentes. Les commerciaux, les informaticiens, les statisticiens et les spécialistes du marketing opérationnel sont les profils les plus recherchés. Concernant le niveau d’étude, plus de 70 % des nouvelles recrues des compagnies d’assurance disposent d’un diplôme de niveau Bac +2.

Sinon, le BTS Assurance qui est le diplôme phare du secteur a été rénové. Les titulaires de ce diplôme possèdent des atouts mieux adaptés aux attentes des compagnies d’assurance : orientation sur la relation client, mise en application concrète des connaissances juridiques et techniques aux activités d’assurance…

 

Baromètre de l’évolution des métiers de l’Assurance 2014

Selon le dernier baromètre 2014 de l’Observatoire des métiers de l’Assurance, le secteur de l’Assurance rencontre une réelle mutation en termes d’innovation et de stratégie numérique. Le client est désormais au centre du processus. Les spécialistes doivent de plus en plus interagir avec le client et ensemble pour mieux le servir et toujours plus rapidement grâce aux nouvelles technologies. Ceux sont autant d’enjeux de formation qui pèsent aujourd’hui sur les RH pour faire gagner en compétences leurs salariés.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’impact du Digital dans le secteur de l’Assurance du point de vue client, voici un excellent SlideShare réalisé par Yoan Fontes.

 

assurances-métiers-évolutions-baromètre-observatire-2014 

• Le groupe des métiers-cœurs, rassemble les six familles suivantes : Actuariat et conception technique, Marketing, Distribution et développement commercial, Contrôle technique et prévention, Gestion des contrats ou prestations, Gestion des actifs et du patrimoine immobilier.

• Les métiers-supports, quant à eux, viennent en appui et en soutien de toutes les fonctions de l’entreprise : Support administratif, Logistique, Systèmes d’information, Communication.

On note avec l’émergence du numérique de nouveaux métiers comme le Community Manager, le Développeur de services conformité et risque, le Web Designer, le Chef de Projet E-CRM, le Dataminer ou encore le Webanalyst rattaché aux services de la communication et du marketing. 

• Le troisième groupe réunit les familles ayant une mission de pilotage de l’entreprise et de ses ressources : Ressources humaines, Pilotage et gouvernance d’entreprise, Gestion et maîtrise 

 

Dans sa synthèse, l’Observatoire des métiers de l’assurance souligne que les deux familles de métiers supports et de pilotage ont des caractéristiques socio-démographiques bien distinctes : en pilotage le temps de formation moyen est inférieur ou égal à BAC +5 à 35 % contre seulement 16,2 % en fonctions supports et le taux de cadres tourne autour de 78,2 %, contre 51,5 % dans les métiers supports. Il relève également que la majorité des recrutements et des effectifs sont féminins.

 

 Vous cherchez un emploi dans le domaine de l’assurance ? Axa vous invite à rejoindre son aventure digitale !