Les 6 profils de candidats qui agacent les recruteurs

C’est comme en amour : quand on a été déçu, on a tendance à devenir allergique à certaines situations. Autant savoir alors quels sont les profils de candidats qui crispent les recruteurs, non ? Heureusement, ce qui les excède, ce sont les excès. Oui mais lesquels ?

 

 

 

Ces jeunes diplômés qui savent tout

Lorsqu’ils ont un côté « melonesque », style « j’ai tout vu, j’ai tout fait ». En fait, ce sont souvent des jeunes diplômés qui veulent afficher une grande confiance en eux… mais qui du coup vont trop loin. Ces derniers « ont certes, appris la théorie en cours mais elle n’est pas toujours immédiatement applicable sur le terrain. Pourtant, ils semblent avoir réponse à tout et avoir un avis sur tout. Cela passe pour un manque d’humilité et les employeurs redoutent leur manque d’écoute et de capacité à s’adapter», observe Cyril Capel, dirigeant de CCLD Recrutement. Notre conseil : jeunes diplômés, mettez en avant votre potentiel et votre envie d’apprendre.

Ces seniors qui sont condescendants

A l’autre bout de la pyramide des âges, certains des candidats (très) expérimentés peuvent également paraître trop imbus d’eux-mêmes. Avec les chargés de recrutement plus jeunes, on frôle parfois la condescendance. Notre conseil : un senior doit parfois faire preuve de pédagogie avec le recruteur. Il faut si nécessaire entrer dans le détail, en fonction des questions de ce dernier : c’est plus payant, pour tous !

Ces dirigeants qui se prennent pour des stars

« Les dirigeants n’ont pas nécessairement connu d’échecs, certains arrivent au premier entretien en terrain conquis en ne comprenant pas, par exemple, pourquoi ils ne sont pas reçus en direct par le dirigeant», observe Cyril Capel. Pourtant, le process reste le même pour tous, et le filtre des RH, dans la plupart des entreprises, est un passage obligé. Notre conseil aux dirigeants : « s’adapter aux questions des recruteurs, tout en faisant passer votre message », recommande Corinne Cabanes, fondatrice du cabinet Corinne Cabanes & Associés.

Ces experts qui ne comprennent pas qu’on ne comprenne pas

Vous êtes un as de la robotique. Parfait ! Mais le recruteur n’y entend rien. Et quand l’as de la robotique n’arrive pas à vulgariser son propos, cela tourne dans certains cas au dialogue de sourds. Telle est la hantise des recruteurs face aux experts. Notre conseil : vulgarisez vos propos. Exit les focus technico-techniques. « Mettez aussi en avant vos interactions avec les autres services », conseille Corinne Cabanes. Le recruteur doit au moins saisir cette valeur ajoutée pour des entreprises aujourd’hui ultra-connectées.

Ces commerciaux qui vont sauver la boîte

A l’unanimité, ce sont ceux qui s’affichent avec un côté invincible et sauveur du monde. « Quel que soit le portefeuille client géré précédemment, grâce à leurs multiples talents, ils ont explosé les chiffres, tout leur réussi en permanence», raconte Cyril Capel. Le postulat « tout ce que je touche devient de l’or » peut desservir. Notre conseil : mettre en avant vos réussites par les chiffres, démontrer plutôt qu’afficher. « En outre, dans l’entreprise où le candidat postule, il y aura certainement des situations compliquées à gérer. Le candidat ne doit pas oublier de mettre en avant sa faculté de résilience », soutient Cyril Capel.

Ces managers de proximité qui critiquent leur ancien boss

Pris entre le marteau (la direction) et l’enclume (leurs collaborateurs) et donc bien sous pression quand ils débarquent en entretien, certains managers ont parfois… la critique facile. A bannir, le cassage de sucre sur le dos de l’ancien employeur. « Ceux que l’on cherche à éviter sont ceux qui sont dans l’affect et ont du mal à prendre du recul par rapport au terrain. Pour eux, les sujets principaux sont la reconnaissance, la montée en compétences des hommes… Alors que des recruteurs plus jeunes attendent par exemple des performances chiffrées et des prises de risque mesurées », reconnaît Corinne Cabanes. Notre conseil : donnez une vision globale de votre job, mettez en avant les réussites et les démarches mises en œuvre pour régler les difficultés.

Article publié le 12 avril 2013 – cadremploi.fr – Sylvie Laidet

 

 

Les soirées Plug&Work by Moovijob : LE rendez-vous des jeunes diplômés avec l’emploi dans toute la France ! 

Facebook Comments

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.