La période d’essai au Luxembourg : de zéro à 12 mois … et avec un préavis


Une période d’essai peut être prévue aussi bien dans le CDD que dans le CDI.
 
De façon générale, la période d’essai ne peut pas avoir une durée inférieure à deux semaines. La durée maximale dépend du niveau de formation et de la rémunération du salarié et peut varier entre 2 semaines et 12 mois en fonction du niveau de formation ou de la rémunération : 2 semaines au minimum et 3 mois au maximum pour le simple salarié et 6 mois au maximum pour le salarié qualifié, voire 12 mois pour le salarié dont le traitement mensuel brut de début est fixé à un montant égal ou supérieur à 3 954,65 Euros indice 756,27
 
En cas de suspension de l’exécution du contrat pendant la période d’essai (p.ex. pour cause de maladie), cette période est prolongée d’une durée égale à celle de la suspension, sans que la prolongation de l’essai ne puisse excéder un mois. La clause d’essai ne peut être renouvelée.
 
Il ne peut être mis fin unilatéralement au contrat à l’essai pendant la période d’essai minimale de deux semaines, sauf pour motif grave. Après l’écoulement des deux semaines, il peut être mis fin au contrat à l’essai par les deux parties. Le délai de préavis s’établit à autant de jours que la durée de l’essai convenue au contrat comporte de semaines. Lorsque la période d’essai est convenue en mois, le délai de préavis est de 4 jours par mois, sans pouvoir être inférieur à 15 jours et sans devoir excéder 1 mois.
 
Lorsqu’il n’est pas mis fin au contrat à l’essai dans les conditions visées ci-dessus avant l’expiration de la période d’essai convenue par les parties, le contrat de travail est considéré comme étant conclu pour une durée indéterminée ou une durée déterminée, selon le cas, à partir du jour de l’entrée en service.
 
Source ; rhexpert.com
 
Venez rencontrer votre futur employeur lors du Moovijob Tour 2013 ! Toutes les infos sur www.moovijob.com !
 
Retrouvez toutes nos offres d’emploi au Luxembourg sur www.moovijob.com !