Les profils porteurs au Luxembourg pour cette année

En 2012, la crise financière qui a durement frappé Ies entreprises européennes a également eu son incidence sur Ie marché de I’emploi Iuxembourgeois, sensible aux indicateurs des places financières voisines. Malgré la crise, Grégory Renardy, directeur du cabinet luxembourgeois depuis 2012, constate que certains postes restent vacants et que certains profils sont pénuriques.

« 2013 débute en demi-teinte, la prudence étant de rigueur tout aussi bien du côté des employeurs qui manquent de visibilité, que des candidats qui hésitent à prendre le risque de changer d’environnement. Les profils spécialisés dans la « compliance » et à la gestion des risques garderont la cote en 2013. » , résume Grégory Renardy.

Profils pénuriques et pléthoriques

Aurélie Biagini, consultante Tax & Legal chez Michael Page remarque que les profils les plus recherchés sont des juristes ou avocats en fonds d’investissement, des spécialistes en droit des sociétés ou actifs dans le secteur de la finance et de la banque.

Autre observation : « Actuellement, nos clients sont davantage à la recherche de spécialistes que de généralistes. Les cabinets d’avocats recherchent des magistrats inscrits au barreau et possédant une expérience dans un cabinet international de la place. »
Le marché offre encore bien des opportunités. Par exemple, les Tax Managers germanophones sont toujours très demandés.

Dans le secteur bancaire et financier, on cherche toujours des professionnels dotés d’une expérience internationale notamment en Private Equity ou en Real Estate. « Des profils de comptables ayant une expérience dans ce domaine et parlant impérativement anglais sont de plus en plus demandés», commente Pierre Gérard, Consultant senior pour la division Banking & Financial services de Page Personnel, l’une des filiales du groupe.
Et d’ajouter : « Au niveau des postes en Administration de Fonds, longtemps source importante de recrutements au Luxembourg, les demandes ont également évolué de manière significative, avec aujourd’hui des recherches axées sur des profils maîtrisant l’allemand impérativement (en Transfer Agency ou Comptabilité de Fonds, par exemple), et des profils liés au contrôle des opérations plus qu’à leur exécution ».

Par ailleurs, au Luxembourg, les profils multilingues ont toujours plus d’opportunités. Les entreprises ont besoin de profils qui maîtrisent au moins deux langues. « Par exemple en Assurance, des Gestionnaires de Contrat parlant italien, néerlandais ou luxembourgeois sont couramment demandés. De même que des profils commerciaux maîtrisant le luxembourgeois pour le marché local», explique Pierre Gérard.

Le constat est également sans appel pour les profils administratifs : « Des réceptionnistes ou Personnal Assistants maîtrisant parfaitement le français, l’anglais et l’allemand pourront relativement facilement trouver un poste », complète-t-il.

Les effectifs du secteur financier luxembourgeois connaissent aussi des pénuries. « Nous sommes constamment en quête d’auditeurs germanophones : toutes les Big 4 en cherchent à l’heure actuelle. En Assurance, les actuaires sont très recherchés et on recrute beaucoup de directeurs commerciaux avec une expertise et un réseau sur des pays spécifiques. Les sociétés internationales continuent de s’établir au Luxembourg et font appel à nous », explique Elodie Picard, Manager de l’équipe Banque et Finance chez Michael Page.

On anticipe un marché de l’emploi plutôt dynamique pour les fonctions commerciales et Marketing. On remarque par exemple une forte demande de profils technico-commerciaux, des profils pointus qui allient une dominante technique à une sensibilité commerciale.
En marketing, les demandes restent fortes, aussi bien pour des fonctions support que managériales. « De plus en plus de sociétés spécialisées dans l’e-commerce s’établissent au Luxembourg. Avec l’émergence de nouveaux profils que nous cherchons abondamment, tels que les web marketers, les spécialistes en e-commerce ou les key account managers », constate Nadia Bouzebra, Consultante sénior en Sales & Marketing pour Page Personnel.

Importation de candidats et internationalisation de la place

L’expansion de la place financière luxembourgeoise, couplée à la pénurie de main d’œuvre locale ont naturellement provoqué une internalisation des employés de la place. Cet afflux venu répondre à la demande locale provient bien entendu des pays où siègent les places boursières influentes mais aussi des sociétés qui y transfèrent leurs ressources internes. On assiste donc à une importation de candidats. C’est le constat que fait Aurélie Biagini, en charge de la division Tax & Legal chez Michael Page : « Nous n’avons pas beaucoup d’avocats spécialisés en droit commercial. Or, sur les marchés français et belge, on trouve beaucoup plus facilement des avocats et des juristes spécialisés en droit commercial dans le secteur de l’aviation ou de l’énergie, ou des avocats spécialisés en qualité produit. Pour ce genre de profils, nous sommes obligés d’importer nos candidats. Par contre, le Luxembourg ne manque pas d’avocats ou de juristes spécialisés en banque, en finance ou en « compliance ».

Publié le 19/03/2013 – Paperjam.lu – Communiqué de presse de Michael Page Luxembourg

Retrouvez toutes nos offres d’emplois au Luxembourg sur Moovijob.com !

Facebook Comments

Website Comments

  1. Laurent Remmy

    Si on on s’en réfère à cet article, on pourrait croire qu’on ne recherche plus de spécialistes IT à Luxembourg…??
    Pourtant c’est encore un secteur porteur et les spécialistes sont toujours recherchés et peu nombreux…
    Donc ne pas prendre cette liste comme exhaustive…
    Cdlmt,
    Laurent.

Post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.