HiFi International rachète Darty Luxembourg

HIFI International a annoncé hier qu’il rachète Darty Luxembourg et ses trois magasins pour renforcer sa position sur le marché luxembourgeois.

Les magasins luxembourgeois HIFI International, dont l’avenir était incertain il y a un peu plus d’un an, ont visiblement retrouvé des couleurs sous la houlette de Krëfel et ont annoncé hier qu’ils rachètent Darty Luxembourg et ses trois magasins.
Il y a un an, personne n’aurait pu croire que HIFI International se serait porté acquéreur d’un de ses concurrents. Le sort des magasins luxembourgeois était en suspens alors que leur maison mère belge Spector connaissait des difficultés et cherchait à se séparer de son entité luxembourgeoise.

En octobre 2012, on apprenait finalement que le groupe belge Krëfel rachetait les 14 magasins luxembourgeois pour un montant sur lequel le groupe n’a jamais souhaité communiquer. Et moins d’un an après, les difficultés semblent oubliées puisque HIFi International a annoncé hier qu’il rachète Darty Luxembourg, qui se compose de trois magasins (Luxembourg, Bereldange et Esch-sur-Alzette) où il emploie 40 personnes.

Contacté pour en savoir plus sur les conditions de ce rachat, le responsable de HIFI international, Simon de Wasseyge, n’a souhaité faire aucun commentaire et a simplement renvoyé au communiqué de presse succinct, qui annonçait hier la transaction. Pas question donc de connaître les conditions du rachat, ni le prix de rachat de Darty Luxembourg.

HIFI International, qui promet que d’autres informations seront données plus tard, précise simplement que «cette acquisition va (lui) permettre de conforter (sa) position sur le marché luxembourgeois. Elle va aussi (l’)aider à développer la vente de blanc, tant le petit que le gros électroménager».

Le groupe, qui revendique un chiffre d’affaires annuel de 40 millions d’euros et emploie 130 personnes, précise également que «pour les clients qui auraient acheté des appareils chez Darty Luxembourg, le service après-vente sera assuré par HIFI International».
Une vente logique pour le groupe Darty

Aucune date précise pour le rachat définitif n’est donnée et aucune modalité concernant l’entrée de Darty dans le réseau HIFI International n’est précisée. Puisque HIFI évoque un renforcement de son réseau, on peut toutefois imaginer que les magasins et le personnel pourraient être intégrés tels quels dans le nouveau groupe luxembourgeois.

Cette vente est en tout cas assez logique et correspond à la nouvelle stratégie du groupe Darty. Le numéro trois européen de la distribution d’électroménager a en effet annoncé hier qu’un nouvel exercice difficile s’annonce, après un recul des ventes en 2012/13, mais pense que son plan de relance et d’économies devrait commencer à porter ses fruits.

La perte nette sur l’exercice achevé au 30 avril a été ramenée à 102,1 millions d’euros, contre 312,2 millions un an plus tôt, indique le groupe dans un communiqué.

«L’année à venir s’annonce difficile et nous pensons que les conditions de marché et le mix produit devraient continuer à peser sur nos marges», a commenté le directeur général Régis Schultz, arrivé au printemps pour mettre en place un plan de redressement du groupe.

Le nouveau dirigeant est chargé de mettre en œuvre un plan baptisé «Nouvelle Confiance», décidé en décembre dernier, qui passe par un recentrage sur trois marchés stratégiques : France, Belgique et Pays-Bas. Le groupe a donc cédé ses magasins en Italie et a décidé de fermer ses magasins en Espagne, après avoir déjà vendu sa branche britannique Comet. Darty a aussi visiblement décidé de vendre sa branche luxembourgeoise qui n’entre donc pas dans le périmètre de ses marchés dits stratégiques. Darty s’est aussi fixé comme objectif d’économiser 50 millions d’euros par an d’ici 2015/16.

Darty veut aussi développer son offre en ligne pour contrer les groupes de distribution sur internet comme Amazon. L’essor du commerce électronique rend la vie plus difficile aujourd’hui aux magasins et chaînes d’électronique et d’électroménager. Résultat, on assiste depuis quelque temps à un recentrage des grands groupes sur leurs marchés stratégiques mais aussi à une certaine concentration dans le secteur.

Les magasins Saturn, toujours présents au Luxembourg sous ce nom et qui ont fortement accru la concurrence ces dernières années au Grand-Duché, ont été rachetés en France à leur maison mère Metro AG par les magasins français Boulanger.

Publié le 20/06/2013 – Lequotidien.lu – Par Delphine Dard

Retrouvez toutes nos offres d’emplois au Luxembourg sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.